j’en suis arrivée ici via intelligence sans cervelle pensant à la pub de l’auto où la femme lui disait en se brossant les dents… tu pensais que je n’étais qu’un sac sans cervelle et puis je suis tombée sur une pub caméo avec encore des réflexions stupides sur la femme qui serait une dinde sans cervelle parce qu’elle aurait oublié son sac sur le coffre et que le mec l’aurait suivi avec sa petite citadine pour lui rendre son sac… roooooh  …. ben oui, cela n’arrive jamais aux hommes d’oublier quelque chose sur leur auto… ben non….   évide – amant

 

 

Le Blob est un film d’horreur américain réalisé par Chuck Russell sorti en 1988. Il s’agit d’un remake de Danger planétaire (The Blob) sorti en 1958.

Une météorite percute la Terre. Une masse informe s’en extrait et grandit en ingérant un à un les habitants d’une ville des États-Unis. Le Blob se glisse partout pour traquer ses proies et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Dans cette ambiance d’enfer, Meg Penny et Brian Flagg, tentent de survivre, alors qu’une mystérieuse équipe gouvernementale met la ville en quarantaine.

 

( ah   !   quand on a écouté ou lu ce qui a lien avec nos origines….. et qu’au départ sur la terre tout était prévu pour que tout soit parfait et d’un météorite serait venu la percuter et apporter le mal ( maladies).. et que l’on sait à quoi ressemble l’égrégore massif qui dévore cette dite “ humanité”…..  faut il voir le blob ou bob uniquement comme un code adn ????  venu se nourrir de …..   the gros paquet de poisse qui nous colle à la peau…….)  et que l’on parle de tomate pourrie……. wiiiiiiiiiiiiii

 

Résultat de recherche d'images

Le blob, une intelligence sans cervelle: fiction ou réalité …

forums.futura-sciences.com › … › Science ludique : la science en s’amusant

18 sept. 2013 – 15 messages – ‎6 auteurs

Un organisme unicellulaire "le blob" capable de résoudre des labyrinthes, capable de se souvenir, immortel et qui a des personnalités.

Publicités