Latest Entries »

c’est en écoutant la vidéo que bide biden artifices est revenu en mémoire.. déjà noté en 2017

Espace perso d’ ANTINEA | Un Monde Universel

https://melusinefee.wordpress.com

19- fox – flynn ( carson) – green – angeli – biden -( bide en)- barak -obama – Hillary- apocalypse NOW – cheval de … San Antonio | Espace perso d’ ANTINEA.

Vous avez consulté cette page 2 fois. Dernière visite : 01/02/22

Joseph Robinette Biden Jr, couramment appelé Joe Biden, est né le 20 novembre 1942 à Scranton aux États-Unis. Il fut le 47e vice-président des États-Unis de 2009 à 2017 (avec Barack Obama comme président) et il est le 46e président des États-Unis depuis le 20 janvier 2021. Le 3 novembre 2020 il remporte l’élection générale face à Donald Trump et devient, à 78 ans, le président américain le plus âgé à son entrée à la Maison Blanche et le deuxième président de confession catholique (après avoir été le premier vice-président catholique) de l’histoire américaine.

*************

synchronicité avec astro | Espace perso d’ ANTINEA
https://melusinefee.wordpress.com › synchronicit-avec-astro


dans les avis de décès encore des synchro vers dos – des champs, co coraux coco rot .. désert tôt – curot avec la cure et le curetage , la curie, …

scarabée | Espace perso d’ ANTINEA
https://melusinefee.wordpress.com › tag › scarabee


Dans la psychologie analytique développée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung, la synchronicité est l’occurrence simultanée d’au moins deux événements …

et encore 2017

Nous avons ici en la même piste.. avec Maya.. Mémoire .. en CORE ( corps) PRO: CESSEUR – oui cette piste est suivie depuis saturne en capricorne.. avoir saturne qui est à la fois maitre de 9 et de 10 .. en astro.. mais qui se trouve en 9.. Nous savons que capricorne saturne c’est lien cerveau aussi.. Ordinateur.. Savoir.. Connaissance.. et qui est Personne ?? Per… sonne.. Per/Son.. qui est Tout et qui n’est rien à la fois.. qui est l’Alpha et l’ Oméga.. OA AO … Avatar.. A va tard… Ava.. Tart.. et le serpent qui se mord la queue.. le 10 et 9 19 qui donne entre carte tarot ou autre image.. bref.. entre le soleil et la source.. dit le coeur central.. le choeur .. Core.. et quand ce passe par le corps……… pour Maya le dernier passage était en lien avec des êtres d’une autre planète, pas loin d’ Electra.. qui parlait du lien maya..

torouk mac tau thor ouk mac tau

on a eu THOR HAN

ET THOR OUK TAUR OUK TAUR OOK HOOK ( ouk kou coucou coup cou coût) cou roue.

et donc on retrouve les liens avec les mondes parallèles ou simultannés. ou le voyageur temporel ou astral ou le seigneur du temps comme le docteur Who.. qui lui aussi avec plusieurs coeurs…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Microprocesseur_multi-c%C5%93ur

arbre de vie… arbre de connaissance..

THOR AN ERRA

THOR HAN LE PLÉIADIEN DÉCRIT LA VIE SUR SA PLANÈTE NOMMÉE “ERRA”

   Eveil Homme  Aucun commentaire étoilesdanaandesDONElenaextraterrestresguidemondesPléiadiensTaygetaThor

Ce matin, re.. encore un article qui fait tilt.. du déjà vu .. que les mots sont encore en résonnance avec les indices déjà notés.. comme Thor.. Han ou anne.. on avait Han solo par ex.. Era Erra.. Terra.. dan .. dana an .. elena.. et puis la source… comme ce que j’avais vu en 2017 en août.. lors de cette expérience assez particulière d’une montée express en lumière, loin dans l’espace et puis cette entrée en vortex et avoir vu cette source sous l’eau.. elle était sous l’eau avec des bulles.. électra, atlas , maya , ash ara.. H.. hache ara.. et la Connaissance liée à la connexion avec l’ Univers.. Archives et sanctuaire.. d’ailleurs line , lien avec Sanctuary et les anomalies ( trou de ver ou passage temporel) A IL A EL AIL AEL HAEL musil.. il et el pour les anges.. comme dan iel.. etc..

LA CONSTELLATION DES PLÉIADES

Le Galactique THOR HAN, nous décrit la vie sur sa planète : la planète ERRA, du système Taygeta ou Ashaara dans la Constellation des Pléiades. Il décrit la planète du point de vue géographique et climatique, ensuite il donne quelques détails sur les traits physiques des habitants de la planète (les errahil) et leurs sexualités. Ensuite il parle de l’éducation des enfants, des loisirs, de l’alimentation et de la spiritualité de leur point de vue. Article basé sur le texte des pages 274-278 du livre LE DON DES ÉTOILES, GUIDE DES MONDES EXTRA-TERRESTRES : DE ELENA DANAAN paru en 2020.

« C’est là où je suis né : sur la 2ème planète du système Ashaaru (Taygeta) : ERRA, «le sanctuaire de la connaissance». C’est là que sont conservées les archives de notre civilisation. Il nous faut 14 heures (T) pour nous rentre à Terra (*La Terre), ou seulement 4 heures à la vitesse warp*.

LA PLANÈTE “ERRA”

(*Juste une illustration, ce n’est pas la vraie planète)

Erra est une planète chaude et tempérée qui soutient une grande variété de formes de vie et d’écosystèmes. La croûte de la planète est principalement constituée de silicate. Nous avons importé de nombreuses espèces végétales et animales de notre monde natal Maya, recréant notre biotope naturel avec cinq zones climatiques : tropicale, tiède, tempérée, glaciaire et polaire. Nous avons des saisons, de la pluie et de la neige, des forêts luxuriantes, des vallées profondes, des côtes époustouflantes et de nombreuses chaînes de hautes montagnes. C’est un monde magnifique, bleu turquoise vu de l’espace, avec sept lunes.

DESCRIPTION DES HABITANTS : LES ERRAHIL

Ce monde est peuplé de la colonie Ahel, peau claire, cheveux blonds et yeux bleus. Errahel (pluriel : Errahil), ou “Ahil d’Erra” est devenue une race très spirituelle, cultivant les arts au service de la paix intérieure et l’ascension spirituelle, comme la musique éthérée, la danse, les arts visuels et l’amour. Ceci est un aspect très particulier de notre race : en raison de sa photosensibilité naturelle (adaptée à notre étoile Ashaara), ainsi que notre patrimoine génétique, notre peau est exceptionnellement sensible, et particulièrement au toucher sensuel. On distingue, dans l’acte d’amour, la fonction reproductrice de la transfiguration de la conscience.

ERRAHEL : UN HABITANT DE LA PLANÈTE “ERRA”

Il y’a une partie de notre cerveau qui s’active à la puberté, et que nous activons à volonté pour stimuler les cellules réceptrices de notre épiderme. En ce qui concerne l’ascension des âmes entrelacées, tous les aspects de l’être sont exacerbés : le physique (externe : peau, et interne: connexion génitale), le mental-émotionnel (amour) et le spirituel (élévation énergétique et vibrationnelle en fréquence). Ces trois aspects combinés nous permettent d’atteindre des royaumes (*mondes) supérieurs de pure conscience, transcendant des densités aussi élevées que la 13ème (Source).

Dans cet état atteint de félicité, nous ne sommes que pure conscience, infinie et désincarnée, universelle et omniprésente. En ce qui concerne la procréation, nous avons choisi de la réaliser au même moment ou non, sachant que combiner les deux est un instant très spécial de vie, lorsque les royaumes plus élevés de l’extase sont embrassés et embrasés, condition ultime pour déclencher une impulsion permettant l’ouverture du portail, pour la liaison d’une âme dans une nouvelle incarnation. Pour des raisons de praticité, nous avons également développé l’option conception artificielle dans les pods (*capsules) artificiels, mains nous préférons généralement la manière traditionnelle.

L’ÉDUCATION DES ENFANTS ET LES LOISIRS

Concernant l’éducation, il existe des écoles de spécification. Les capacités de chaque nouvel enfant sont identifiées et encouragées à se développer au mieux de leurs possibilités, afin que l’être puisse réaliser sa mission et ses aspirations. Nos jeunes sont regroupés dans des écoles d’apprentissage spécifiques en fonction de leurs talents communs. Notre loisir préféré est de passer du temps à l’extérieur, ainsi que de se rassembler pour des divertissements sociaux tels que des jeux et des activités artistiques (concerts ou activités artistiques communes). Nous ne portons pas d’intérêt dans des sports de compétition, comme vous le faite sur Terra; nous croyons que la meilleure façon d’atteindre une amélioration de l’être est par encouragement mutuel et développement personnel, et non par une comparaison concurrentielle.

L’ALIMENTATION

Nous avons une alimentation végétale… Alors oui, je mange et tout le reste. Nous ingérons des aliments végétaux, des composants primordiaux et de l’eau énergisée. L’eau énergisée se boit en voyage, pour permettre à notre corps de se déplacer à volonté sans avoir à faire face à une évacuation physiologique. Nous avons le choix pour un repas solide lorsque nous n’effectuons pas de voyages dans l’espace, mais cela suit une règle vitale: seulement s’il n’y a ni cœur ni visage. Si nous mangions des formes de vie sanguines, cela abaisserait notre niveau vibratoire à la fréquence de ce que nous ingérons.

NOUS NE SOMMES PAS VOS “DIEUX”, NE CRÉEZ PAS UNE RELIGION À NOTRE SUJET S’IL VOUS PLAÎT.

Nous ne sommes pas des maîtres spirituels pour votre espèce, juste vos cousins de l’espacedes gens comme vous; la seule différence est que nous sommes nés ailleurs. Nous ne sommes pas non plus les gardiens de votre planète; la Fédération Galactique et le Conseil des Cinq sont mieux à même d’assumer ce rôle. Vous avez également, ne l’oubliez pas, vos propres entités spirituelles indigènes, qui veillent sur vous depuis des temps immémoriaux.

Nous avons souvent été mépris pour des dieux, que nous ne sommes pas, ou pour ce que vos légendes religieuses appellent des “anges” (qui fut une interprétation des rencontres extraterrestres dans le passé de votre planète par des populations inéduquées). Nous n’effectuons que note mission au sein de la structure de la Fédération Galactique. C’est souvent aussi, une erreur courante que de nous considérer comme des messagers spirituels personnels et de nous rendre plus divins que nous le sommes.

Nous soutenons les Terriens, vous n’êtes pas seuls. Nous veillons sur vous, conservant les forces obscures à distance. Nous promouvons l’évolution spirituelle, mais nous savons aussi combattre lorsque c’est nécessaire, et cela fait également partie de notre chemin spirituel. Tous les combats, s’ils sont justes et justifiés, ouvrent des voies de libération pour que la Lumière afflue. La passivité est la mort.

Ne créez pas une religion à notre sujet s’il vous plaît.

Pas encore. Nous ne sommes que des gens venus ici pour aider. Que nous ayons la capacité de changer de densité à volonté, ne fait pas de nous des sortes de dieux. Il est temps que les Terriens cessent de se considérer comme inférieurs, sinon ils ne grandiront jamais. Notre objectif est de leur montrer qu’ils peuvent devenir comme nous, c’est pourquoi nous sommes ici. Nous souhaitons que les Terriens rejoignent un jour la Fédération Galactique, mais cela ne se produira jamais s’ils se considèrent comme une race inférieure. Bien sûr, ils sont plus primitifs que nous ne le sommes technologiquement, et un peu moins sages… mais nous avons tous été là, et nous avons évolué.

NOTRE SPIRITUALITÉ : LA SOURCE. NOUS N’AVONS PAS DE DIEUX, PAS D’IDOLES, PAS DE CULTES, NOUS L’AVONS JUSTE, ELLE, LA SOURCE.

