c’est dingue …..  on était sur la carte du pendu et voilà encore une info qui en parle..
    oui avec le F    de Florence aussi..    et quand on sent que quelqu’un pleure et que personne ne dit quoi que ce soit quand on a un doute sur la mort de quelqu’un..  et puis comme j’ai pu constater que régulièrement le billet le meurtre parfait pousser quelqu’un au suicide..   avec la liste des coïncidences sur des choses qui se répètent avec  des liens communs..   ( j’ai eu une florence pendue)       pourtant un de la Bac est sensé être entrainé aux situations difficiles.. alors …  personne n’est à l’abri ..   IL y a de quoi pousser des coups de gueule.. 

Bordeaux : un policier se suicide au commissariat

Un policier s’est suicidé samedi soir à l’Hôtel de police de Bordeaux, a-t-on appris dimanche auprès du parquet. Le brigadier-chef de la Brigade anti-criminalité (BAC), âgé d’une quarantaine années s’est pendu au sein du commissariat.

  • Hélène Chauwin avec l’AFP
  • Publié le 18/12/2016 à 13:57, mis à jour le 18/12/2016 à 15:30

921

 

 

 

© CC by PA via Wikimédias

© CC by PA via Wikimédias

921

 

 

 

Son corps  a été découvert vers 21h40 (…) au sein du commissariat central", a déclaré  le vice-procureur Bertrand Rouède, plus précisément dans un garage de l’hôtel de police. Le suicide se serait produit en fin d’après-midi. Ses collègues ont observé une minute de silence en présence du préfet, venu sur place. 
Ce brigadier-chef de la Brigade anti-criminalité (BAC), âgé d’une quarantaine d’années, ne travaillait pas au moment du drame et n’a pas utilisé son arme de service.
Une autopsie a été ordonnée mais il n’y a "pas trop de doutes sur ce qui a pu se passer", a précisé le magistrat.
L’enquête a été confiée à la police judiciaire.
Le suicide a été effectué par pendaison, indique-t-on par ailleurs de sources proches du dossier. Le brigadier-chef était en arrêt-maladie depuis 15 jours, en hospitalisation libre à l’hôpital Charles Perrens, après déjà une tentative de suicide, ajoute-t-on de mêmes sources.