Category: art et passions


synchro ..en tombant sur la vidéo ..

 

 

le divan avec  Willam  sheller

 

https://www.astrotheme.fr/astrologie/William_Sheller

chien et chemin 9     cancer du 9/7 etc..   

Afficher l’image source

Publicités

Ce matin sur le fil avec le riz ou ari.. je me retrouve ici et un souvenir avec cette personne rencontrée dans la salle d’attente de l’ophtalmo en Novembre.. oui , épouse d’un chinois.. elle aussi était partie en chine bien jeune,  sortie  d’une école de langue.. Nous parlions avec passion des écrits et des idéo grammes.. des idées au gramme.. elle aussi me faisait part de la différence entre le parler et l’écrire.. et finalement à lire Cédric c’est exactement ce qui était développé dans la conversation qui a , du coup, passionné aussi les autres.. NOus étions tous à péter la forme, heureux.. le sourire, la bonne humeur.. tous..il y avait quelque chose de magique.. oui donc ce lien avec l’étranger, les voies de communications, commerce, sagittaire et son Jupiter..  cet exotisme que nous avions en commun.. et puis , évidemment la langue des oiseaux pour ce qui est de décomposer et reprendre l’étymologie des mots  ce qui aide d’ailleurs à comprendre les autres langues pour revenir à la langue mère.. racine.  le chinois écrit n’est pas un son.. c’est une idée, comme une image donc comme les hiéroglyphes  .   alors oui on reste sur le professeur, l’enseignant.. les voyages et on a la vocation qui est en lien maison 10 ou capricorne.. le poste.. il est parti en expédition et en fait transmission.. et puis s’y prendre à sa façon, démontrer que la masse n’a pas forcément raison.. qu’il suffit d’un seul homme, ou d’une âme.. quelque chose qui nous ‘parle” comme ce le fut avec cette enseignante, la seule sur tous les autres qu’il avait rencontré, la seule qui s’y soit prise correctement.. et quand c’est bien fait.. que le travail est bien pensé, cela se fait aisément, rapidement..  bonne pédagogue.. et lui aussi.. oui   de Frodon Sacquet à  Saké ..  et puis l’oeil au fon du verre.. Il en faut peu pour être heureux !!!!

 

http://cedricbeau.com/qui-suis-je-cedric-beau-168188/

Cédric BEAU – Qui suis-je ?

J’ai toujours su que je ne voulais pas vivre une vie normale, et qu’en moi il y avait comme une sorte de potentiel inexploité…

L’appel de l’Asie s’est fait dès mon plus jeune âge grâce à un oncle et parrain qui voyageait énormément, j’avais -comme lui- envie de découvrir les Hommes, les cultures différentes et de m’ouvrir au Monde…

Un de mes plus beaux souvenirs de mon parrainUn de mes plus beaux souvenirs de mon parrain

Ma passion s’est d’abord tournée vers le Japon, Et pour pouvoir vraiment comprendre la culture de l’Empire du Soleil Levant, j’avais la certitude que je devais apprendre la langue.

Mes proches m’ont tout de suite vu comme un illuminé, à essayer d’apprendre par moi-même le japonais. Ils pensaient que je n’étais qu’un gamin qui faisait un petit peu n’importe quoi, et que très vite je passerais à autre chose :

Jamais personne ne m’a vraiment encouragé dans ma quête de connaissances de l’Asie, et encore moins dans celle de l’apprentissage des langues…

Et je dois avouer que quelque part ils avaient raison : même si je savais que ma vocation était à l’Est, je n’avais aucune idée de comment m’y prendre. Le doute s’installa : et si ce n’était pas pour moi? Et si je n’avais pas le don des langues? Et si je n’étais pas fait pour ce type de vie?

Sans peine? Arf!Sans peine? Arf!

C’est quelques années plus tard que je décidai de tenter le tout pour le tout.