Nous croyons que toute vie est immortelle, que l’âme est éternelle, car toutes les formes de vie sont une fractale de la Source. Chacun de nous est composé d’une substance qui fait partie d’Elle. Nous sommes Elle, et Elle est en nous. Elle est nous. La Source est la conscience du multivers (*ensemble des univers). Elle est le pouvoir tout-puissant, la source de toute vie, de toute matière et de toute énergie. Nos corps véhicules sont périssables, pas nos vrais êtres qui sont des fractales inaltérables de la Source. Elle est omniprésente, infinie et intemporelle. La Source ne mourra jamais, car elle n’est jamais née. Nous disons “Elle”, parce qu’elle est la matrice de toutes choses, et la Grande Force qui est l’Amour, son souffle enflammé.

Venant d’Elle, nous ne sommes jamais nés, et retournant à Elle, nous ne mourrons jamais. Nos corps temporaires de chair se décomposent et nous nourrissons le plus grand respect pour le récipient sacré qui a conduit notre âme vers un puissant voyage d’apprentissage et de devoir. Quand nous sommes enfin libres, vous La sentez, plus que jamais (*La Source). La liberté de choix est alors à nous de revenir, de passer à une autre étape, ou de nous libérer dans l’Unité ultime. Nous n’avons pas de dieux, pas d’idoles, pas de cultes, nous l’avons juste, Elle.


Ecosse et Histoire..Alba

L’Écosse (en anglais et en scots : Scotland ; en gaélique écossais : Alba) est un pays constitutif du Royaume-Uni. Couvrant le tiers nord de l’île de Grande-Bretagne, l’Écosse continentale partage une frontière de 154 kilomètres avec l’Angleterre au sud, et est entourée par l’océan Atlantique au nord et à l’ouest, par la mer du Nord au nord-est et est, et par la mer d’Irlande au sud-ouest. Elle contient également plus de 790 îles, principalement dans les archipels des Hébrides et des Iles nordiques. La majeure partie de la population (dont la capitale Édimbourg) vit dans la ceinture centrale, qui correspond à la plaine située dans les Basses terres, entre les Hautes terres et les Hautes terres du Sud.

L’Écosse est divisée en trente-deux subdivisions administratives ou autorités locales, appelées conseils régionaux. La ville de Glasgow est la plus grande région communale en nombre d’habitants, tandis que le Highland est la plus grande quant à la superficie. Un pouvoir d’autonomie limité est dévolu par le gouvernement écossais à chaque subdivision, et couvre des domaines comme l’éducation, les services sociaux, les routes et les transports. L’Écosse est le deuxième plus grand pays constitutif du Royaume-Uni et représente 8,3 % de la population britannique en 2012.

Le Royaume d’Écosse émergea en tant qu’État souverain vers 843, et exista jusqu’en 1707Jacques VI devint également roi d’Angleterre et d’Irlande par héritage en 1603, pour former ainsi une union personnelle entre les trois royaumes. L’Écosse a ensuite conclu une union politique avec le Royaume d’Angleterre, le 1er mai 1707, pour former le Royaume de Grande-Bretagne. L’Union créa le Parlement de Grande-Bretagne, qui succèda à la fois aux Parlements d’Écosse et d’Angleterre. En 1801, la Grande-Bretagne conclut une union politique avec le Royaume d’Irlande, pour former le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande. En 1922, l’État libre irlandais fit sécession du Royaume-Uni, conduisant ce dernier à être officiellement renommé « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord », en 1927.

En Écosse, la Monarchie britannique a continué à utiliser une variété d’emblèmes, de titres et de symboles royaux spécifiques au Royaume d’Écosse d’avant l’Union. Le droit écossais est également resté séparé de ceux de l’Angleterre, du pays de Galles et de l’Irlande du Nord. L’Écosse constitue une juridiction distincte en droit public et en droit privé. L’existence continue d’institutions juridiques, éducatives et religieuses distinctes de celles des autres nations britanniques ont contribué à la continuation de la culture écossaise et de son identité nationale, depuis l’Union avec l’Angleterre en 1707.

En 1999, un Parlement écossais a été rétabli, sous la forme d’une législature monocamérale dévolue comprenant 129 députés, ayant autorité sur de nombreux domaines de la politique intérieure. Le chef du gouvernement écossais est le Premier ministre d’Écosse, qui est assisté par un Vice-premier ministre. L’Écosse est représentée au Parlement du Royaume-Uni par 59 députés. Elle est également membre du Conseil britanno-irlandais, envoie cinq députés du Parlement écossais à l’Assemblée britanno-irlandaise (en), et fait également partie d’un Comité ministériel conjoint (en), représenté par le premier ministre local.

Étymologie

Carte de l’Écosse.

Le nom français Écosse découle du mot latin Scotia, lequel signifie pays des Scots. Il correspond à l’anglais Scotland.

Le mot latin Scotia était utilisé par les Romains pour désigner les Gaels qui peuplaient au ve siècle le territoire actuel de l’Écosse1 ainsi que l’Irlande. Le grand philosophe Jean Scot Érigène, par exemple, était d’origine irlandaise et non écossaise, malgré son nom. En latin médiévalscotti référait au peuple irlandais et par extension, aux Gaels d’Écosse2.

Bède le Vénérable utilise le terme Scottorum natio (mot-à-mot : nation des Scots) pour désigner le peuple venu d’Irlande qui s’installa sur une partie des terres pictes (« Scottorum nationem in Pictorum parte recipit »). Ceci peut être interprété comme l’arrivée du peuple appelé Gaëls dans le royaume de Dal Riada, sur la côte ouest de l’Écosse.

Au xe siècle, le mot Scot est mentionné dans les Chroniques anglo-saxonnes et fait référence au « pays des Gaëls », c’est-à-dire l’Irlande. Le terme Scottorum apparaît de nouveau, utilisé par un roi irlandais en 1005. L’expression Imperator Scottorum est ajoutée au nom de Brian Bóruma par Mael Suthain, dans le Livre d’Armagh3. On pense que Brian Bóruma devait alors régner sur les Scots.

Cette dénomination fut quelque peu copiée par les rois écossais. On attribue l’expression Basileus Scottorum à Edgar Ier d’Écosse (10741107)4Alexandre Ier d’Écosse (vers 10781124) utilisa l’expression Rex Scottorum sur son sceau, comme le firent ses successeurs jusqu’à Jacques II5.

https://www.astrotheme.fr/astrologie/William_de_Galles

Rachel Meghan Markle, dite Meghan Markle, née le 4 août 1981 à Los Angeles, est une comédienne américaine devenue membre de la famille royale britannique.

Elle se fait connaître en tant qu’actrice, grâce à son rôle de Rachel Zane dans la série télévisée judiciaire Suits : Avocats sur mesure.

Le 19 mai 2018, elle épouse le prince Harry, fils cadet du prince Charles et de lady Diana Spencer, petit-fils de la reine Élisabeth II et devient duchesse de Sussex. Après avoir mis entre parenthèses sa carrière lors de ses fiançailles en novembre 2017, son mari et elle-même décident spectaculairement de prendre leurs distances avec la famille royale, dès janvier 2020, et de mener une vie financièrement indépendante. Sa personnalité, ses relations difficiles avec la famille royale et sa propre famille, ses ambitions politiques ou financières ainsi que sa stratégie de communication et la véracité même d’éléments de sa biographie ont suscité plusieurs controverses.

https://www.astrotheme.fr/Focus-Astro-celebrites-Meghan-Markle.php

Lion ascendant cancer

Alors que les funérailles de la reine Elizabeth II se sont achevées ce lundi 19 septembre 2022, Meghan Markle et le prince Harry s’apprêtent à retrouver leurs deux enfants aux Etats-Unis. La duchesse de Sussex a, avant cela, décidé de s’entretenir avec le roi Charles III.

*******

https://www.cosmopolitan.fr/mort-d-elizabeth-ii-qu-est-ce-que-l-operation-licorne-le-dispositif-prevu-pour-le-deces-de-la-reine,2059174.asp

https://www.la-croix.com/Monde/En-Nouvelle-Zelande-lalerte-monte-autour-supervolcan-Taupo-2022-09-20-1201234073

Pour les habitués du blog et des liens ( indices donnés et redondance)… on a vu pot.. tau.. pô.. potien tupin potin.. poteau.. peau.. Pau..

et pluton en capricorne pour les éruptions volcaniques.. le pot étant pour maison capricorne..

Pour ce matin, toujours à lire des articles qui finalement se rejoignent..et avec le souvenir des morceaux d’indices donnés depuis des années.. ces synchronicités.. et oui , à force de les voir en répétition, comment ne pas y faire attention..?! et que finalement quand on voit les évènements ce lien UE/EU.. car nous en sommes bien là dans le lien Europe/Etats Unis – vieux monde/ancien monde.. et ce lien de comparaison avec le capitole.. lequel mais le tout lié avec les oies du capitole, le dôme.. ce que ce soit grande maison politique et religieuse et la foudre qui tombait dessus.. toutes ces images et ces mots qui ont marqués les esprits. les idéogrammes.. Ira ire.. au départ on pense à irlande mais par la suite, on se rend compte que cela représente autre chose sur le temps….de 2007 à 2017 , ces petits cailloux ont été semés, mais on n’oublie pas ce qui a été noté.. ( storm tempête, orage, ouragan, prendre d’assaut, foudroyant, déferlante, marée de condamnations, scandales) capitole et capital, capitale.. caput : ces analogies qui se révèlent sur le temps.. n’est il pas ??

psychanalyse jungienne

11 h  · 

« C’est un fait évident que la moralité d’une société, prise dans sa totalité, est inversement proportionnelle à sa masse, car plus grand est le nombre des individus qui se rassemblent, plus les facteurs individuels sont effacés et, du même coup, aussi la moralité, qui repose entièrement sur le sentiment éthique de chacun et, par le fait même, sur la liberté de l’individu, indispensable à son exercice.

C’est pourquoi tout individu, en tant que membre d’une société, est inconsciemment plus mauvais, dans un certain sens, qu’il ne l’est en tant qu’unité pleinement responsable. Car fondu dans la société, il est en une certaine mesure libéré de sa responsabilité individuelle. Ceci explique qu’un groupe important qui serait composé d’hommes excellents, équivaudrait en tout point, pour ce qui est de la moralité et de l’intelligence, à une espèce de gros monstre, balourd, obtus, impulsif et sans discernement. Plus une organisation est monumentale et plus son immoralité et sa bêtise aveugle sont inévitables (Senatus bestia, senatores boni viri : les sénateurs sont des hommes bons et le Sénat est une bête cruelle).

La société, en favorisant dans tous ses membres individuels automatiquement les qualités collectives, laisse le champ libre, par le fait même, à toutes les médiocrités, cultivant à bon marché tout ce qui est en passe de végéter de façon irresponsable: dès lors l’oppression des valeurs et des facteurs individuels est inéluctable.

Ce processus commence dès l’école, continue au cours de la vie universitaire et imprime son sceau à tout ce qui, de près ou de loin, concerne l’État. Plus un corps social est petit, plus est garantie l’individualité de ses membres; plus sont grandes leur liberté relative et les possibilités d’une responsabilité consciemment assumée. Hors de la liberté, point de moralité.

Notre admiration pour les organisations colossales s’amenuise dès que nous entrevoyons l’envers de la médaille, qui est fait d’une accumulation et d’une mise en relief monstrueuses de tout ce qu’il y a de primitif dans l’humain, et d’une destruction inéluctable de l’individualité en faveur de l’hydre qu’est, une fois pour toutes et décidément, n’importe quelle grande organisation. Le coeur d’un homme d’aujourd’hui, façonné sur l’idéal collectif moral régnant, s’est transformé en une «caverne de brigands», ce que l’analyse de son inconscient révèle de façon frappante, même si cet homme n’est pas troublé le moins du monde. « 

Jung , Dialectique du Moi et de l’Inconscient, folio, p. 74-75

******************************************************

Pour apporter un peu plus de clarté par rapport au sujet ovni et comment celui-ci est traité par les différents médias contrôlés.

