ANTOINE SCRIVE-LABBE

Un audacieux industriel

Les promeneurs passant devant la direction des affaires culturelles, rue du Lombard, à. Lille, peuvent lire sur une vaste plaque de marbre qu’en ce bel hôtel habitait un certain Scrive, industriel qui " au péril de sa vie importa d’Angleterre la première machine à cardes " et qui, en outre, rapporta en France la machine à filer de Philippe de Girard.

Tout ceci est obscur pour nombre de lecteurs : nous allons essayer de les éclairer. Précisons d’abord que les cardes sont des machines destinées à démêler les fibres textiles livrées à l’état brut, ce

qui est le préalable indispensable à tout façonnage du fil, industrie alors en pleine expansion dans le Nord.

Antoine Scrive-Labbe, né à Lille en 1789, avait hérité d’une usine fabriquant cet ordre d’appareils ; les Anglais en avaient considérablement perfectionné la fabrication pendant que les Français faisaient la guerre. Un voyage effectué dès 1815 le lui avait confirmé.

Pour conserver leur avance, les Anglais interdisaient, sous peine de mort, toute sortie des techniques et des machines en cours.

Scrive-Labbe retourne en Angleterre en 1821, déguisé en ouvrier, et parvient à sortir frauduleusement tes pièces sensibles d’une des fameuses machines. Acheminées à Lille, elles lui permettent le montage d’ateliers modernes.

Cette dangereuse opération est donc couronnée de succès : lorsque Charles X vient à Lille en 1827, on lui fait visiter : l’usine modèle. Aussi, te responsable n’hésite-t-il pas à renouveler une aventure qui lui a Si bien réussi : il retourne en Angleterre en 1834, dans les mêmes conditions, et en ramène les éléments d’une machine à filer le lin.

Les actions pour lesquelles il risquait d’être fusillé ont valu à Scrive-Labbe la célébrité et la Légion d’honneur. Mais son activité s’est étendue à d’autres domaines : il a tenté d’infléchir ta politique gouvernementale vers le protectionnisme et surtout il a créé une caisse de prévoyance, afin d’aider ses 500 ouvriers lors des périodes de crise.

Il est mort en 1864, laissant une affaire florissante et le souvenir d’un homme courageux. Ses actes d’espionnage industriel sont qualifiés de simple " importation " sur ta plaque posée en 1921 qui évoque son souvenir. Le sens des mots change avec te temps.

Par le Dr Alain GÉRARD

Source Voix du Nord

lien commun.. et ô combien les descendants ressemblent tant à l’ancêtre..

pont labbé | Espace perso d’ ANTINEA

https://melusinefee.wordpress.com/tag/pont-labbe/

grandes distributions. pont – Labbé. saturne en sagittaire carré Neptune poissons .. et puis 2015 donne 8 le grande huit. et c’est en 2008 que je fis mon dernier …

 

 

Pas le fruit du hasard pour qu’aujourd’hui cela revienne..   Justement on parlait de cela vendredi en tirant les rois et en 2016   je n’étais pas retombée sur ce Grégory….  on parlait de ces affaires qui ont lien avec Dijon et des gens qui ne sont pas clairs au sujet de la Justice

 

et comme Gregory et l’affaire Gregory revient toujours sur le fil … encore un autre Gregory dont l’affaire n’est pas élucidée

Afficher l'image d'origine

Publié aujourd’hui à 15h59

 

 

 

faits divers

Côte-d’Or : l’affaire Grégory Labbé relancée 15 ans après sa mort

Le 16 août 2001, Grégory Labbé, 21 ans, est poignardé à mort dans la maison de ses parents à Dijon. Son meurtrier n’a jamais été retrouvé. De nouveaux éléments vont être analysés dans l’espoir que les progrès de la science permettent de découvrir l’identité du coupable.

Mis à jour le 16/08/2016

Publicités