Je pris la ferme décision de RÉUSSIR mon apprentissage du japonais. Je sortis du placard la vielle méthode Assimil “le japonais sans peine” de mon oncle alors décédé et me mis en tête d’apprendre la langue coûte que coûte. Je confirmais cet engagement en le criant sur tous les toits.

L’échec n’était plus permis.

Mon premier combat avec une langue commençait alors. Bien que je pouvais dire à qui voulait l’entendre que “j’apprenais le japonais”, que la motivation était au beau fixe et que je m’y essayais au quotidien… Cet apprentissage fut un échec cuisant.

Apprendre une langue était dix fois plus difficile que ce que je pensais.

Et ce n’était que le début d’une lutte difficile. Comme tous les Français, je passais par le collège et le lycée et me frottais à l’anglais et l’allemand. Mes quatre premières années d’anglais furent difficiles, et mon prof d’allemand n’ayant pour thématique que “les handicapés” (imaginez la série de livres Martine, mais avec les handicapés : “les handicapés au supermarché”, “les handicapés à l’école”, “les handicapés en vacances”…) j’en perdais là aussi ma motivation.

Heureusement, le lycée fut le début de la grande révélation : ceux qui réussissaient dans les langues autour de moi ne procédaient pas selon la méthode classique : je les voyais écouter la radio en anglais, lire des magazines en allemand.

Et si une autre méthode existait ?

En copiant ces personnes atypiques, je devenais en fin de lycée le deuxième de ma classe en anglais, et m’en sortais honorablement en allemand (en ayant pourtant évité au maximum les cours d’allemand, le prof étant déprimant au possible).

Il était temps que je me remette aux langues orientales. Je savais maintenant que le “don des langues” n’était qu’une bonne blague, et que moi aussi, je pouvais y arriver.

À la fin du lycée, la mode était aux programmes d’échanges franco-chinois dans les universités. Bien qu’étant accepté dans les écoles préparatoires aux grandes écoles de commerce, l’idée d’un programme franco-chinois dans une université (sans avoir à attendre deux ou trois ans de prépa) me séduit. Je m’inscrivis.

encore du lien…. elam    male   e lam   lame   … et peau.. que l’on retrouve ici avec touareg et poésie..  de vert en vers … ( hier encore avec  un doc arte sur Morea et polynésie  .. les liens encore que ce soit avec le son et ce qui est tradition, tribal .. respect de la terre et de la vie.. à travers leur langue c’est aussi à retrouver cette même racine)

elam-da эп-àdràylalân n-Ajàr // kannàn alkhsnkhsn //
peau là des herbes adraylal d’Ajar // qui font des tapis épais //
elàm tànnàgh tilwaten // daggàlnen dagh ghsjghujàn //
peau on dirait petits alwat // qui ont l’habitude de pousser dans les ravins, //
elam-da эп-tinazamen // dad ofàrnàt aksgmssm, //
peau là des tinazamen // quand elles commencent à pousser, //
elàm-da эп-màdàrsalàn // wàràn asshonày aktemhm, //
peau là des imadarsalan // qui n’ont pas la nouveauté du broutage, //
elàm tànnàgh tindwen // dad ofàrnàt апкэткэт, //
peau on dirait petits tarada // quand elles commencent à s’entrelacer//
elàm tànnàgh tibsthn // dàgh abillàn amsshekdn //
peau on dirait petites dépressions // dans lesquelles lutte l’herbe amdshekan //
elàm tànnàgh tidunan // daw ikna dngi osluhm //
peau on dirait arbustes tedent // sous lesquels la crue s’est glissée //
elàm tànnàgh tirskden // daw erag àshel ezàmm //
peau on dirait arbustes tarakat // sous lesquels a été chassé par le flot l’oryx //
elàm tasàwit n-asghal // tartayàt d-asabb-n-essam, //
peau on dirait petit bas-fond ďasghal // mélangé avec asab de l’éclair//
elàm tànnàgh egargar // inzaràn iha egàytàm, //
peau on dirait egargar // bourgeonnant dans terrains humides, //
elàm tànnàgh tihgzen // seknan sàbban amtslfdn, //
peau on dirait pastèques sauvages // qui sont comme lianes enroulées, //
elàm tànnàgh tibassagh // ikna àjàngàr а1кэпкэп, //
peau on dirait des arbres épineux // qui sont de gousses chargées, //
elàm tànnàgh tibozgint taknat tezaq aghstenshên, //
peau on dirait tibszgint de baies rouges chargées, //
elàm tànnàgh tedàyne s-istab eghsàr idfasan, //
peau on dirait tedayne qui a heurté un nuage épais, //
elàm tànnàgh tidàrsen // fàl teway tàgott erghàm, //
peau on dirait de petits adaras // sur lesquels est tombée une fine pluie, //
elàm tafàgakk-n-Agogh taknàn эпегап alpnpn, //
peau petit afagag d’Agogh qui fait les biches attirées, //
c’est fini.