Au sein des « Élites » humaines, nous avons 2 camps :

✔️ D’un côté nous avons les plus psychopathes de la Cabale (alias Quatrième Reich) qui ne veulent rien négocier du tout et qui se battront jusqu’à la mort pour se maintenir le plus longtemps possible au pouvoir (jusqu’à leur défaite) en gardant cette planète prison rien que pour eux.

C’est littéralement Hydra dans les « films » Marvel.

Ils n’ont qu’une petite partie de l’armée de leur côté.

Ce sont eux qui présentent dans leurs médias contrôlés tous les ovnis comme une menace afin de terrifier la population de surface et renforcer cette quarantaine terrestre.

Ce sont eux qui continuent d’essayer de mettre en œuvre leur plan de fausse invasion alien sous faux drapeau de type 11 septembre, à l’aide d’engins appartenant à certains Programmes Spatiaux Secrets qu’ils contrôlent encore.

https://exoconscience.com/…/manipulations-gouvernance…/

Évidemment, ils contrôleraient les 2 côtés comme à chaque fois et la marionnette Macron nous ferait de nouveau son speech « Nous sommes en guerre ! » « L’humanité doit s’unir derrière un gouvernement mondial pour combattre cette menace extérieure ! » …créée de toute pièce.

Ils tentent de nous faire co-créer ce scénario grâce à des « films » comme Indépendance Day 2 et d’autres depuis des années.

Ces fous pensent qu’ils peuvent échapper aux effets de cette micronova solaire en allant se cacher profondément sous terre et sous les calottes glaciaires, comme en Antarctique puis réapparaître après que la poussière soit retombée et exercer leur contrôle sur les survivants. Ils croient qu’après avoir apporté « l’ordre à partir du chaos », ils seront des dieux qui serviront sur une planète utopique du NWO.

Ca sera un échec.

✔️ Et de l’autre côté, nous avons tous ces autres groupes de la Cabale qui négocient avec ces groupes de l’Alliance Terrestre depuis des années pour nous amener progressivement vers un contact ouvert avec cette Fédération Galactique EXTRÈMEMENT trompeuse, selon un calendrier bien précis, décidé et négocié par leurs maîtres à l’extérieur / intérieur de cette planète.

Ils contrôlent la très grande majorité des militaires.

Le but de cette Fédération trompeuse (et leurs alliés) est d’apparaître comme des « sauveurs » de l’humanité après un effondrement contrôlé de la société en instaurant une loi martiale à l’échelle mondiale avec les militaires et en arrêtant la première faction qui s’oppose à leur plan.

Ils nous diront à ce moment là que les méchants ont été arrêtés et que nous sommes désormais « libres » et gouvernés par les « gentils ».

Le hic, c’est que ce groupe a un programme transhumaniste et est sous le contrôle direct de cette « Super Conscience IA » qui a infiltré tant et tant de galaxies dans notre Univers, pouvant vivre à travers la technologie 😈🤖🦾🦿☠️

Ils sont entièrement biologiques mais ont intégré des nanites, des implants cérébraux et des IA dans leurs corps physiques et leurs sociétés.

Ils sont des prophètes de l’IA qui utilisent des chevaux de Troie et des méthodes trompeuses pour inciter les civilisations émergentes (comme la nôtre) à adopter des agendas transhumanistes similaires sur leurs propres planètes.

Nous avons des représentants de cette Fédération voyou qui interagissent avec des organisations religieuses, des gouvernements, des alliances (QAnon) et même des personnes ayant vécu des expériences d’enlèvement sur cette planète et qui proposent des technologies de type Star Trek et une nouvelle religion unifiée dans le cadre de leur propre programme d’IA.

Juste avant cette micronova solaire de fin de cycle dans quelques années, ces escrocs essaieront (en vain) de déplacer 95% de l’humanité dans un autre système stellaire pour esquiver les effets énergétiques qui vont booster notre conscience et les effets électromagnétiques qui mettront un terme à leur agenda IA / transhumaniste et à leur contrôle sur nous.

Ca sera un échec.

Cette faction nous conditionne à travers ses médias contrôlés via par exemple des émissions comme Alien Theory, via des documentaires sur Netflix ou via des contactés comme Elena Danaan.

Soyons conscients de tous ces pièges de cette fin des temps (fin de cycle).

Inutile de regarder vers le ciel, à l’extérieur de nous pour trouver la solution à nos problèmes. NOUS sommes la solution.

Nous avons tous les outils pour nous libérer nous-même.

********************************************

Q ANON – trump.. ( trompe)- boris.. johnson -IRA – capitole – rubicon – tempête.. storm – le grand réveil – cabale – guantanamo – anonymeu us – énigme -17 – mille millénaire millénium – congrès – red..dit – james Bond – star trek- personnage omniscient de l’univers Star TrekQ, qui pousse le héros de la série à voir « au-delà de ses propres limites et perceptions ». ratcliff ( radcliff) -MMS – eau de Javel – covid.. 19- fox – flynn ( carson) – green – angeli – biden -( bide en)- barak -obama – Hillary- apocalypse NOW – cheval de troie ( métonyme association d’idées) corée – Dès 1930, en psychologie jungienne, l’apophénie est à rapprocher de la notion de synchronicité

https://fr.wikipedia.org/wiki/QAnon

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C5%92il_de_Carafa

inquisition Munster.. carafa 1999 ( 19.9)

*******************************

AVEC l’ Oie, le Jeu de l’ Oie, de LOi, les oies du capital, aglaée et Sidonie..

D’ailleurs, l’Oie est un des familiers d’Aphrodite/vénus, la déesse de l’amour et on conseillait jadis aux couples grecs ayant des problèmes d’élever des oies afin de prendre exemple sur elles.

loie-oitEst-ce que l’oie oit ? la réponse de Raymond Devos est ouï

Il ne fit donc pas la confusion, comme certains, entre “ouï”, le participe passé du verbe “ ouïr ” (entendre) et l’homophone “ouïe”, issu du même verbe, qui désigne celui des cinq sens par lequel

https://mon.astrocenter.fr/voyance/mag/animal-totem-oie

et puis dernièrement L’oie est encore revenue en lien dans la série de fin de semaine restauration XXL dans le château.. ils ont installés 6 oies dans une partie des bâtiments..

Vénus

que ce fameux 17 se retrouve bien souvent.. que ce soit pou l’année et les élections.. pour le Q.. le Q cul ou barbe Q, pour le Jaune et le GI jOhn et l’étoile.. et je dirais que pour Barbe en dehors de ste Barbe. il y a eu barbara et puis ce port de barbe qui s’est depuis généralisé.. que barbie comme barbier, barbe à papa.. et barbe cul..

https://parismatch.be/actualites/societe/136604/pourquoi-dit-on-barbecue-plutot-que-barbe-au-cul

https://fr.news.yahoo.com/barbecue-symbole-virilit%C3%A9-sandrine-rousseau-093044868.html

dans l’analogie, il n’y a qu’un pas…… n’est il pas ?

ET RE CE MATIN

psychanalyse jungienne

Sopnorteds3tu1t3i874ufcuma070h19hgc56l0h6i773ha11g1f15m53c9   · 

« Une synchronicité apparaît lorsque notre psychisme se focalise sur une image archétypale dans l’univers extérieur, lequel comme un miroir nous renvoie une sorte de reflet de nos soucis sous la forme d’un événement marqué de symboles afin que nous puissions les utiliser. Nous nous trouvons face à un ‘hasard’ signifiant et créateur. (…)

Une jeune patiente eut à un moment décisif du traitement un rêve dans lequel elle recevait en cadeau un scarabée doré. Pendant qu’elle me rapportait le rêve, j’étais assis le dos à la fenêtre fermée. Tout à coup, j’entendis derrière moi un bruit, comme si l’on frappait légèrement à la fenêtre. Je me retournais et vis qu’un insecte, en volant, heurtait la fenêtre à l’extérieur. J’ouvris la fenêtre et capturai l’insecte au vol. Il offrait la plus étroite analogie que l’on puisse trouver à notre latitude avec le scarabée doré.

C’était un hanneton scarabéide, Cetonia aurata, ‘le hanneton des rosiers commun’, qui s’était manifestement amené, contre toutes ses habitudes, à pénétrer dans une pièce obscure juste à ce moment. Je dois dire tout de suite qu’un tel cas ne s’est jamais produit pour moi, ni avant ni après, de même que le rêve de ma patiente est demeuré unique dans mon expérience. »

Jung , Synchronicité et Paracelsica (1952)

.. c’est à dire ces indices déjà donnés.. J’en copie une partie du texte, le reste à lire via le lien car l’entretien est long. mur roc.. (mur oc) grey gray.. X.. le temps.. anton parks.. dulce – tiskster -histoire archéologie..stargate.. colonel.. colle colo. nel.. san antonio l’importance de Daniel Jackson pour la traduction des langues..philadelphia ..progéniteur – schneider.. lookeed – diana – camelot – religions ou croyance.. autoroute .. ( oui saturne capricorne maison 10 et 9 avec les mots en résonnance avec Connaissance..et le fil qui a été développé sur bien des années.. sur le temps.. au moins pour indiquer que suivre la piste via la langue des oiseaux, via les synchronicités, via ce qui est donné en indices aussi via l’Esprit.. ce qui était à voir et à comprendre.. base – du genre.. via génitique .. épi génétique… des liens du genre… ( trisker tricheur et encore un retour sur Mars carré pluton que l’on retrouve avec Mars gémeaux en ce moment.. et puis tant de personnes qui ont filmé des quantités d’ovnis dans le ciel et que parmis les commentaires on voit ceux qui ne savent pas distinguer les ovnis des satellites E. Musk .. encore vu ce matin.. entre une ligne de points lumineux et tout un tas de points clignotants .. un tas énorme de présence dans le ciel..et pas du tout en ligne droite.. et ceux qui ne savent toujours pas ce qu’est la ligne qui se présente dans le ciel.. celle de Musk. Ensuite cette planète ancienne qui avait explosé et qui a fait qu’ils se sont répandus sur mars et puis la terre.. ce qui était au plus près pour eux.. Cela représente de la répétition pour ceux qui ont suivi depuis des années mais, on constate qu’aujourd’hui encore beaucoup semblent tomber de la dernière pluie.. et puis on va parler du soleil.. de ses bienfaits qui ne le sont pas pour tous..

San Antonio | Espace perso d’ ANTINEA

https://melusinefee.wordpress.com › 2014/02/06 › san-ant…

Des Amérindiens vivaient originellement le long de la rivière San Antonio et appelaient les environs Yanaguana : « eaux rafraîchissantes ».

https://1secret.xyz/autoroute-ovni-le-celebre-interview-du-colonel-x-de-la-base-de-dulce-2eme-partie/?fbclid=IwAR3ccb_RC6Fwz8WANik2LlaqOGfDXX5t5O1ixxNYlkVWM47EoEFoco4pvxs

Entretien à la base de Dulce – PARTIE II

Voir la première partie 

Dernière réponse de la 1ère moitié de l’entretien

Une chose que j’ai personnellement apprise, c’est que chaque fois que je parlais à un aîné de Jicarilla, il était de pratique courante de s’engager avec respect et d’écouter attentivement. J’assistais à des réunions privées avec certains Anciens, qui se rappelaient de mémoire avec des détails exacts diverses histoires des Textes Sacrés. Les plus importants étaient les Mythes et Légendes, de Guerres et de Chasse mais surtout de Trickster Stories. C’était tellement important à comprendre. Les anciens commençaient par une courte prière et terminaient par une cérémonie après laquelle j’offrais toujours un petit cadeau en signe de respect pour le partage de leur offrande.

