Un des grottes du site de Mogao

Grottes de Mogao   chine

Dunhuang, parfois orthographié Touen-Houang, est une ville-district de la province du Gansu en Chine. Elle est placée sous la juridiction de la ville-préfecture de Jiuquan. Son territoire, essentiellement désertique, s’étend sur 26 960 km². Cette ville est surtout connue pour abriter des grottes bouddhistes notamment celles de Mogao et de Qianfo Dong. Cette ville était sur la route de la soie. Elle était autrefois appelée Shazhou, la préfecture du sable. Ce nom a été conservé pour un bourg de la préfecture, Shazhou zhen.

 

Afficher l'image d'origine

Longyou 

 

Nous sommes en Chine en 1992 dans la province de Longyou lorsqu’un villageois découvre une étrange grotte mais bientôt ce sera un ensemble de trente-six grottes qui seront mis à jour, mais le plus étrange de cette histoire c’est que toute ces grottes ont été entièrement creusées…

 

Ces grottes sont de tailles vraiment impressionnantes, leurs dimensions sont en moyenne de mille mètre carré pour une hauteur de trente mètres. Ces ensembles sont réparties entre des sorte de pièces, on y trouve des ponts, des piscines. La roche dans laquelle ces structures ont été taillées dans une sorte de grès très solide, les murs les piliers et les plafonds sont tous recouvert de striures parallèles si pour certains il pourrait s’agir de décoration, cela pourrait faire penser que les grottes ont été taillé à l’aide d’un outil qui aurait laisser ces marques

 

https://i0.wp.com/dark-ride.org/wp-content/uploads/2014/08/Longyou-grottes-mysteres-3.jpg

http://dark-ride.org/?p=5108

 

Longyou grottes mysteres  (5)

***********************************

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Les grottes de Kizil, ou grottes des mille bouddhas de Kizil, sont, semble-t-il, les grottes bouddhiques les plus anciennes connues en Chine, les premières d’entre elles pourraient dater du IIIe siècle, un siècle environ avant celles de Mogao. Couvrant une superficie de 10.000 m², elles sont réputées pour leurs fresques et sculptures en couleur décrivant des scènes de vie de cette région qui a vu se développer le Bouddhisme après le 3ème siècle.

Elles sont situées dans le bassin du Tarim, à environ 7 km au sud-ouest du village de Kizil, à 75 km au nord-ouest de Kucha, dans le district de Baicheng, Région autonome ouïghoure du Xinjiang, sur la branche de la route de la soie qui contourne le désert du Taklamakan par le nord. Les fresques qu’elles renferment sont considérées comme les plus belles peintures murales d’Asie centrale.

Les grottes de Kizil forment un ensemble qui s’étend sur une longueur de plus de trois kilomètres, et sont étagées sur plusieurs niveaux. Certaines d’entre elles étaient utilisées pour le culte religieux, et d’autres pour le logement. On pouvait y accéder grâce à des plates-formes de bois reliées par des échelles. Sur les 236 grottes répertoriées, environ 80 seulement contiennent des fresques. Quelques-unes seulement sont ouvertes au public.

****************************************

 

Afficher l'image d'origine

Grottes de Longmen à Luoyang, dans la province chinoise du Henan (centre)

 

source

 

ap_71507099009.jpg

 

La grotte de Ningwu fait partie des neuf caves glacées les plus connues de Chine et accueille près de

grotte_glace_chine_.jpg

Localisée dans la province du Shanxi à Ningwu, dans le nord de la Chine, Luyashan est la plus grande grotte glacée jamais découverte en Chine. Elle a ceci de particulier qu’elle ne fond jamais, même en été.

 

 

Avec ses 85 mètres de profondeur, la cave se situe à 2 300 mètres au-dessus du niveau de la mer et se serait formée pendant l’Âge de glace, il y a près de trois millions d’années. Sa particularité : elle ne fond jamais, même en été, quand la température extérieure atteint les 20 degrés celsius.

ap_514375463499.jpg

source

Publicités