Je suis l’équilibriste, je tiens sur un fil
Chaque jour que dieu fait, j’apprends à gérer mon vertige
J’affronte la brise, les tempêtes et les crises
Comme ce clown triste en me maquillant un sourire
Contre vents et marrés, je cherche la stabilité
Sur ce grand balancier qu’on appelle la vie
Dans ce magnifique cirque, je joue le trapéziste
Je joue avec le risque de tomber dans l’oubli
Des peurs du vide, sur un fil j’suis debout et je résiste
Face à la pesanteur de la vie, oui je suis l’équilibriste
Je jongle au quotidien avec la stabilité des miens
Avec leur désir et leur besoins
Avec leur bonheur et leur chagrin
Je jongle avec mes rêves
Avec mes déceptions et mes peines
Avec la peur d’être à découvert
Avec l’envie de tout foutre en l’air
Je jongle avec mes choix
Avec l’amour et ses émois
Avec toutes ces relations humaines aux multiples caractères
Je jongle avec le temps
Avec mes doutes et mes sentiments
Avec mes fantômes du passé
Avec mes joies et mes colères
Mais les épreuves de la vie me tirent vers le bas
Je t’en prie rattrape moi
Comment veux tu que j’navigue avec toutes ces fables
Surtout si tu n’es pas là
Des peurs du vide, sur un fil j’suis debout et je résiste
Face à la pesanteur de la vie, oui je suis l’équilibriste
Je tiens sur un fil, accroché à mes rêves
Je me demande si j’y arriverai sans tomber
Oui, je fais mes acrobaties en fermant les yeux
En suivant la voix de mes amours pour me guider
Je tiens sur un fil, accroché à mes rêves
Je me demande si j’y arriverai sans tomber
Oui, je fais mes acrobaties en fermant les yeux

 

http://la-porte-est-en-dedans.over-blog.com/2018/11/musique-l-equilibriste-soprano.html?fbclid=IwAR2HRgaSmu9BU_GmpAenawQonNVqP0SMQjSWFVaBefIKVaGE8bsqmZM6OSg