Avec le temps, j’ai gagné le respect de mes nouveaux amis et ils m’ont fait suffisamment confiance pour me dire beaucoup de choses ; Observations d’OVNI au-dessus de la Mesa, Grays qui ont été vus la nuit, et même enlèvements de véhicules entiers avec des passagers en remorque. J’ai beaucoup appris. Le peuple Jicarilla a plus à dire sur le sujet des ovnis et des gris que tout autre groupe sur Terre. Cela a déjà été prouvé. Viennent ensuite les [78] Dropa du plateau tibétain septentrional. Mais les atteindre est beaucoup plus difficile.

L’entretien continue…

Pourquoi la Dropa?

Les écrits des Grey disent que lors d’une guerre civile des Greys beaucoup plus tôt, un groupe est parti pour une autre région éloignée afin de suivre une doctrine différente. Ces personnes se sont également croisées avec les humains; la Dropa. Nous ne savons pas grand-chose à leur sujet.

Intéressant…

Donc, de toute façon, entre 1940 et 1979, un tout nouveau monde allait surgir dans tout le Nouveau-Mexique, mais surtout à Dulce. Bon nombre des choses que nous avons découvertes ci-dessous déclencheraient une nouvelle vague de réflexion de la part des militaires et du gouvernement. Et grâce à nos nouvelles relations, nous ferions des bonds exponentiels dans divers secteurs technologiques.

Colonel, après tout cet épisode d’hostilités, comment un contact diplomatique a-t-il pu émerger avec ces habitants?

Quand il y a quelque chose de très prisé en jeu, la diplomatie a toujours une façon d’émerger. Cela a pris deux ans après les combats, mais à la fin de 1942, c’est arrivé. Cela s’est produit grâce à un niveau persistant de tentatives de communiquer et de comprendre qui ils étaient et ce qu’ils faisaient ici.

À cause de la guerre, tout le plateau du Nouveau-Mexique avait changé et une grande importance était accordée aux travaux de développement atomique. En dehors de cela, l’analyse en cours et la rétro-ingénierie de certains artefacts extraits des cavernes avaient déjà commencé. Une nouvelle équipe de Muroc a été créée et une installation en deux parties a été construite.

Premièrement, ils travaillaient à établir la communication avec les habitants, et deuxièmement, c’était d’apprendre autant qu’ils le pouvaient pour couvrir tous les aspects de la langue et de la technologie des habitants. Mais avant de commencer, pour maintenir l’intégrité de la découverte et ajouter un certain niveau de cohérence, le commandant d’origine de l’expédition Muroc et l’équipe scientifique qu’il a créée, ils sont tous restés sur le projet. Mais tout le monde a été lâché.

Tous les autres soldats ont été soit réaffectés, soit démis de leurs fonctions honorablement dans le strict respect de la confidentialité ; ceux qui posaient des problèmes potentiels d’instabilité mentale ou émotionnelle de l’événement ont été envoyés au tout nouveau [79] National Naval Medical Center à Bethesda, Maryland. Et d’autres qui ont montré une réticence à garder le secret sur ce qu’ils avaient observé ont été envoyés à [80] la prison navale de Portsmouth sur des accusations d’insubordination (constituant une menace immédiate pour la sécurité nationale).

Colonel, pourquoi ne pas utiliser les installations de l’armée pour ces hommes?

Je me suis posé la même question en lisant ça. La réponse est parce que Bethesda était une toute nouvelle installation avec une nouvelle équipe d’individus sélectionnés exploitant l’installation médicale la plus moderne. Et il disposait d’un nouveau système sur la façon de traiter les patients psychiatriques, en utilisant tous les moyens nécessaires pour obtenir des résultats. Portsmouth a été utilisé stratégiquement en raison de sa proximité. Il y en avait peut-être plus, mais c’est tout ce que je pouvais vérifier.

Lorsque les réaffectations et la dissolution ont été toutes dites et faites, selon le rapport, seuls deux hommes ont été inculpés de quoi que ce soit, mais presque personne n’a jamais été envoyé en prison. Mais cependant plusieurs hommes de Muroc se sont retrouvés à Bethesda.

Que s’est-il passé à Dulce après la dissolution?

Une fois la nouvelle équipe en place, ils ont créé une installation permanente au niveau supérieur. Nous aurions commencé à nous développer sur les niveaux inférieurs, mais le potentiel d’hostilités demeurait, et très franchement nous avons eu du mal à intégrer nos équipements avec leurs sources d’énergie. Ils étaient trop différents. Nous avons donc construit des moyens d’alimentation conventionnels en utilisant des générateurs et autres pendant des années jusqu’à ce que nous apprenions enfin à exploiter leurs sources. Plus tard, lorsque nous avons affiné nos propres méthodes nucléaires, nous avons mis en œuvre l’utilisation de micro-réacteurs compacts pour alimenter nos installations.

Mais au tout début de cette nouvelle phase, fin 1943, tout tournait en notre faveur. Les linguistes avaient fait une percée avec les tablettes. Et avec la possibilité de traduire maintenant la langue étrangère, cela a inévitablement déplacé l’attention vers l’équipement. Et de nombreuses nouvelles découvertes ont été faites lors de la compréhension de la langue étrangère.

Par exemple, les câbles lumineux clignotants trouvés dans tout le niveau supérieur ont été découverts comme des lignes de transmission de données, utilisant ce que nous appelons maintenant la fibre optique. Nous avons également appris que la «machine à écrire électronique et les immenses écrans de télévision» étaient en fait des postes de travail extraterrestres (prédécesseurs des ordinateurs modernes) et qu’il existait divers types d’équipements de laboratoire avancés (médicaux et scientifiques) qui avaient été longtemps abandonnés par les habitants.

https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?dulce-2eme-partien

Tous ces éléments sont restés inactifs pendant peut-être des centaines d’années. Mais pour quelles raisons resteraient à deviner pendant un certain temps. C’est bien plus tard que l’on s’est rendu compte que c’était dû à leur incapacité à faire face à l’environnement de surface, notamment le soleil et l’aridité à l’extérieur des cavernes. Lorsque nous avons postulé pourquoi ils ne bougeaient pas, la réponse était qu’ils ne pouvaient pas. Toute leur société est solidement implantée dans les cavernes et recréer une autre zone similaire dans un environnement humide plus préférable n’était plus une option pour eux. Ils sont devenus des victimes d’exposition au fil du temps, affaiblis et dépendants des systèmes qu’ils ont mis en place. Ils peuvent sortir et sortent la nuit, mais les conditions doivent être réunies, et ce n’est que pour quelques privilégiés qui peuvent tolérer la surface.

Nous discuterons beaucoup plus des Gris plus tard. Mais pour l’instant, je vais revenir aux détails sur l’installation. Une équipe d’ingénieurs experts a donc été formée et mise à contribution sur l’équipement, en essayant de tout faire fonctionner. Dans chaque pièce, il y avait des étiquettes sur étiquettes placées sur chaque pièce d’équipement pour servir de traduction. Le noyau d’ingénierie a passé deux mois solides à devenir des experts de la langue extraterrestre. Ils ont non seulement appris l’alphabet extraterrestre et le système de chiffres, mais aussi les symboles.

Vous voyez, la langue étrangère accordait autant d’importance à sa symbolisation que les aspects alphanumériques de leur langue. Il y a une forte utilisation des « idéogrammes » ou « hiéroglyphes », des caractères qui représentent des mots. Beaucoup de symbolisme utilisé tout au long. Ainsi, nous avons appris tellement de choses sur la langue si rapidement parce qu’ils ont fait venir trois experts en linguistique, un de France et deux d’Angleterre qui étaient réputés pour leur capacité à comprendre l’inscription cunéiforme sumérienne. Et sans aucun doute, c’était en fait cunéiforme.

En utilisant les connaissances existantes, ils ont réussi à faire des percées majeures. Beaucoup de ce qu’ils ont trouvé dans les niveaux supérieurs, sur des centaines de feuilles de métal (tablettes), ces inscriptions serviraient d’amorce créant une base de racine pour déverrouiller et traduire les anciennes tablettes mésopotamiennes prises à l’étranger, donnant des indices sur les habitants et les anciennes civilisations de la terre.

Dans un premier temps les dispositifs de traduction (financés et créés par l’US Army) et son équipe de scientifiques, facilitaient la communication avec les habitants ; commençant ainsi le processus d’envoi de courriers dangereusement près du 3ème niveau pour livrer des messages. Plusieurs incidents ont impliqué de brefs échanges d’hostilité, mais principalement par posture, sans que personne ne soit jamais blessé. Après plusieurs mois, des liaisons permanentes sont stationnées aux niveaux 1 et 2 et des communications régulières sont établies. Immédiatement, les habitants ont commencé à faire des offres pour créer un accord avec nous. Ce serait pour les ressources organiques dont ils ont besoin, en échange de segments de leur technologie. Et c’est à ce moment-là que nous avons appris pour la première fois qu’un programme d’expérimentation biogénétique était en cours, dans le but de soutenir leur population.

Nous viendrions à en apprendre beaucoup plus à ce sujet plus tard. Et tous les aspects de ce travail n’étaient pas acceptables pour nous. C’était (et c’est toujours) une question qui n’avait jamais été entièrement résolue. Mais avec la capacité de communiquer maintenant, nous avons pu faire des progrès. Cette capacité à parler était en effet monumentale.

D’ailleurs, les dispositifs de traduction que nous avons créés ont tout simplement fasciné les habitants, les Gris. Presque au point où nous avons ressenti leur enthousiasme pour notre tentative primitive de communiquer avec eux. Et c’était… Ainsi, ils ont lentement commencé à remplacer nos appareils primitifs par leur propre technologie de traduction sophistiquée.

Colonel, pouvez-vous s’il vous plaît élaborer sur l’aspect relationnel?

Oui, des relations. C’était difficile à avaler pour beaucoup. Le fait que ces choses soient parmi nous et aient une histoire plus profonde et plus grande que la nôtre crée des problèmes pour beaucoup. Comprendre que pendant que nous, l’humanité, en étions à ses balbutiements, apprenions simplement à parler alors qu’en même temps ces autres civilisations avancées étaient parmi nous est une proposition difficile à accepter. Certaines personnes en apprenant cette nouvelle « vérité » ne pourraient jamais l’accepter. Vous devez comprendre que ce que nous avons appris dans ces tunnels a bouleversé tout ce que nous savions (ou croyions) concernant la religion, la géopolitique et nos prétendues avancées scientifiques et technologiques.

Rien n’était plus comme il semblait. Certains hommes pouvaient le prendre pour ce qu’il valait, et d’autres se sont effondrés. Vous deviez avoir une constitution solide et une capacité à résoudre certaines choses avec vous-même, après avoir appris cette nouvelle vérité.

La vérité étant que nous ne sommes pas seuls?

Oui, exactement. Que nous ne sommes pas seuls dans cet univers ou sur cette planète ; et qu’il y a une vie intelligente tout comme nous vivant sous la Mesa et marchant, même travaillant et vivant parmi nous en ce moment. Pensez-vous vraiment que l’Humanité était prête à accepter cela en 1943 ? Eh bien, je peux vous dire tout de suite que certaines des personnes les plus fortes et les plus fermement ancrées que j’ai pu connaître se sont effondrées.

Vous voyez, cette « vérité » a des implications désastreuses pour ceux qui ont de fortes croyances religieuses. Cela a amené de nombreux hommes bons à se suicider, et beaucoup d’autres sont devenus fous à cause de leur incapacité à saisir l’énormité des implications derrière ces révélations.