lame Un…  à la cuisse, à la fois Or et argent..  féminin masculin. peau cuivrée et même adorée…sur cuivre repoussé.. un dessin très décent  pour aller vers le chant..  le chant du corps , le champs du coeur..   exquise …… marque Is..  exquis Ose Iris..         tellement inspirant

L’image contient peut-être : une personne ou plus

https://www.persee.fr/doc/jafr_0399-0346_1987_num_57_1_2165?fbclid=IwAR1ePwSfEpHmPjK_Mzh6M3WmLcM7MDUQ1_rhm_eHHOH68Cqh9O8tWaGRCsk

idem dans les liens.. parce qu’il ne faut pas croire qu’on ait tant évolué que cela.. ! on a donc encore du lien.. tant par les mots ( son) et les motions..  le rejet systématique des gens qui se la pètent, se croyant supérieurs.. les fausses valeurs, la violence qui se répand bêtement.. on en ait des boulettes.. les jugements hâtifs, on condamne sans autre forme de procès.. ah bah oui ils sont tellement convaincus d’avoir toutes les raisons sans chercher loin.. ah le pouvoir….!   le pour voir …. les apparences..    entre celui qui semble stupide parce qu’il est bègue, timide.. et l’autre séducteur qui n’est que le pervers.. la masse abrutie qui jette la pierre, qui lapide d’une force dès le départ ou l’arrivée; c’est idem..   2018 ou 1998 ou 1988 on a vu le même genre ..  ah les arts ménagers ….!     et c’était suivi du monde de la nuit.. avec le moulin rouge..  c’est encore une autre tranche.. le cul, le fric, les disparitions.. on passe du monde du droit et du pouvoir et puis l’exécutif.    ah la baise ….!

 

 

image

Léa Fazer

Avec Mélanie Bernier, Pascal Elbé, Thierry Frémont plus

Genres Drame, Policier, Historique

Nationalité français

 

Synopsis et détails

Paris, 1884. Victoire Missonnier, première étudiante en droit de la Sorbonne, est accusée du meurtre de Maître Charles Sarde. Convaincue de sa culpabilité, la police enquête à charge. En désespoir de cause, Victoire va demander l’aide d’un de ses professeurs de droit pénal, César Garbot, ancien bretteur du barreau. Engagés dans une véritable course contre la montre, ces alliés de fortune, accompagnés de deux étudiants de la promotion de Victoire, tentent de retracer le parcours atypique de la victime, éminent professeur à la Sorbonne qui s’avère être… une femme.
Cette fiction fait partie de la collection "Mystère à Paris".

