de mat  et math      de l’ex à l’aix  , alex…    en étant passé par Anna Ka rénine   ….et mag  magna nime  on a donc lien avec 74 haute savoie et abondance et 74 canons aussi..   rochefort      on revient sur les liens de jupiter pour le beau et le bon , le grand   et via saturne pour le fort et roche..   et puis le père fouras etc..  17     ah oui nous avions HIer  et Hyères         SO    ou  OS       encore du 59 avec 17 59 

************* ex patrie   ex or bite    ex acerbé  ex aspéré     ( on reste sur les montagne les hauteurs  saturne en capricorne et jupiter en sagittaire  ..   ah   oui  comme le rouge est sur le fil .. est repassé octobre rouge et puis les boues rouges des calanques..  le rouge vif du bélier et le rouge foncé du scorpion..    on  donc orgueil avec le lion et puis à lire ce qui va dans les articles sur magnanime avec les pervers narcissiques etc.. qui se servent des autres comme faire valoir  – les mondains vaniteux et les flatteurs ….

image

Île-d’Aix est une commune à part entière du Sud-Ouest de la France. L’île d’Aix est située à l’Ouest au large de la pointe de la Fumée, qui est l’extrémité de la presqu’île de Fouras, et à l’Est de l’île d’Oléron. Elle est la plus petite commune du département de la Charente-Maritime, dans la région Nouvelle-Aquitaine.

 

 

********

Le Magnanime est un vaisseau de ligne de 74 canons, construit pour la Marine royale à Rochefort et lancé en 1744. C’est un vaisseau de force à deux ponts lancé selon les normes définies à cette époque par les constructeurs français pour obtenir un bon rapport coût/manœuvrabilité/armement afin de faire face à la marine anglaise qui disposait de beaucoup plus de navires. Il est capturé en 1748 par la Royal Navy, dans les dernières semaines de la guerre de Succession d’Autriche. Il prend alors le nom de HMS Magnanime, devenant alors un navire de 3ᵉ rang. Il joue un rôle majeur durant le raid sur Rochefort de septembre 1757, réduisant au silence les batteries de l’île d’Aix. Le 20 novembre 1759, il participe à la bataille des Cardinaux sous le commandement de Richard Howe et force le Héros à la reddition. Une inspection menée en 1770 décide de sa mise hors service et amène à sa démolition en 1775.

 

 

Magnanime : Définition simple et facile du dictionnaire

https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/magnanime

6 août 1414 Mort de Ladislas Ier de Naples Ladislas d’Anjou-Durazzo dit "le Magnanime" (né le 11 juillet 1376), roi de Naples et de Hongrie, meurt à Naples.

 

 

**********https://fr.wikipedia.org/wiki/Magnanimité

 

Magnanimité. 1726-1730. Figure allégorique de la magnanimité royale, un sceptre dans la main droite, l’autre ouverte, à ses pieds le lion symbole de la force et de la grandeur d’âme, les pattes posées sur une corne d’abondance. Jacques Bousseau, 1681-1740. Château de Versailles, vestibule de la chapelle.

 

La magnanimité est ce qui pousse à agir de façon désintéressée et avec pleine conscience de ses possibilités à réaliser ou incarner un idéal; elle est aussi vertu de clémence, générosité et indulgence envers l’ennemi vaincu, le faible. C’est une vertu exprimée donc principalement en deux sens1. Dans le premier, elle a pour synonymes la grandeur d’âme ou l’héroïsme, dans le deuxième, elle a pour équivalents l’empathie ou la pitié.

La notion est présente dans l’Éthique à Nicomaque d’Aristote, chez Panétius, chez Cicéron, puis dans la théologie catholique du Moyen Âge. Elle fut l’une des premières approches de la psychologie politique. On la retrouve aussi dans la culture musulmane, et sans doute a-t-elle une dimension universelle.

Dans le cadre aristotélicien et antique, la magnanimité est la grandeur d’âme (-magna anima — magnanimitas, magnitudo animi), que l’on pourrait opposer à la pusillanimité (pusilla anima, petite âme). Il s’agit d’une qualité qui appartient à certains, lesquels ont conscience de leurs possibilités, mais sans orgueil (celui-ci étant, dans l’ancienne théologie catholique, le péché capital de considérer ce qui nous a été donné — nos talents — comme étant de notre mérite propre). Il y a donc paradoxalement de l’humilité dans la magnanimité.

On retrouve cette notion dans le thomisme, notamment dans la question 128 de la Somme théologique, où la magnanimité est vue en rapport avec la force — références à Cicéron et à Macrobe — et dans la question 129.

Les dictionnaires des synonymes donnent comme proches : longanimité, bienveillance, bonté, clémence, cœur, générosité, grandeur, indulgence, largeur d’esprit, munificence et noblesse.