Entre 1943 et 1945, la découverte de Dulce a été officiellement classée, et est finalement retournée à Washington sous une extrême prudence et secret pour un très petit groupe de personnes. Mais même alors, il fallait encore planifier et préparer avant que des données ne quittent les cercles les plus restreints de DC

En 1947, le secrétaire Forrestal [81] (James Vincent Forrestal) faisait partie du premier groupe d’hommes pour apprendre « la vérité ». Peu de temps après, en 1948 et 1949, sa condition physique et sa stabilité mentale déclinèrent régulièrement. Son entourage a commenté sa paranoïa grandissante. Personnellement, je suppose qu’en apprenant «la vérité», il ne pouvait tout simplement pas résoudre la nouvelle connaissance avec ses croyances catholiques dévotes.

https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?tard qu’une grande partie de ce qu’il savait était vraiment en corrélation avec les événements d’une interaction de sociétés extraterrestres avec l’humanité sur des dizaines de millénaires ? Comment pensez-vous qu’un homme comme celui-ci accepterait un tel message ? Pas très bien, laissez-moi vous dire.

Quoi qu’il en soit, le catalyseur à sa fin fut une rencontre entre lui et le secrétaire de l’Air Force [82] Stuart Symington. Quelque chose a été dit; quelque chose laissant Forrestal déjà paranoïaque dévasté émotionnellement. Le faisant se sentir encore plus vulnérable… augmentant sa paranoïa vers de nouveaux sommets.

Le 22 mai 1949, à deux heures du matin, le secrétaire Forrestal « tomba à mort » d’une petite fenêtre située au 16e étage ; du moins c’est l’explication officielle, mais ceux qui l’ont bien connu, ils sentent fortement qu’il a sauté ou a été jeté à sa mort.

Écoutez, cette histoire sur Forrestal est bien connue, mais le fait est que ceux qui ont eu du mal à gérer cette information ont payé un lourd tribut.

Ce genre de situation s’est-il produit avec d’autres personnes de haut niveau?

Oh oui. Il y en avait d’autres au sein du gouvernement qui ont également connu une disparition malheureuse. Aujourd’hui, lorsque je lis des articles de soi-disant experts en ovnis ou que j’écoute des théoriciens du complot parler de Dulce ou du phénomène ovni, même de ce (ils pensent) qu’ils savent sur les extraterrestres… est.

Ce qui m’intrigue le plus, c’est que certaines personnes ; ceux qui sont très proches sinon « exacts » dans leurs faits sur Dulce, qui s’est manifesté, sont maintenant morts. Et pour moi personnellement, je me demande parfois « comment diable savaient-ils ? » Étaient-ils à Dulce ou à Muroc en 1940 ? Faisaient-ils partie des opérations qui ont mené jusqu’en 1979?

Je me demande parce que personne, à l’exception d’un très petit groupe de personnes, n’a jamais failli avoir raison sur la vérité. Pourquoi, parce que vous deviez avoir été là dans l’une des quelques capacités hautement spécialisées sous un parapluie de classification. Même dès 1940 et pendant les opérations menant à l’événement de 1979 sur lequel j’ai enquêté, peu de personnes au sein du pool de ressources Dulce n’ont jamais travaillé ailleurs pendant toute leur carrière après avoir été endoctrinées dans cette installation. Une fois là-bas, c’était tout. Identique aux emplois de haut niveau chez LANL ; d’où pensez-vous qu’ils ont adopté cette pratique ?

Tout ce schéma du secret a commencé avec des incidents comme [83] Aztec, [84] Roswell et [85] Farmington, mais qui a commencé avec [86] San Antonio.

San Antonio, Texas?

Non. San Antonio, Nouveau-Mexique. C’est là que nous avons découvert pour la première fois la capacité du Grey à voler. Nous avions déjà établi des relations avec les habitants, mais l’événement de San Antonio est une période clé qui a failli mettre fin à la situation et à notre relation ; sur la dissimulation de leur technologie de vol de nous.

Vous voyez, nous connaissions le niveau avancé de leur technologie depuis la découverte originale de l’expédition Muroc et les fouilles d’équipements qui ont suivi, mais personne n’avait soupçonné que c’était là que des engins étaient hébergés et utilisés. Lorsque nous avons fait exploser la bombe atomique sur le [87] site Trinity, cela a déclenché toute une série d’activités que nous n’avions pas anticipées de la part des habitants.

Immédiatement le mois suivant, nous avons récupéré et détenu un Eloah, je veux dire un Grey, parmi plusieurs autres qui étaient morts sur le site du crash ; un accident qui a été repéré plus tôt par un B-29 d’Alamogordo à proximité. Après cet événement, tout a changé dans la façon dont nous menions l’engagement avec les habitants. Vous rappelez-vous comment je vous ai dit que dans les années 50, nous avions été choqués par leur capacité à reprendre le vol ?

Oui.

Eh bien, voici pourquoi… Nous avons appris plus tard que c’était notre technologie radar à micro-ondes qui posait un danger extrême pour leur vaisseau, provoquant ce qui a été décrit comme une « anomalie de tir électromagnétique réactif ». Vous pouvez consulter [88] Projet Diana si vous voulez des détails sur la façon dont cela a fonctionné. Mais quoi qu’il en soit, cela a déclenché une réaction en chaîne des systèmes électriques internes de leur vaisseau, compromettant l’intégrité structurelle de l’engin, en particulier sa source d’alimentation. C’est ce qui a fait tomber l’engin au-dessus de San Antonio. Et la technologie conduirait à plusieurs autres accidents catastrophiques.

La foudre, comme beaucoup le pensent, n’avait rien à voir avec les navires écrasés récupérés dans tout le Nouveau-Mexique à cette époque. Les habitants ont choisi de voler pendant les tempêtes pour rester cachés de notre radar, mais nous l’avons toujours su.

Donc, jusqu’à ce que nous puissions normaliser les relations avec les Gris, nous avons pris une position agressive contre eux, utilisant notre système radar comme une arme pour les empêcher de voler partout, provoquant la panique. Il y a eu plus d’incidents (crash) qui se sont produits à Socorro, Roswell, Aztec et nous les avons tous récupérés ; mais pas avant qu’ils ne montrent leur entêtement et leur détermination avec un foutu spectacle aérien au-dessus de Farmington.

Colonel, qu’en est-il de Roswell, et s’agit-il des mêmes êtres qui se sont écrasés à Roswell?

Oui, et Roswell n’était pas un accident isolé. Il y a eu de nombreux événements dans tout le Nouveau-Mexique à l’époque, commençant juste après le début de notre développement et de nos tests atomiques. Et c’est à cause de cela qu’ils se mirent à voler avec régularité. Cela leur a fait peur que nous ayons divisé l’atome et créé cette arme dévastatrice. Et oui, ce sont les mêmes êtres récupérés à Roswell.

Mais vous avez aussi mentionné l’Austra Albus. Ont-ils un rôle là-dedans?

Non. Les Gris sont responsables de tous les enlèvements, implants de suivi, incidents de temps perdu, crashs et mutilations. Les Austra Albus représentent désormais un groupe humain. Ce sont les groupes élitistes qui dirigent des organisations qui dirigent à leur tour tout le monde. Toi et moi, nous sommes tous leurs esclaves, mais tu ne le réalises probablement même pas. Mais j’en reparlerai plus tard.

Bien sûr, revenons à l’époque où vous étiez à Dulce.

Oui. Permettez-moi de vous ramener à 1979, la raison pour laquelle j’ai été amené à Dulce en premier lieu. Nous étions arrivés, les gens étaient partout mais contenus pour que nous puissions faire notre travail et les laisser remonter à la surface via le point d’accès LANL.

Souvenez-vous, il y avait eu une violente altercation à peine 48 heures plus tôt et nous avions été briefés dans l’avion, étant donné de nombreux documents sur Dulce. Nous avions effectivement appris l’histoire et le fonctionnement des installations d’un seul coup. Nous nous dirigions vers TA-D1, plus précisément le hangar au niveau 1 de l’« Auxiliaire souterrain scientifique et technologique de Rio Arriba ».

Après avoir installé une station dans une pièce un peu plus profonde dans l’installation mais adjacente à la zone des hangars, nous avons commencé à accueillir des personnes et à mener des entretiens ; effectuer « l’initiale », en suivant notre protocole habituel. Nous administrions l’agent qui nous était fourni, et à ma putain de surprise, pas une seule personne n’a combattu la pilule. Personne n’a osé demander à quoi il servait, ils l’ont juste pris. Cela m’a vraiment surpris. Il nous a été rapporté que certains entrepreneurs ont développé une réaction de stress aiguë après avoir pris la pilule ; c’était un choc. Nous savions donc que nous avions du pain sur la planche.

L’agent administré était une dose élevée de chlorhydrate de propranolol, un agent pour aider à combattre l’effet d’événements traumatisants tels que ce qui venait de se produire dans l’établissement de Dulce. Aucun effet secondaire n’a été observé, nous avons donc mené des entretiens de sortie en conséquence et le deuxième jour (à midi), nous avons autorisé tout le monde à être libéré. Le Lieutenant Commander a filmé chaque interview et a fait des photos de tout et de tout le monde.

Je me souviens avoir noté que la division de la sécurité surveillait notre travail de très près et surveillait notre traitement des sous-traitants. Mais à part cela, nous avons été remerciés à la fin, et dits qu’à notre retour dans nos bases respectives, nous serions contactés. Nous y sommes restés deux jours ; pendant les pauses, je me promenais, sans escorte. J’ai vu tellement de salles, de laboratoires, et je me souviens que les couloirs étaient exactement comme les soldats Muroc de 1940 les avaient décrits dans les documents d’information. Mais il y avait des améliorations évidentes, et aucune des images de type archéologique que j’avais dessinées dans mon esprit n’était plus là. Pas de machines poussiéreuses, pas de symboles extraterrestres, aucun signe de quoi que ce soit. Tout était flambant neuf et agréable.

Il y avait des officiers de la Marine, des Marines, de l’Air Force et de l’Armée qui rampaient partout. Cela ressemblait à Pentagone City. Tout était comme il avait été écrit dans les documents d’information, mais au fond de mon esprit, tout ce que je voulais voir était un habitant. Je devais juste voir un de ces êtres.

Un officier de la division de la sécurité, avec qui je m’étais lié d’amitié plus tôt à mon arrivée quand je lui ai donné une cigarette, il m’a pris à part et m’a demandé si je voulais voir les niveaux inférieurs de l’installation. Je suppose qu’il savait que je ne visiterais probablement plus jamais cet établissement. Mais parce que j’étais là, c’est-à-dire que j’étais contrôlé et digne de confiance, eh bien, il m’a emmené. J’étais incrédule parce que je ne savais pas si nous serions même en sécurité. Mais il avait l’air d’accord avec ça, donc moi aussi.

Au début, tout ce que je pouvais voir, c’était cette immense zone de type entrepôt avec des entrées rondes menant à des couloirs qui semblaient faire partie de l’environnement naturel. Les sols en béton étaient si bien polis qu’ils ressemblaient presque à du verre. Les sols étaient incroyables à quel point ils avaient cette nature réfléchissante incroyable à leur sujet. Je me souviens avoir pensé, pourquoi auraient-ils besoin de sols comme celui-ci ? Je veux dire, je n’avais jamais rien vu de tel. Bon sang, je n’étais même pas sûr qu’ils étaient en béton ; J’ai juste supposé qu’ils l’étaient.

Nous approchâmes d’une des entrées du couloir, une qui était fermée ; plusieurs autres ont été ouverts, et de loin je jure que je pouvais voir des mirages désertiques sur le sol menant à eux. La chaleur qui émanait près des entrées des couloirs devait être excellente. Je me demandais si je serais même capable de résister à marcher dedans. Et à ce moment-là, comme s’il savait ce que je pensais, il m’a dit de ne pas m’inquiéter de la chaleur ; que le couloir dans lequel nous entrions aurait une température plus basse et tolérable. Il m’a également averti que ce que j’étais sur le point de voir mettrait à l’épreuve ma détermination, il était donc temps de changer d’avis si j’avais des réserves à l’idée d’entrer.