OUI ENCORE QUELQUE CHOSE ECHO LIENS COMMUNS    SATURNE CAPRICORNE ET PUIS PLUTON LA DESTRUCTION ET PUIS JUPITER SAGITTAIRE POUR LE JAUNE ESTER  ETOILE ET SHOW   ON A SHREK ETC  TOUT CE QUI EST SUR LIGNE EN VERT    EST LIENS   21 ET LA CARTE MONDE       ET ON A ENCORE MEME CODE  QUE CE SOIT POSTAL QUE  SECRET   ON A ENCORE LE 59       OU LE COEUR PAR LE 5 ET LE 9 POUR LE CYCLE   OC        COCO  RIK CO  ET LA COULEUR SAUMON   ORANGE   ROSE ROUGE  OU ROUGE ROSE   ET VERMEILLE        MERVEILLE

Greg Neau

11 h

Décryptage du film « MORTAL ENGINES »
Attention spolié

Mon fils m’a demandé d’aller voir ce film

Whaouuuu!

Nous sommes donc au 3ème millénaire ou nous constatons rapidement dans les films une carte du monde avant , ou la terre dite du milieu est devenue le lieu du chaos ( l Europe ! ) détruite par la finalité de notre technologie actuelle ( une arme quantique)

L’univers du film fait penser à la fois à un mélange de STAR WAR et MAD MAX
Les machines sont des chars de plusieurs kilomètres ou se trouve l un d eux la ville de Londres
A l avant du char de la ville de Londres et de chaque côté 2 énormes têtes de lions …..
A son sommet le dôme de la Maison Blanche
( j’y reviendrais plus bas )
Il s’y trouve également un musée de l’ancien monde avec toutes sa technologie ( la notre ) qui à étés supprimée, enfouie ou détruite par l autorités supérieures .
Nous avons 2 héros dans le film

1 jeune homme appelé TOM qui est passionné de l’ancien monde et fouine partout afin de dénicher tout ses secrets ( un chercheur de vérité )et qui travaille dans le musée
TOM a récupéré des pièces importantes qui ont causé la destruction de notre monde caché dans une pièce derrière la carte de l’ancien monde

L’héroïne elle se nome « Hester Shaw
La fille d’une grande archéologue terrain à la recherches d’anciennes reliques et artefacts de notre monde
Sa mère se nome PANDORA
Elle découvre une mallette de mise à feu de l’arme quantique qui a détruit notre monde
Le symbole sur la mallette est un espèce de triskel qui représente 3 serpent entrelacé…..
ou son compagnon « Valentime le méchant « attendait cette découverte en réalité et provoque la mort de PANDORA » afIn de s’emparer de la mallette et deviendra le maire de Londres à avec le projet de reconstruire cette ex arme nommée MÉDUSA pour la nommée « MÉLISSE « et construite en secret sous le dôme de la Maison Blanche.
A la mort sa mère donne à HESTER SHAW son pendentif un « ŒIL DE OUDJA « ou à l intérieur se trouve une clef USB permettant de stopper le fonctionnement de la mallette qui elle permet de contrôler l’arme quantique
HESTER SHAW 8 ans arrive à s’enfuir puis elle sauvé par un Humanoïde ( elle est habillée en jaune lol )
Cet Humanoïde est nomme « le dernier de l armée des morts DU BARRON SAINT LASARe !!! »
Son nom « SHRIKE

Ce dernier élève HESTER SHAW et fabrique un double de lui à l’image d elle ; qui lui propose de transférer son corps dans l enveloppe métallique sans son ÂME afin qu’elle ne souffre plus et lui promets que cette souffrance partira

Hester Shaw accepte avec une promesse sachant qu’elle abonnera le côté humain , mais elle s’enfuit adulte pour se venger de VALENTIME et le tuer
C est à cette instant quelle rencontre TOM
SHRIKE lui part à sa recherche et se fait piégé puis enfermé dans un « CUBE NOIR MÉTALLIQUE «

Il existe un passage secret qui permets d’atteindre « MELLISSE « construite en secrète sous le dôme
De passage possède 1000 marches où il tombe sous un sarcophage royale blanc sous l’église saint Paul
A l’écran et c’est très subtile nous voyons des lettres gravées sur le sarcophage
Les première sont ADAMA

L arme quantique à la forme d’un COBRA « dans le film La déesse MANASA est représentée c est la fille du sage Kashyapa et de Kadru. C’est la fille de Shiva et d’une mortelle comme par ASAR …..

