Misère  et peau de banane

 

BOURGUIGNONS ! FRANCS-COMTOIS !! CECI N’EST PAS UN POISSON D’AVRIL ! Voici 1 an que notre nouvelle belle grande région fait travailler, cogiter, imaginer, réfléchir une agence sur la création d’un nouveau logo. Eh bien…. Voici l’accouchement de ces nombreux mois de travail !! 4 mots alignés les uns en dessous des autres, qui auraient pu être réalisés par n’importe quel enfant de 6 ans ! Alors, il parait qu’il y a une subtilité….. La couleur des 4 petits tirets pourraient avoir été réalisés en jaune pour inconsciemment faire penser aux Francs-Comtois au Comté, à la cancoillotte, au vin jaune, et pour les Bourguignons, à la moutarde, aux couleurs d’automne dans les vignes ou à la cocufication….(?!) !!! Le coût de l’opération pour nous avoir pondu ce logo en presque 1 an (ou en 2 minutes 30) ??? 18 000 € !!!!! Je vous propose d’en rire… (?!?)

 

François SAUVADET

16 h ·

Nouveau logo de la Région

Il aura fallu 11 mois et 18 000€ à Mme Dufay et sa majorité pour sortir, en catimini, un logo pour notre nouvelle Région.

On en viendrait presque à regretter la version "provisoire". Tant qu’à n’être le reflet d’aucune identité, au moins le logo provisoire avait de la couleur, un peu de vie et le mérite de n’avoir RIEN coûté.

18 000€ pour une superposition de 4 mots, 4 tirets et… une tristesse sans nom !
C’est un scandale. On voudrait enterrer l’image de la Bourgogne-Franche-Comté que l’on ne s’y prendrait pas autrement.

Que Mme Dufay revienne deux minutes à la réalité, où est l’esprit bourguignon-franc-comtois là dedans ?
C’est ça la région d’avenir vue par la gauche : la morosité pour tous ?

Et je ne parle pas du mépris envers les conseillers régionaux qui ont découvert ce chef-d’œuvre dans la presse …

Si ce logo avait pour but de fédérer, l’objectif est atteint. Il fera l’unanimité contre lui !

 

******

 

pour représenter le Comté avec d’énormes trous… oh la la

 

 

une perte de saveur et de mauvais goût .. quelle tristesse… la cancoillotte a dégouliné par les trous de la tartine

 

 

c’est à croire qu’il n’y plus d’excellents crus … mais des crues à n’en plus finir.. tout est délavé… il aurait mieux fallu faire appel à des artistes… et cela aurait coûté moins cher… faut il penser que les tonneaux soient percés à ce point ??

 

 

au delà que la classique grappe de raisins… c’est un grappin sur la raison…

Publicités