Alors que, début février, des chercheurs en sécurité informatique pointaient du doigt des failles de sécurité dans les imprimantes liées aux langages, datés, utilisés par ces appareils, un pirate a décidé de montrer dans les faits à quel point les imprimantes peuvent être attaquées, et ce, partout dans le monde.

Heureusement pour les propriétaires des imprimantes touchées, le hacker n’avait pas de mauvaises intentions. Il a juste mis l’accent sur un problème courant… tout en s’amusant.

Des dizaines de milliers d’imprimantes impriment du ASCII

La farce a été perpétrée par le hacker Stackoverflowin le 4 février 2017 : il a tout simplement donné l’ordre à près de 150 000 imprimantes dans le monde d’imprimer des pages. Heureusement, contrairement à une attaque similaire lancée en mars 2016 par le pirate Weev dans laquelle des tracts antisémites sont sortis des imprimantes touchées, Stackoverflowin n’avait pas l’intention de faire du mal.

Les imprimantes ont donc imprimé des pages écrites en langage ASCII avec des petits dessins, dont un robot. Un bel exemple d’ASCII art et, surtout, une bonne leçon : toutes les imprimantes touchées avaient leurs ports réseau ouverts ce qui a permis à Stackoverflowin d’en prendre le contrôle.

Un simple code utilisant une faille Postscript

 

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/il-pirate-150-000-imprimantes-pour-inciter-%c3%a0-se-prot%c3%a9ger/ar-AAmPB8f

 

c’est pas d’aujourd’hui      et des documents pris alors que vous faites vos scann se retrouvent sur le Net.. ON voit carrément  la vitre et les pièces qui sont posées dessus, les pièces comme des photos c’est plus facile pour le constater qu’un document lettre qui prend toute la place..

Publicités