HESTER SHAW ne honore pas sa promesse auprès de SHRIKE car elle tombe amoureuse de TOM le chercheur de vérité , Car elle s’aperçoit des côtés positifs des sentiments humain L AMOUR
et oui le M « AIME » sera toujours et dominera toujours avant LE N « AINE «
Le code de l’arme est 210595

Le vaisseau qui permet de détruire L’arme quantique
est de couleur rouge rosé en forme de CŒUR et bien mis en évidence à la fin du film …..
L’ordre vient du chaos ..

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

**************************************************************

on a vu que  le rose orangé est lié à certains signes astro..  on a vu les orangeries aussi en lien.. et que l’orange est lien avec le sagittaire aussi.. comme le jaune..        on sait que lune conjoint soleil et soleil conjoint lune donne donc du vermeille.. argent or..      on aura  aussi le grand argentier.. 

A  OC 

image

Afficher l’image source

 

 

 

arrêt bus     us b..       fée bus..  rey bus..

 

Après le succès de "Borgen", le créateur danois Adam Price revient avec une nouvelle série ambitieuse qui creuse les thèmes de l’engagement et de la famille au sein d’une lignée de pasteurs. Quatrième épisode : convalescent après sa grave chute en montagne, Christian se réveille dans un monastère népalais…

Convalescent après sa grave chute en montagne, Christian se réveille dans un monastère népalais. On lui a volé toutes ses affaires personnelles et le jeune bonze qui l’a soigné l’initie au bouddhisme. Cette découverte va transformer profondément Christian, depuis toujours en colère contre le monde et contre lui-même. Au Danemark, August, littéralement hanté par la femme tuée au Moyen-Orient, ne parvient pas à reprendre pied. Elisabeth découvre que Johannes a eu une liaison avec l’une de ses employées. Entre eux, le fossé se creuse inexorablement…
Religion et patriarcat
Dans le droit-fil des thèmes chers aux grands cinéastes scandinaves, Ingmar Bergman ou Carl Theodor Dreyer en tête, la nouvelle série danoise du talentueux créateur de Borgen brosse les saisissants portraits d’un pasteur de Copenhague, de ses deux fils et de sa femme, aux prises avec le doute, la culpabilité et les défis du monde contemporain. Au plus près des émotions de ses personnages, Au nom du père aborde sur un mode intimiste le pouvoir de la foi religieuse dans les relations sociales et familiales, et questionne la notion d’engagement sous toutes ses formes. Très documenté, le scénario ne se limite pas au protestantisme mais évoque la plupart des croyances, tout en livrant la radiographie acérée d’une famille dominée par une figure paternelle destructrice. Analyse critique du patriarcat, la série traque les failles de ses principaux personnages masculins sans pour autant les départir de leur douloureuse humanité. Dans le rôle du pasteur Krogh, père et époux luttant contre ses propres démons, Lars Mikkelsen est tout simplement stupéfiant.

 

 

 

 

https://www.arte.tv/fr/videos/062202-004-A/au-nom-du-pere-saison-1-4-10/?xtor=AD-428-%5BAunomdupere%5D-%5B2%5D-%5BPPL2%5D-%5BFacebook%5D-%5BHP%5D-%5B%5D&fbclid=IwAR1_6Z_HZRbgsxbTQJrv8XK3WN7gZiGFxruuollxrDU9lyg6jDYjQMc0-mY

 

 

oui avec les mots liens et l’astro…   saturne capricorne pour ce qui est engagement, montagne  monastère          on a vu pasteur avec le berge       on a la colère surtout en ces temps et les protestations…   DAN  MARK        Auguste et aout mais le clown aussi..  théo    théo dor   

et oui alors que j’avais à l’esprit encore ah  le notre père qui est aux cieux, le notre père qui est odieux  ..   pluton et la la chute..  et puis les démons…..    DD   dieu daemon etc… et le bout isme

et le bout da   et    lama etc

et le fil  

le droit

dreyer     d reyer    de rayeur etc..   tout dré     driver etc

christian

Réalisation :

