encore du lien…. elam    male   e lam   lame   … et peau.. que l’on retrouve ici avec touareg et poésie..  de vert en vers … ( hier encore avec  un doc arte sur Morea et polynésie  .. les liens encore que ce soit avec le son et ce qui est tradition, tribal .. respect de la terre et de la vie.. à travers leur langue c’est aussi à retrouver cette même racine)

elam-da эп-àdràylalân n-Ajàr // kannàn alkhsnkhsn //
peau là des herbes adraylal d’Ajar // qui font des tapis épais //
elàm tànnàgh tilwaten // daggàlnen dagh ghsjghujàn //
peau on dirait petits alwat // qui ont l’habitude de pousser dans les ravins, //
elam-da эп-tinazamen // dad ofàrnàt aksgmssm, //
peau là des tinazamen // quand elles commencent à pousser, //
elàm-da эп-màdàrsalàn // wàràn asshonày aktemhm, //
peau là des imadarsalan // qui n’ont pas la nouveauté du broutage, //
elàm tànnàgh tindwen // dad ofàrnàt апкэткэт, //
peau on dirait petits tarada // quand elles commencent à s’entrelacer//
elàm tànnàgh tibsthn // dàgh abillàn amsshekdn //
peau on dirait petites dépressions // dans lesquelles lutte l’herbe amdshekan //
elàm tànnàgh tidunan // daw ikna dngi osluhm //
peau on dirait arbustes tedent // sous lesquels la crue s’est glissée //
elàm tànnàgh tirskden // daw erag àshel ezàmm //
peau on dirait arbustes tarakat // sous lesquels a été chassé par le flot l’oryx //
elàm tasàwit n-asghal // tartayàt d-asabb-n-essam, //
peau on dirait petit bas-fond ďasghal // mélangé avec asab de l’éclair//
elàm tànnàgh egargar // inzaràn iha egàytàm, //
peau on dirait egargar // bourgeonnant dans terrains humides, //
elàm tànnàgh tihgzen // seknan sàbban amtslfdn, //
peau on dirait pastèques sauvages // qui sont comme lianes enroulées, //
elàm tànnàgh tibassagh // ikna àjàngàr а1кэпкэп, //
peau on dirait des arbres épineux // qui sont de gousses chargées, //
elàm tànnàgh tibozgint taknat tezaq aghstenshên, //
peau on dirait tibszgint de baies rouges chargées, //
elàm tànnàgh tedàyne s-istab eghsàr idfasan, //
peau on dirait tedayne qui a heurté un nuage épais, //
elàm tànnàgh tidàrsen // fàl teway tàgott erghàm, //
peau on dirait de petits adaras // sur lesquels est tombée une fine pluie, //
elàm tafàgakk-n-Agogh taknàn эпегап alpnpn, //
peau petit afagag d’Agogh qui fait les biches attirées, //
c’est fini.

lame Un…  à la cuisse, à la fois Or et argent..  féminin masculin. peau cuivrée et même adorée…sur cuivre repoussé.. un dessin très décent  pour aller vers le chant..  le chant du corps , le champs du coeur..   exquise …… marque Is..  exquis Ose Iris..         tellement inspirant

L’image contient peut-être : une personne ou plus

https://www.persee.fr/doc/jafr_0399-0346_1987_num_57_1_2165?fbclid=IwAR1ePwSfEpHmPjK_Mzh6M3WmLcM7MDUQ1_rhm_eHHOH68Cqh9O8tWaGRCsk