L’image contient peut-être : plein air et nature

Le temple de Kailâsanâtha fait partie intégrente du complexe religieux d’Ellora, ensemble de grottes et de temples creusées dans la falaise, dont certains sur plusieurs niveaux. La particulrité du Kailasanatha c’est d’être un temple sculpture, entièrement taillé dans la falaise, le temple n’est qu’un immense monolithe arraché au rocher. Sa mise en scène est de ce fait prodigieuse et déroutante, on longe le temple au pied d’une falaise abrute qui vous écrase complétement et par ailleurs on peut, depuis le sommet de la falaise surplonbé la totalité du bâtiment.

 

source

 

 

Le temple de Kailasanatha (grotte 16)

Ellorâ est un village de l’Inde, anciennement connu sous le nom d’Elapurâ, situé à 30 km de la ville d’Aurangâbâd dans l’État du Maharashtra célèbre pour son architecture troglodytique, monastères et temples bouddhistes (groupe A : grottes 1 à 12 datant de v. 500 à v. 650), hindous (groupe B : grottes 13 à 31 creusées aux VIIe et VIIIe siècles) et jains (groupe C : construits entre les VIIe et XIIIe siècles).

Ces structures ont été excavées d’une paroi verticale des collines Charanandri. Elles sont au nombre de 34, dont 12 bouddhistes, 17 hindoues et 5 jaina. La coexistence de ces structures montre la tolérance religieuse dont l’Inde a toujours fait preuve.

En 1983, le site d’Ellorâ a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Publicités