Louise N. Friedberg

Scénario :

Adam Price

Karina Dam

Poul Berg

Production :

DR

ARTE F

SAM le Français

Producteur/-trice :

Camilla Hammerich

Image :

Linda Wassberg

Montage :

My Thordal

Musique :

Kristian Leth

Fridolin Nordsø

Avec :

Lars Mikkelsen (Johannes Krogh)       mike     johannes  jo annes

Morten Hee Andersen (August)           mor  ten  i   andersen (oui on avait les contes et petite sirène)

Simon Sears (Christian)                       christian     krist    

Ann Eleonora Jørgensen (Elisabeth)             ane  anne  hélène  élisabeth

Fanny Louise Bernth (Emilie)                       fanny   louise émilie 

Joen Højerslev (Svend)

Laura Bro (Monica)

Camilla Lau (Amira)

Yngvild Støen Grotmol (Liv)

Costumes :

Stine Thaning

Décors de film :

Knirke Madelung

Chargé(e) de programme :

Isabelle Huige

Pays :

Danemark

France

Année :

2017

avec auguste  qui est le mois d’août ou l’auguste derrière etc…     augure et … et on a VERTOU (44)

ANTINEA  Par Podièbrad

et masse  cote

 

accéder la conscience–mais enfinnnnn ! | Espace perso d’ ANTINEA

https://melusinefee.wordpress.com/2017/09/02/accder-la-conscience-mais-enfinnnnn/

2 sept. 2017 – Ainsi les bouddhistes formulent l’adage selon lequel « un couteau ne peut se couper lui-même », tandis qu’Auguste Comte assure que …

vérité | Espace perso d’ ANTINEA

https://melusinefee.wordpress.com/tag/verite/

La Statue verte de la Liberté, conçue par les Franc-Maçons Auguste Bartholdi et Gustave Eiffel, symbolise en réalité la Déesse Hécate. Cette statue androgyne …

 

 

 

EXPEDITION

Joon Destination | Espace perso d’ ANTINEA

https://melusinefee.wordpress.com/2017/09/26/joon-destination/ 26 sept. 2017 … grandes vagues………. conférence…. presse, lancement. et les courriers en lien avec Antoine… st Exupéry.. ( ex eut péri – exhumé – perry..

 

OUI   ENCORE DANS LA SEMAINE   antoine et son cochon, l’amer  la mer  la lie    bord de mer etc..  toni    cerone etc..     maire le marie    marc antoine ..     et avec l’aviation , la poste courrier en jaune st exupéry  oui.. et paf  tout est lien.. c’était l’avec l’étoile et les cérémonies enterrement.. obsèques .. et hier oui, appris qu’ Hélène était partie la veille donc st Nicolas..  le 7 donc hier fut messe pour Thérèse..  oui et avec seigneur il y a sénior

 

st exupéry  mantes la jolie

 

 

 

 

 

antoine antoine  et centre commercial st exypéry et  le Mail   le chêne et le nôve

 

 

on a

 

LYCÉE ANTOINE DE SAINTEXUPÉRY à La Rochelle.

 

on a Marie Antoinette

on a   Antoine en nom de famille aussi

 

 

Ante 

 

âne   Ane     A  N   E

 

OINE    ONE    

 

ANTONIN          ANTHONY      EN TONNEAU

TONTO    TATA OUINE

Fight Club est un film américain de David Fincher, sorti en 1999 et adapté du roman éponyme de Chuck Palahniuk (publié en 1996). Le narrateur du film est un homme qui trouve peu de satisfaction dans son emploi et sa vie en général et crée avec l’énigmatique Tyler Durden, personnage anticonformiste, un club de combats clandestins qui permet à ses membres d’évacuer leur mal-être par la violence. Le film a pour interprètes principaux Edward Norton, Brad Pitt et Helena Bonham Carter.

