Petit historique sur la civilisation intra-terrestre

La vie naquit sur la Terre il y a des millions d’années. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres.

II y a environ 4.500.000 ans, l’Archange Mikhaël et ses légions escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère.

En ce temps-là, la Terre connaissait l’abondance, la beauté et l’harmonie, à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui.

Les Lémuriens appartenaient alors à un plan de la cinquième dimension, mais ils étaient doués de la faculté d’abaisser leur vibration à leur guise, afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient.

Graduellement, il y eut un alourdissement de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple lémurien commença par déchoir jusqu’à la quatrième dimension, puis poursuivit sa décélération vibratoire jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Cette chute se déroula sur une période d’environ 1.000.000 d’années.

Les territoires formant la Lémurie, également appelée « Mu », comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et à la Colombie-Britannique à l’ouest du Canada.

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation sur Mu et en Atlantide. Ces deux civilisations finirent victimes de leurs propres agressions. Les Lémuriens et les Atlantes prirent ainsi conscience de la futilité de tels agissements. Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shambhallah mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales.

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir auprès de la Confédération galactique des planètes et prendre l’engagement solennel de se comporter désormais en peuple pacifique. Une vaste cavité en forme de dôme existait déjà dans les entrailles du Mont Shasta. Lorsqu’on accorda aux Lémuriens la permission d’ériger leur cité, il fut convenu que cette région survivrait à tous les futurs cataclysmes. Ils y construisirent une ville qu’ils nommèrent TELOS, ce qui signifie « communication avec l’Esprit ». 

À l’origine, cette ville avait été conçue pour accueillir environ 200.000 habitants. Mais La conflagration thermonucléaire qui anéantit le continent Mu et ses 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, il y a un peu plus de 12.000 ans. Le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si soudainement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Seulement 25.000 personnes réussirent à atteindre à temps le site de Telos et purent ainsi être sauvées.

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler à son tour, des fragments de sa masse terrestre commencèrent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime, lorsque ce continent fut lui-même submergé.

En raison de la disparition de ces deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires qui s’ensuivirent, les dernières cités de la planète encore intactes furent également pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre et d’immenses raz-de-marée qui pénétrèrent jusqu’à 1.600 kilomètres à l’intérieur des terres.

La Terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable.

Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables.

À l’origine, les habitants de notre planète mesuraient environ 4 mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ils ne mesuraient plus que 2,50 mètres. Puis, leur taille a encore diminué, puisque la plupart de nos contemporains mesurent aujourd’hui moins de 2 mètres. À mesure que notre civilisation se transformera, nous dépasserons de nouveau ce seuil.

 

 

( un petit sourire en pensant aux passage du père de nos pères avec Bernard Werber… au sujet des lémuriens , des petits lémuriens défendant leur territoire.. l’entrée de leur territoire lieu parlant des origines  ( clin d’oeil singe et cochon dans le trou)   car ils lancent sur les intrus des mangues vertes et ont un tir très précis qui fait mouche…. excellent tir..   ) et de cette pensée en ayant repris un truc sur le dinosaure    – dino saure… faux   ou mauvais montage.. sur la taille

donc lien avec R  glacière qui peut venir d’un coup – explosion de la planète voisine qu’on a en astéroides   , les poussières bloquant les rayons solaires et le souffle de l’explosion… et la glace on sait que cela avance  très vite…  donc plus on est nombreux ou se multiplient plus la taille diminue…  pensant animal homme et végétaux de grande taille..

 

un petit coup de MU e  et hop

  dino saure

Résultat de recherche d'images pour "saurien"

http://stopmensonges.com/les-reptiliens-histoires-temoignages/

 

Résultat de recherche d'images pour "reptilien fourmi verte antinea"

 

http://homme-et-espace.over-blog.com/article-23859629.html

Résultat de recherche d'images pour "reptilien"

Résultat de recherche d'images pour "reptilien"

 

 

conférence réunion de lémuriens…..!   

Publicités