Il m’a demandé : « Êtes-vous sûr de vouloir aller jusqu’au bout ? J’ai dit oui. Je lui ai dit que j’avais lu les documents d’information et que j’en étais sûr.

Alors que nous approchions de l’entrée, il a parlé à un interphone demandant l’entrée. Ils ont répondu en lui demandant de glisser sa carte et de regarder dans la caméra. À l’aide d’une carte d’accès à bande magnétique et en permettant de scanner son visage, il a ouvert la porte. Deux grandes portes verticales séparées révélant une longue caverne sombre avec un niveau d’éclairage extrêmement faible. Brillant dans une couleur lavande tamisée mais fluorescente, il y avait des lumières le long des zones inférieure et supérieure du mur.

Les sols presque en verre s’étendaient dans le couloir. Nous passâmes devant de nombreuses pièces vides ; J’ai vu des chaises, des écrans et des vitres avec des inscriptions dessus – utilisées comme des tableaux noirs – l’écriture était à la fois en anglais et en écriture cunéiforme que j’avais lu dans les documents d’information. L’écriture est apparue exactement comme les échantillons que j’ai vus dans le rapport.

Il a dit que nous devions marcher environ un quart de mile dans le couloir, mais une fois là-bas, nous verrions quelque chose de très intéressant. Il a également dit qu’au moment où nous étions à mi-chemin, que «les habitants» sauraient que nous approchions. Il m’a dit de garder mon calme et de rester calme. Il a dit que la meilleure façon d’aborder cela était de le faire sans aucune crainte et de penser si cet engagement était fondé sur l’apprentissage scientifique. « Reste calme avec tout ce que tu vois, d’accord ? » il m’a dit. « Cela en vaudra la peine, croyez-moi. » continua-t-il à dire.

Il a dit que ce couloir appartenait à un groupe d’habitants non combattants qui ont choisi de vivre et d’opérer au niveau un, sous la pleine surveillance de la population humaine. Ils avaient renoncé à tous les droits sur les traités, signés des années auparavant, pour les privilèges et les avantages de travailler en étroite collaboration avec les entrepreneurs humains. Il a dit qu’ils s’appelaient Greys. Mais je le savais déjà d’après les rapports que j’ai lus.

Il m’a dit qu’il n’y avait pas de désignation de nom, seuls des identificateurs uniques universels appelés UUID pour chacun d’eux. Il a dit que parce qu’ils n’utilisent pas de noms, mais comment l’installation nécessite l’identification de tous les travailleurs de niveau 1, 2 et 3, ils ont embauché un entrepreneur fédéral avec une équipe de développement de logiciels pour développer un système de suivi spécifiquement pour les Gris. Ce qu’ils ont créé était le « UUID ». C’est un système unique composé de 32 chiffres hexadécimaux, représentés par 5 groupes, concaténés à l’aide de tirets ; la séquence était 8-4-4-4-12 pour un total de 36 caractères ; 32 chiffres et 4 tirets. Je me suis dit : « Comment ce type se souvient-il de tout cela ?

Pour plus de sécurité, l’UUID est également couplé à un système de reconnaissance de formes faciales utilisant également des algorithmes développés par… IBM. Il a souligné que les couloirs ont toujours deux systèmes d’entrée, l’un représentant un Gris en silhouette et un autre représentant un Humain. Il a déclaré qu’ils utilisent un système de code à barres dans lequel la valeur UUID est convertie, permettant ainsi aux scanners optiques de les lire aux points d’accès. Les Gris doivent également passer par la reconnaissance faciale à chaque panneau d’accès.

Les humains utilisent le système de carte à bande magnétique et les Gris utilisent le système de code à barres. Il dit qu’ils doivent le faire, car l’épiderme des Gris possède une qualité magnétique qui nettoie les cartes.

Donc, ce que j’ai appris, c’est que ce groupe de Gris représente la première équipe dissidente à avoir jamais erré jusqu’au niveau trois en demandant l’asile aux autres. Vous voyez, il y a quatre niveaux en dessous de trois, 4-5-6 et 7. C’est leur domaine. On n’y descend jamais.

Il a dit qu’une chose que nous avons apprise au fil des ans, c’est qu’il existe une hiérarchie définie là-bas et qu’ils ont un code de conduite strict entre eux, promulguant des lois très sévères passibles de la peine de mort. Nous avons trouvé des dizaines de Gris morts jetés aux entrées du niveau 3 au fil des ans, avec des marques de torture ou par une seule blessure par explosion à la tête qui doit être leur méthode préférée, ou celle de quelqu’un.

Mon guide a continué à parler: «Au fait, lorsque la merde a frappé le ventilateur il y a quelques jours, lorsque les combats ont éclaté au niveau 3, ces Gris ont été les premiers à riposter et à nous aider à contenir la situation. Nous savons que nous pouvons leur faire confiance alors nous leur permettons de porter leurs propres armes pour la sécurité et la protection contre leur opposition. Nous ne contrôlons pas leur trafic, s’ils peuvent se faufiler en dessous des niveaux inférieurs et mener des affaires, nous le permettons. Ils semblent avoir des liens là-bas pour les ressources, les matériaux, les minéraux, etc. Ils nous ont prouvé qu’on pouvait leur faire confiance, c’est pourquoi nous leur donnons tant de libertés. Ces Gris n’effectuent jamais de travail sur des humains ou d’autres Gris. Ces Gris semblent être simplement un contingent de chercheurs scientifiques qui limitent leurs études aux plantes et à quelques espèces sélectionnées de mammifères, de poissons, de reptiles, d’oiseaux et d’insectes.

Pendant que nous marchions, il s’est arrêté et m’a regardé et m’a posé une question : « Pensez-vous que vous pouvez deviner quel animal ils utilisent le plus ? » J’ai répondu : « Des singes ?

Il répondit : « Vous êtes sérieux, c’est ce que vous pensez, singes ? Non, ils aiment les souris. Près de 90 % de leur travail tourne autour de l’utilisation de souris de laboratoire. Bon sang, nous avons été un peu surpris quand nous avons appris qu’ils les avaient mangés.

J’ai demandé : « Ils mangent les souris ? ce à quoi il a répondu : « Eh bien, il ne mange pas autant qu’il extrait des protéines des glandes mammaires. Ils ont créé une lignée spécifique de souris transgéniques, capables de produire des protéines exemptes de contaminants qu’elles consomment comme nourriture. Nous les avons vus le faire. Ils prennent les extractions, les concentrent sous forme de poudre et les mélangent avec de la caséine acide purifiée et de la kappa-caséine à base de lait de vache.

Je ne savais pas quoi dire. Je suis resté là, incapable de penser au-delà de l’image en tête.

Il a poursuivi: «Ils ont fait cela pendant plusieurs années, mais il y a peu de temps, ils ont également commencé à créer d’autres lignées d’animaux producteurs de protéines, car les souris productrices se limitent aux femelles, car les souris mâles n’ont pas de mamelon. Ils préfèrent extraire les concentrations les plus élevées de protéines glandulaires des mamelons ou de la zone des mamelons. Encore une fois, nous ne savons tout simplement pas pourquoi, et il y a beaucoup d’autres domaines sur les Gris que nous apprenons encore.

Je n’ai pas pu m’en empêcher, « Vous voulez dire les zones grises ? » ai-je plaisanté avec un sourire. « Drôle… » a-t-il répondu. Nous avions enfin atteint l’entrée d’une pièce ; après avoir regardé dans la caméra et passé sa carte, la porte s’est ouverte. Il a poliment frappé au mur, permettant à quiconque était à l’intérieur de savoir que nous étions arrivés.

Je pouvais immédiatement sentir un niveau de respect venant de l’officier envers le résident de cette pièce. Lorsque nous sommes entrés, il m’a dit de ne rien toucher et d’essayer de rester calme et serein. La pièce était longue et étroite, il y avait du matériel de laboratoire partout. Deux rangées de tables en métal séparées par des vitres descendant au milieu ; c’étaient des surfaces d’écriture un peu comme un tableau blanc. Je pouvais voir que ces surfaces d’écriture en verre étaient très utilisées.

Je ne pouvais pas croire ce que je voyais. Le verre était complètement transparent, semblant normal, ce qui signifie que vous pouviez voir à travers le verre. Mais l’écriture de l’autre côté ne transparait pas de ce côté-ci, et il en était de même de ce côté-ci. D’une manière ou d’une autre, l’écriture n’apparaîtrait que sur le côté du verre sur lequel elle était en train d’être écrite ; une technologie incroyable je pensais, et évidemment pas la nôtre. La même lumière violacée rougeoyante du couloir a également été utilisée dans la pièce. L’éclairage était très faible, même les écrans d’ordinateur étaient peu éclairés.

Gardez à l’esprit que c’était il y a 30 ans, il n’y avait pas de PC ou de Mac, mais cette salle avait des écrans plats et une technologie si avancée qu’elle ressemble à ce que je ne peux décrire que comme des ordinateurs portables, en particulier la technologie Tablet PC.

Quoi qu’il en soit, l’officier m’avait devancé alors que je m’attardais près de l’entrée. Quelques minutes plus tard, il est revenu avec un gris de 4 pieds de haut vêtu d’une blouse de laboratoire blanche. Il portait un cordon noir autour du cou avec un code-barres dessus. Je ne pouvais pas le croire. Il y avait un sacré logo IBM juste devant ce badge ; Je sais que cela semble stupide, mais ce foutu logo a rendu toute cette visite totalement surréaliste. On ne penserait jamais que quelque chose d’aussi connu, quelque chose d’aussi fortement marqué serait lié à quelque chose d’aussi étranger.

J’ai alors réalisé que je me concentrais sur l’insigne maudit et non sur le Gris. Mon cœur battait la chamade. Je suis sûr que mes actions ont été considérées comme impolies. L’officier a dû le remarquer alors qu’il m’a rapidement crié comme pour me réveiller d’un rêve : « Major ! »

Je m’en suis sorti. Je me repris et tendis la main pour saluer le Gris. Il hocha simplement la tête et fit un déclic. « Il n’y a pas besoin de serrer la main des Greys, ils ne comprennent pas le geste » m’a informé l’officier. « Hochant la tête poliment, c’est ce qu’ils préfèrent ; en fait, ils n’aiment pas être touchés.

À ce moment-là, l’officier a brandi un mince appareil d’écriture : « Nous communiquons en utilisant ces blocs-notes qui peuvent traduire nos langues dans la leur ; vous pouvez choisir de voir le script sur la visionneuse de pads, et il peut également sortir la langue traduite via audio ; en anglais, français, espagnol, chinois, russe et bien d’autres langues.

J’ai regardé le bloc-notes et j’ai vu qu’il ressemblait à une version allégée d’un croquis. Attendez-vous à ce qu’il soit noir, très brillant et qu’il ait un clavier sur un écran en verre éclairé. Je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. J’ai regardé l’officier taper une question et une représentation phonétique de sa requête dans le langage cliquable du Grey sortait. C’était tout simplement incroyable.

J’ai cherché un logo IBM, mais il n’y avait rien de tel. Non, c’était leur technologie ; il était tout simplement trop avancé pour que nous l’ayons créé à l’époque. On se demande d’où vient toute la technologie de pointe que nous utilisons aujourd’hui, n’est-ce pas ? Eh bien, devinez quoi… J’apprendrais plus tard que toutes les innovations technologiques observées dans ce supposé grand changement exponentiel chez les humains viendraient directement des Gris eux-mêmes.

Avez-vous déjà entendu parler de Phil Corso ? Philip J. Corso… Lieutenant-colonel Corso?