Les droits du roman de Palahniuk sont achetés par 20th Century Fox et Fincher est engagé comme réalisateur en raison de son enthousiasme pour le projet. Il collabore étroitement avec Jim Uhls pour l’écriture du scénario et voit le film comme une métaphore du conflit existant entre une partie de la nouvelle génération et les valeurs véhiculées par la société de consommation et la publicité, délivrant un message volontairement ambigu qui laisse au spectateur le soin de l’interpréter. Il inclut également des éléments présents dans le roman pour provoquer un sentiment de malaise chez le public et détourner son attention du retournement final dont bénéficie le film.

À sa sortie, Fight Club est un échec commercial aux États-Unis mais réalise de meilleures recettes au niveau international. Il reçoit des critiques très contrastées de la part de la presse, qui se déchire à son sujet en raison des multiples interprétations pouvant en être faites, et demeure l’un des films les plus controversés des années 1990. Cependant, le succès commercial vient lors de la sortie du film en DVD, et il est désormais considéré comme un film culte.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fight_Club_(film)

 

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19441802&cfilm=21189.html

Rea Joel

Joel Rea est un artiste inconnu en France. Pourtant, ces peintures à l’huile sont un choc visuel sans précèdent.

Il est présenté comme l’un des artistes de moins de trente ans qui est en train de révolutionner le monde des beaux-arts, grâce à ses peintures hyperréalistes qui sont une plongée dans les profondeurs de notre esprit. En tant que peintre surréaliste contemporain, il utilise les éléments physiques comme une métaphore de l’émotion humaine et de l’expérience. Son travail nous apparaît alors comme une torsion de l’esthétique du sublime inspiré par l’art romantique du 18ème siècle. De toute beauté.

Les magnifiques peintures surréalistes de cet artiste australien, fasciné par la nature et ses forces, mais aussi par leurs interactions avec les relations humaines, les consciences et leurs influences sur la condition humaine.

Joel Rea nous transporte dans un monde fascinant, à travers son travail d’une précision incroyable d’où se dégage une énergie étonnante. Les créations à la peinture à l’huile de Joel Rea, qu’il élabore grâce à des maquettes photo afin de visualiser ses compositions, demandent parfois plus de 750 heures de travail pour une seule pièce

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : nuage et ciel

L’image contient peut-être : nuage, ciel et plein air

L’image contient peut-être : eau

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus

 

 

source    et il y en a encore d’autres à voir

 

 

 

rea   real   real    realisation     le temps   du temps et de l’espace …  conscience..

 

Il porte bien son nom  REA

 

 

 

L’Ile existe belle et bien | Espace perso d’ ANTINEA

https://melusinefee.wordpress.com/2009/08/10/lile-existe-belle-et-bien/

    10 août 2009 – comme la marque de Harry survivant de la mort, de l’attaque de l’ombre. HP pavillon… un format tic mort réa… NDE cette signature de la fin.

    La Révolte des innocents (France 3) : de quelle histoire vraie le téléfilm avec Bruno Debrandt est-il inspiré ?

    La Révolte des innocents, proposé ce mardi 20 novembre sur France 3 relate l’affaire des Vermiraux, survenue au début du 20ème siècle. Découvrez cette histoire vraie.

    Au début du 20ème siècle, l’affaire des Vermiraux a défrayé la chronique. Ce soir, France 3 diffuse un téléfilm inspiré de ce dramatique faits divers, La Révolte des innocents. Bruno Debrandt et Julie Ferrier y jouent deux gérants de l’établissement, une maison de redressement pour enfants situé Quarré-Les-Tombes (Morvan). "L’établissement accueillait des enfants passés en justice et d’autres, placés soit par l’assistance publique, soit par leurs parents. Au maximum, ils étaient 180", explique Philippe Niang, le réalisateur qui a tourné sa fiction dans la demeure de Vauban à Bazoches (Nièvre).

