Tag Archive: pensée


Ne l’oubliez pas, la pensée humaine peut créer tout comme elle peut détruire. La pensée humaine évolutive et créatrice émane de la conscience supérieure des êtres, de leur âme, de leur Partie Divine, et la pensée humaine involutive émane de leur conscience inférieure. Imaginez la somme considérable d’énergies, créées par les pensées des hommes, qui inondent votre monde. Les êtres très sensitifs et très réceptifs peuvent également être perturbés par toutes les formes pensées qu’ils ressentent et qu’ils peuvent intégrer involontairement.

 

http://lapressegalactique.com/2015/11/10/la-terre-et-les-hommes-se-nettoient/

Publicités

http://sortirduchaos.wordpress.com/2013/06/07/dictature-medicale-pensee-unique-en-medecine-interview-de-sylvie-simon/#respond

 

Il n’y  a pas que chez les médecins qu’il faut réfléchir

je me souviens de ce papy, un ami qui a eu le bras cassé et a été opéré. A la suite de l’opération, pendant des mois, il eut un trou dans le bras avec une grosse croûte dont suintait du pus. Mais du pus bien vert.. Je lui disais qu’il ne fallait pas laisser cela ainsi, le pus allait ronger l’os, comme cela se passe pour une mastoïdite. J’utilisais l’exemple pour qu’il comprenne. Mais son médecin lui disait de laisser le bras à l’air. Il existe des pansements fabuleux Confeel qui comme une seconde peau protègent et font remonter le pus tout en aidant à la cicatrisation. Je lui en donne et la croûte s’est petit à petit mise à diminuer et le trou à se rétrécir. Mais toujours du pus, malgré l’extraction. Un foyer en dessous alimentait. IL a dû retourner à l’hôpital pour se faire retirer la  plaque et la femme médecin lui a dit la même chose que moi. Depuis, la cicatrice s’est refermée, sans trou et il a eu droit à des antibiotiques. Nécessaire, il était resté 9 mois avec du pus, donc son sang en faisait circuler depuis un bon moment.

 

 

Mais combien de personnes ne font que ce que leur dise leur médecin.. comme une parole d’évangile.

 

D’autres exemples aussi avec des médecins face à des situations graves de violence qui ne réagissent pas et d’autres si..  Des médecins qui arrivent avec le temps à faire du burn- out et sont particulièrement désagréables et je m’en foutiste avec les patients. Ce qu’ils n’étaient pas avant.

 

Il est certain aussi, qu’il y a un manque de médecin, selon les endroits et il est vrai que bien souvent, les personnes ne devraient pas y aller pour peu de chose. Mais, il faut encore, même avec une grippe, par exemple. A soigner avec vitamine C et faire baisser la fièvre, uniquement  sauf complication mais il faut y aller pour le certificat d’arrêt maladie pour ceux qui travaillent. Il est vrai qu’avec des tisanes de thym et du citron pendant l’hiver, cela évite d’être fragilisé. Mais , comme le dit Lise Bourbeau, on peut avoir la grippe pour avoir pris en grippe quelqu’un, comme on peut aussi se gripper..

 

ll faut passer par le généraliste si l’on veut voir un spécialiste… et le trou de la sécu ? On a déjà vu un spécialiste et on veut un deuxième avis et ne pas aller trop loin.. Oui, il arrive que l’on nous dirige bien plus loin de chez soi, alors qu’il y en a plus près..

Combien de médecins ne gardent que 10 mn et ne font pas d’examen..

et , aussi remarqué que les médecins quelques soit leur profession sont complètement largués pour les autres cas… Nous n’avons pas besoin d’ être médecin pour observer et s’intéresser aux autres, diverses maladies au cours du chemin de notre vie..  Je me suis demandée ce qu’ils apprenaient à l’école de médecine.. Ce n’est pourtant pas compliqué de faire un topo sur toutes les maladies qui existent avec les symptômes et les conséquences.. Sans parler de médicaments. Au moins pour être informé.  Dernièrement c’est une kyné que j’ai rencontrée chez quelqu’un, qui me disait qu’en dehors de son métier, le reste elle le connait pas.

Même des kyné font aussi des bêtises dans des rééducations et il suffit qu’un remplaçant  pour les vacances arrive et hop en quelques séances bien faites et en douceur, le tour est joué.

Cela est vrai que l’on s’occupe plus des symptômes que de la source et c’est bien dommage.

Les personnes, et cela a déjà commencé, doivent écouter leur corps et leurs émotions, se regarder, s’observer. Les plantes, les fleurs et l’esprit soignent à merveille, le magnétisme aussi et de bons massages aux huiles essentielles…

Un retour à la Nature qui est la  pharmacie du Bon Dieu