Bien sûr que j’ai. J’ai lu son livre. Et bien c’est Corso qui était en charge de l’extraction des technologies à des fins d’ingénierie inverse. Tout cela, provenant de tous les navires / engins récupérés sur les sites de crash, et des artefacts que nous avons récupérés des Gris lors de l’expédition Muroc. La fibre optique, les circuits intégrés, la technologie laser et le passage direct à la vision nocturne « GEN II » nous permettent de nous débarrasser de toutes les technologies d’intensification d’image antérieures et archaïques que nous avons fabriquées nous-mêmes.

Les gens se disputent sur ses affirmations, comme Night Vision, c’est des conneries, et il avait raison. La vision nocturne GEN II, en particulier SUPERGEN, est le résultat direct de ce que nous avons appris à travers les Gris. Pas les maudits appareils de vision nocturne développés par l’armée allemande en 1939. S’il vous plaît, écoutez, et s’il vous plaît, écoutez attentivement car cela doit passer correctement.

Les pouvoirs en place mènent une campagne réussie grâce à la désinformation, aux mensonges et en maintenant une emprise étroite sur la vérité sur certaines avancées technologiques (nous) avons réalisées. Et ils gardent cette vérité loin du grand public ; Comment? En décrivant efficacement le colonel Philip J. Corso comme un menteur alors que je sais qu’il n’était pas un menteur, tout comme le ministère de la Défense qui sait qu’il n’est pas un menteur. J’ai lu la vérité ; J’ai vu les dossiers mêmes qui prouvent qu’il disait la vérité. Alors permettez-moi de clarifier deux choses à l’avance pour vous et de les régler une fois pour toutes.

Parlons d’abord de Night Vision, puisque tout le monde prétend qu’il mentait sur cet aveu. C’est des Gris que nous avons appris ce qu’était une « plaque micro-canal ». Et c’est des Gris que nous avons appris quels étaient les nombreux principes physiques du fonctionnement de la « plaque à micro-canaux ».

Ils nous ont montré, dans un laboratoire, à Dulce, exactement comment utiliser l’interaction des photons dans un canal d’une « plaque de micro-canaux » pour produire une « impulsion de charge » d’électrons, et comment coupler des plaques ensemble pour former un « x- intensificateur d’images de rayons » ; et oui, c’est une technologie que nous avons fabriquée plus tard nous-mêmes, mais principalement grâce à l’utilisation de la technologie Grey. Corso n’était même pas impliqué à ce stade!

Ainsi, à la fin de 1957, nous avions déjà fabriqué des prototypes fonctionnels ; et cette technologie dont le monde pense qu’elle est apparue dans les années 1970, était en fait déjà existante et utilisée par des unités militaires spéciales et des agents de renseignement qui étaient tous soumis à des ordres stricts de confidentialité. Nous y étions déjà. Corso savait que notre technologie de vision nocturne avait rapidement progressé et que cela n’avait pas été fait grâce à l’ingéniosité humaine et au travail acharné.

Et comment Corso a-t-il su cela?

En effet, lorsqu’il a été nommé à la tête du bureau des technologies étrangères de la R&D de l’armée, son travail principal était de rendre visite aux Gris et de les faire pression pour obtenir des informations sur leur technologie.

Mais avant Corso, c’était Frank Wisner, Sr. (OSS, CIA) qui était chargé de traiter avec les Gris. Sa véritable spécialité OSS, à part la propagande, était de traiter avec les ex-nazis pour obtenir leur technologie ; à peu près de la même manière qu’il l’a fait avec les Gris. Il était déjà conditionné pour le rôle.

Et c’est l’équipe de Wisner qui a réalisé que les couvre-yeux gris leur donnaient la capacité de voir la nuit, c’est ce qui a incité le développement rapide de SUPERGEN. La R&D de l’armée a abandonné l’ingéniosité allemande concernant la vision nocturne à ce moment précis. Nous avons devancé les Allemands en ce qui concerne cette technologie à ce moment-là.

Je ne sais pas pourquoi, mais Wisner s’est suicidé en 1965 avec l’un des fusils de chasse de ses trois fils, et il a été enterré à Arlington en tant que commandant de la marine, son grade de guerre. Et aucune raison réelle derrière le suicide de Frank Wisner Sr. n’a jamais été fournie. Mais pourquoi Wisner était-il impliqué avec Greys ?

Vous devez vous poser la question suivante : « Comment Wisner Sr. a-t-il obtenu son poste de négociateur initial avec les Gris ? » La réponse est simple ; il connaissait déjà les Gray bien avant que l’expédition Muroc n’ait fait leur découverte de 1940. Les pommes ne tombent pas de l’arbre, et maintenant le fils aîné de Wisner, un agent bien connu de la CIA lui-même a également des liens (très étroits) avec toute cette affaire Grey ; en fait, une forte spéculation de notre intelligence est qu’une souche de la lignée Wisner d’Allemagne est Austra Albus (Illuminati).

Et un indice solide de la réalité de la famille Wisner étant une lignée Illuminati est la suivante, Wisner Jr. (le fils aîné) est un administrateur du «Rockefeller Brothers Fund» (une organisation créée et dirigée par des membres de la famille Rockefeller… connue Illuminati.) Et il est également membre du Council on Foreign Relations (CFR).

En 1959, Wisner a été envoyé à Londres, et pendant deux ans, il n’y a eu aucun véritable dialogue avec les Gris jusqu’à l’arrivée de Corso en 1961. Voici une autre friandise de Corso… Le projet Horizon n’était pas une étude de faisabilité pour vivre sur la lune. C’était un plan pour récupérer la technologie Grey sur les bases déjà là, qu’ils ont créées des milliers d’années plus tôt avant de devoir les abandonner. Nos astronautes peuvent tout vous dire à ce sujet, car ils ont vu les bases Grey sur la lune. Et oui, Corso était directement impliqué dans Project Horizon.

Donc, en commençant par San Antonio, quand nous avons récupéré des Gris morts dans ces maudits petits costumes biologiques qu’ils portaient, nous avons frappé la saleté dans tout le Nouveau-Mexique. Les combinaisons en plus de leur artisanat (en pièces pour la plupart) nous ont donné la technologie Grey entre nos mains. Et les combinaisons avaient plus de technologie intégrée, qui avait une application militaire pratique ; et ils avaient plus d’importance que la plupart des choses que nous avons découvertes, à l’exception peut-être de leur vaisseau abattu. Si vous vous demandez comment nous avons mis la main sur tant de choses, ce sont les rafales de micro-ondes de notre radar qui ont été dévastatrices pour leur technologie de disque volant.

Ainsi, le DoD voulait naturellement et désespérément toute cette technologie. Nous avons donc fait pression sur eux pour obtenir des réponses à travers des échanges pour les ressources naturelles dont ils avaient besoin. Et quand ils ont refusé, nous les avons fermés, refusant de leur permettre tout accès à la surface en utilisant leur engin pour leur travail de survie effectué la nuit. Et oui, nous avions ce niveau de contrôle après les hostilités en 1940 ; nous le faisons toujours, surtout lorsque nous avons réalisé à quel point leur nombre était petit. Donc, avec la connaissance et la posture agressive, après un certain temps comme toujours, ils ont acquiescé à nos demandes.

Et c’est à travers les mêmes couvre-yeux intégrés à leurs combinaisons que nous avons d’abord remarqué les assemblages de ce que nous comprenons maintenant comme un « circuit intégré ».

Et s’il vous plaît, essayez de comprendre cela clairement… rien sur cette planète ne s’est même approché de ce que vous et moi connaissons maintenant en tant que circuit intégré à cette époque de l’histoire. Rien de tel n’existait ; et les tubes à vide et les transistors étaient aussi loin que nous pouvions faire notre calcul. C’était bien connu qu’à cette époque il y avait de sévères limitations sur les idées. Et le mensonge selon lequel c’est nous qui avons inventé cette technologie n’est qu’un défi féroce de la part des intérêts du secteur privé fortement soutenus par le ministère de la Défense.

Sinon, pourquoi pensez-vous qu’il a fallu 42 ans pour décerner le prix Nobel à Kilby ? Est-ce une coïncidence si cela est arrivé au même moment où les grondements avaient commencé avec le livre de Corso à peine TROIS ans plus tôt ? Bien sûr que oui, et voici pourquoi :

À partir de 1955, le DoD a commencé à planifier qui, du secteur privé, aurait accès aux conceptions de circuits à base de métalloïdes Gray. En tête de liste se trouvaient deux experts connus dans ce domaine ; deux hommes qui avaient déjà montré un empressement et une aptitude à s’éloigner de la technologie des transistors pour passer à autre chose. Les deux sélectionnés étaient Jack Kilby et Robert Noyce.

Jack Kilby a été choisi alors qu’il travaillait encore pour Centralabs. C’est vrai; Kilby était chez Centralabs lorsqu’il a été contacté pour la première fois par le DoD. Vous voyez, Centralabs détenait déjà un contrat privé avec la R&D de l’armée pour faire avancer la demande de miniaturisation de notre électronique. Le problème était qu’ils manquaient de ressources pour accomplir cet exploit. Mais ils avaient du talent. On a donc simplement dit à Kilby de passer à Texas Instruments où un projet Black Budget avait déjà été fermement établi par la recherche et le développement de l’armée.

Au même moment, le DoD a également approché Robert Noyce qui était chez Shockley Semiconductor et, ensemble, ils ont conçu un programme spécial sous la supervision de Army Research and Development, pour une mystérieuse avancée technologique promise dans la conception de circuits ; ce à quoi Noyce a accepté. Immédiatement après, Noyce et sept autres ont quitté Shockley Semiconductor et ont créé Fairchild Semiconductor.

Ensemble, la partie la plus critique de la demande croissante de miniaturisation de notre électronique serait résolue. La R&D de l’armée leur fournirait les documents détaillant comment des métalloïdes spécifiques au sein du groupe du carbone, lors de l’utilisation d’un oscilloscope, pouvaient montrer une tension de signal constamment variable (une onde sinusoïdale continue); prouvant ainsi qu’une nouvelle technologie meilleure existait. Une technologie Grey bien plus avancée que tout ce que nous avons jamais développé.

Les Gris nous ont montré que c’était à notre portée technologique et que les ressources qu’ils utilisaient également provenaient de notre planète même. Donc si nous choisissions de le développer, ils faciliteraient la direction. Et nous l’avons fait… Jack Kilby et Robert Noyce ont tous deux partagé les données de la R&D de l’armée. Ce n’était pas une course, mais la décision d’autoriser deux entités à effectuer l’ingénierie sur cette technologie Grey était critique. Parce que le DoD ne voulait pas qu’il soit entre les mains d’une seule entité du secteur privé ; et cette décision était juste.

Ne croyez pas une seconde que son travail n’impliquait pas ce que nous pouvions obtenir à travers les échanges et parfois de fortes pressions sous notre accord avec Greys. Toutes nos premières connaissances ont été facilitées par des récupérations sur les nombreux sites de crash. Philip J. Corso était un héros et nous devrions tous le remercier pour sa révélation, sinon nous utiliserions toujours des règles à calcul ou des calculatrices de poche et des montres numériques.

Et ce sont les Gris qui nous ont fait découvrir le concept de l’informatique en réseau à grande échelle. Ils nous ont donné les concepts innovants qui ont conduit au développement de nos superordinateurs, d’Internet et de tant d’autres avancées technologiques qui sont venues directement de leur technologie et des utilisations de leur technologie.

Et enfin, ce sont les Gris qui nous ont appris à utiliser le spectre électromagnétique infrarouge pour les communications sans fil. Tout ce que nous apprenons des Grays se retrouve dans des institutions de recherche universitaire spécifiques en même temps qu’il est envoyé dans diverses installations de R&D du secteur privé ; tout comme Corso l’a dit, c’est arrivé. Et ensemble, ils produisent toutes les belles petites technologies auxquelles nous sommes maintenant habitués dans notre vie quotidienne et que nous tenons pour acquis.