    Vers 1908, Joséphine Soliveau (alias Joséphine Poliveau jouée par Julie Ferrierdans la fiction) reprend les rênes de cet établissement, qui a également été tenu par son père et son ex-mari avant elle. Elle est aidée par Armand Landrin (alias dans le téléfilm Armand Sandrin joué par Bruno Debrandt), un agent de placement de l’Assistance publique. Les conditions de vie des enfants se dégradent rapidement.

    Bruno Debrandt (La Révolte des Innocents, France 3) : "Je ne sais pas si je vais regarder la prochaine saison de Caïn"

    "Soliveau et Landrin voulaient faire le plus de marge possible sur les gamins. Il les nourrissaient le minimum. On dit que la soupe sentait le purin. Des gamins décédaient de malnutrition, de froid. Il y a eu aussi des histoires avec des gardiens qui commettaient des violences sexuelles. C’était d’une violence extrême. Tout le monde savait et personne ne disait rien. Les gamins n’avaient pas d’autres moyens que de se révolter ", souligne Phillipe Nyang. Plusieurs révoltes ont lieu mais ne changent rien. "Les juges instruisaient à charge et les enfants de l’institution étaient emprisonnés ou déplacés."

    Le 2 juillet 1910, une nouvelle révolte éclate. Et elle va tout changer. Pour la première fois, un juge – Emile Guidon, 26 ans – instruit à charge contre les tenanciers. Le journaliste Gabriel Latouche, de son côté, médiatise l’affaire. Le procès, qui se déroule en juillet 1911 au tribunal d’Avallon, condamne Joséphine Soliveau à trois ans de prison, et Armand Landrin à deux ans de prison. Mais celui-ci ne purgera pas sa peine. "Ils sont allés en appel et comme l’un des fils de Landrin est mort pendant la première guerre, il n’a pas eu à faire de prison", indique le réalisateur.

    Suite à cette affaire, la loi sur la création des premiers tribunaux pour enfants a vu le jour le 22 juillet 1912. Et si, après le procès, Les Vermiraux a fermé ses portes, il est aujourd’hui occupé par un critique d’art bulgare.

     

    vers  miro      ver mir aux    

    guidon

    émile    gabriel 

    la touche

    sol   soli  veau

    landrin et landru

     

    carré et les tombes    pour les innocents idem  lien avec le cimetière etc

    on a maison de correction ou de redressement en lien ( comme on redressement fiscal etc ne pas oublier que l’astro est lien pour avoir toutes les facettes)

     

    mon golf fier et les touches | Espace perso d’ ANTINEA

    https://melusinefee.wordpress.com/…/15/mon-golf-fier-et-les-touches

    Hey there! Thanks for dropping by Espace perso d’ ANTINEA! Take a look around and grab the RSS feed to stay updated. See you around!

     

    Jacquot le perroquet – cela se répète,ça continue | Espace …

    https://melusinefee.wordpress.com/2012/03/08/jacquot-le-perroquet…

    alors que mon clavier faisait des siennes, les touches étant rigides et le clavier noir je m’exclame : m’agace ce black Jack, ça va pas vite, c’est lent et n …

     

     

     

     

    et cela mène à dermatologue et vénérologue   donc lien encore  pluton et saturne et la peau

     

    tapie tapis | Espace perso d’ ANTINEA

    https://melusinefee.wordpress.com/tag/tapie-tapis

    Je me présente : Béatrice l’Intrépide, aventures en tout genre, héroïsme, redressement de torts, secours aux victimes, défense de la veuve et de l’orphelin.

     

     

     

    image

    médiane

    st maur

    51   et  encore chalon en champagne

    riom   mori   moir   miro

    godet     yzeure   et moulin   

     

     

    http://www.encyclopedie-anarchiste.org/articles/c/correction.html