Quoi qu’il en soit, bienvenue à l’ère numérique ; et merci beaucoup M. Corso.

Incroyable… Cela va mettre un tout nouvel éclairage sur Corso, ses prétentions et les arguments que les gens ont avancés contre lui. Ce que vous venez de dire va forcer les experts à repenser tout ce paradigme technologique.

Oui ils le sont, et parce que c’est la vérité. Laissez-les creuser plus profondément ; laissez-les trouver plus de vérités. Il y en a beaucoup, là, bien en vue, qui attendent d’être découverts.

Colonel, que pouvez-vous me dire d’autre sur les Gris que vous avez rencontrés?

Eh bien, je ne t’en ai parlé que d’un, mais tu te souviens du Gris dont j’ai parlé ?

Oui.

Il a 600 ans. Et d’après ce que nous comprenons, il est un jeune adulte selon leurs normes. En fait, bon nombre des dissidents sont de jeunes Gris adolescents. Nous pensons que ce mouvement de jeunesse est ce qui les pousse à la dissidence et à adopter des points de vue nouveaux et opposés concernant leur doctrine.

Aussi, l’officier qui nous présentait à l’époque, à mon grand étonnement dit au Grey que je rejoindrais bientôt le DSD-3 et qu’il devrait apprendre à me reconnaître. J’ai été complètement pris au dépourvu, inquiet mais flatté en pensant: « Qu’est-ce que c’est que le DSD-3. »

Le Gris tapa furieusement avec une main sur le pavé et sortit les mots « Bien, bienvenue sur TA-D1 ». La voix provenant du pad semblait si naturelle et captait même des inflexions humaines que j’ai trouvées incroyables. Encore une fois, ces êtres étaient en avance sur tout ce qui était technologique. Je n’arrêtais pas de penser que si ce Gray devait avoir un nom, cela aurait dû être « Sparkplug » en raison du fait que cette créature était partout dans cette pièce, se déplaçant de table en table et écrivant tout en multitâche et à un rythme effréné.

Alors que je regardais le Gris travailler, je me souviens avoir pensé que je ne savais pas ce qu’était le DSD-3 et que je ne savais pas que l’officier se contentait de gesticuler pour le Gris, lui disant ce qu’il avait besoin d’entendre, pour permettre à notre réunion d’avoir lieu. Alors je suis allé avec et j’ai prêté une attention particulière à l’officier. Nous sommes entrés plus loin dans les recoins de la pièce et les deux ont commencé à parler de quelque chose alors que je regardais tout avec une stupeur.

J’ai eu peur d’oublier tout ce que je voyais alors que mon esprit commençait à se fermer parfois, mais quelques jours plus tard, tout m’est revenu, heureusement et j’ai tout écrit dans mon journal.

Colonel, vous avez mentionné le DSD-3 au début de notre entretien et vous le mentionnez à nouveau maintenant. Qu’est-ce que le DSD-3?

DSD-3 signifie simplement ‘Dulce Security Division’ avec le chiffre 3 indiquant trois branches de l’armée affectées à l’unité spéciale de sécurité (USAF, US Army, US Navy). DSD-3 représente un groupe d’élite de soldats hautement qualifiés et de spécialistes militaires qui assurent à la fois la sécurité et l’administration des installations.

Pas de marines?

Enfer oui il y a des Marines. Mais ils relèvent du Navy Proxy. Les marines sont une branche de service distincte au sein du ministère de la Marine, mais même s’ils restent entièrement séparés avec leur propre chaîne de commandement distincte, le secrétaire de la Marine supervise toujours à la fois la Marine et les Marines.

Donc, à Dulce, tous les marines qui sont là… sont là via le même mandataire sous le « Deputy for Navy » au White Sands Missile Range (WSMR) à proximité, tout comme le contingent de la Marine. Et les marines de Dulce viennent aussi directement du « China Lake Naval Weapons Center » à Ridgecrest, en Californie. Il n’y a donc pas de DSD-4, juste DSD-3 ; mais bon sang, c’est juste un nom de toute façon.

Et il n’y a aucun rapport avec le DSD-3 de la Defense Intelligence Agency, qui est leur « Division générale de soutien au renseignement militaire ». Pas de relation.

Pouvez-vous me dire comment est né le DSD-3?

Sûr. L’histoire de DSD-3 est intéressante, car il s’agit de l’une des divisions de renseignement et de sécurité les plus puissantes au monde.

Initialement, ce groupe devait être une branche de la CIA agissant sous la supervision de l’Agence ; Cependant, le personnel haut placé du DoD a décidé que trop d’infiltrés étaient déjà connus au sein de la CIA. Et l’installation de Dulce, avec sa nature super secrète, ne pouvait tout simplement pas être compromise en aucune circonstance. Ainsi, selon une charte entre la CIA et le ministère de la Défense, le DSD-3 ne rend compte à « personne ».

De par leur conception, leur surveillance est désormais un système intrinsèque qui permet un contrôle total absolu sur son personnel et sur toutes les facettes des opérations de l’installation Dulce. Ils le font en créant une couche impénétrable de systèmes secrets avancés et de protocoles stricts. Personne n’a jamais réussi à déchiffrer le code de fonctionnement du DSD-3, car on ne sait jamais qui est un informateur ou un observateur travaillant derrière la façade d’un membre de la division d’élite de la sécurité.

………. lire la suite sur le lien autoroute OVNI

************************************

LA BIBLE NE PARLE PAS DE DIEU MAIS DES DIEUX
Je ne peux que vous conseiller la lecture des ouvrages de Mauro Biglino, traducteur pour les éditions San Paolo (maison d’édition officielle du Vatican) pour qui il a traduit 17 livres de l’Ancien Testament. Il est un spécialiste de l’Hébreu massorétique et des langues anciennes.
Après plusieurs années de collaboration avec sa maison d’édition, l’auteur a décidé de proposer une version littérale et philologique de l’Ancien Testament, dans le but de se rapprocher le plus possible du message d’origine de ceux qui l’ont compilé.
Ce récit nous parle des Elohims, dont le terme fut mensongèrement traduit par « Dieu » et le rapport entre l’un d’eux, Yahvé, et le peuple qu’il dirigeait d’une main de fer, n’hésitant pas à user d’une cruauté innommable. Les Elohim bibliques n’étaient pas un Dieu unique, comme le soutient la théologie depuis deux millénaires, mais un groupe d’individus en chair et en os, qui meurent comme les hommes, bien que décrits comme ayant une vie beaucoup plus longue.
Dans la Bible, les Elohims ne sont jamais considérés comme des dieux. A l’origine, on ne leur accordait respect et soumission qu’à cause de leur grand pouvoir, garanti par la technologie dont ils disposaient et qui suscitait la terreur.
La philologie hébraïque elle-même souligne que tous les supposés miracles décrits dans la Bible ne sont autres que des opérations technologiques qui engendraient la stupeur chez les personnes présentes.

Une rentrée sur les charbons ardents !

La carte du ciel de la Nouvelle Lune du 27 août et celle de la Pleine Lune du 10 septembre présentent tellement de points communs qu’elles méritent d’être analysées ensemble.
Outre le carré Saturne-Uranus qui continue de semer la division et la zizanie entre les acteurs du changement et les instances du pouvoir, on peut constater que le carré Soleil-Mars vient jeter de l’huile sur le feu !
En effet, le Soleil récemment rentré en Vierge a du mal à se stabiliser face à un Mars en Gémeaux contrariant qui joue les trublions, dans ce signe où ses initiatives sont souvent dispersées. Alors si vous avez des difficultés avec le courrier, les mails, votre ordinateur, les employés de l’administration ou de la Poste, nous vous étonnez pas. Cet aspect, qui génère de l’agressivité, des tensions et des controverses agaçantes, va perdurer jusqu’à la Pleine Lune du 10 septembre. Comme par hasard, ce jour-là Mercure deviendra Rétrograde, ce qui permettra de revenir sur certains points, peaufiner ou terminer ce qui a été débuté fin août. D’autant que toutes les planètes lentes sont rétrogrades, de Jupiter à Pluton. Comme le disait avec justesse La Fontaine dans sa fable « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». 😉

Comme ce carré se passe en signes dits mutables, c’est le plan mental qui est concerné, ce sont donc les natifs du premier et second décan de la Vierge, des Gémeaux, du Sagittaire et des Poissons qui sont concernés. Cela promet une belle pagaille sur les réseaux sociaux, les uns essayant d’avoir raison à tout prix et les autres d’attiser les conflits.
Si vous êtes concerné.e, appliquez le plus souvent la devise « Parfois, le silence est la meilleure des réponses »
Ce qui peut aider c’est le trigone entre Mars et Mercure qui, dans les deux cartes du ciel, permet d’apaiser les tensions. En effet, Mercure en Balance essaye toujours de trouver des compromis, des arrangements, des alliances. Une fois de plus, c’est l’amitié et l’amour qui sauvent la mise.

Voici ce que j’écrivais en novembre dernier dans mon livre « Cap sur 2025 » à propos de cette période :
« La Pleine Lune du 10 septembre confirme ce climat orageux et délétère avec un Saturne carré à Uranus et un Mars en Gémeaux qui joue le trublion avec Vénus et la Lune. De toute évidence, le pouvoir fraîchement installé commence à éprouver des difficultés à mettre en place ses réformes, et les médias ne manqueront pas de les critiquer, surtout sur les réseaux sociaux. De plus, comme Mercure est rétrograde et s’oppose à Jupiter, des mouvements sociaux, grèves ou manifestations, sont possibles à cette période de l’année. Toutefois, les acteurs du changement profitent de ce Soleil en Vierge en trigone à Uranus pour continuer d’avancer dans leurs projets qui commencent à se concrétiser… »

En conséquence, même si cette rentrée se passe « sur les charbons ardents » appliquons les conseils de ceux qui pratiquent cette initiation.
– oser se lancer, au lieu d’hésiter
– se fixer un objectif et l’atteindre avec succès
Et surtout avoir la Foi, car c’est elle qui permet de « déplacer des montagnes ».

Que l’Amour et la Lumière guident chacun de vos pas 🙏
Patrick Giani

https://www.astrotheme.fr/astrologie/Christine_and_the_Queens

au regard de ce qui se passe en ce moment avec l’artiste et ce que les gens peuvent penser.. des attaques de bas niveaux et que l’artiste se retrouve à se justifier alors que cela ne devrait pas être..

et pourquoi parler d’ elle avec un IL ??? Elle parle uniquement de passer à son tour « masculin » Nous sommes tous avec une part féminine et masculine.. Elle aime tous les genres.. elle est multi aussi.. Pourquoi tant de polémique sur le rôle du personnage ??

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christine_and_the_Queens

et puis après avoir regardé Diana Boss .. c’est aussi à tenir compte du fond commun..

https://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=26766.html

Combien de fois déjà les liens sont observés avec ADN DAN – NDA.. lien avec le son .. et vibrations, les étoiles.. les mots… ( par les étoiles et se sentir connecté à l’ Univers.. on a vu que cela a lien avec saturne capricorne et maiso 9 et 10 par le son et la lumière) les capacités.. on a vu que cela a lien avec CD aussi.. avec le disque et ce qui est enregistré .. que l’on sait aussi que l’on soigne par le son , les vibrations et la lumière aussi.. et que les mots ont aussi une grande portée.. Bio.. et Génétique..

En plus russe cela a lien avec capricorne saturne aussi.. ce qui a lien avec le Nord, le froid, le temps, la Mémoire, la patience.. le Savoir..

Oui ce que les personnes qui sont avec des capacités.. que l’on dit paranormal .. accès à la Conscience.. le savaient déjà.. mais là.. ah… il fallait que cela soit compris par des scientifiques..!

https://mysterium-incognita.com/2021/01/05/les-curieuses-experiences-de-petrovich-gariaev/