JE SUIS TROP GENTILLE

Je suis trop gentille quand tu me fais violence dans tes gestes et tes mots et que je ravale pour ne pas créer de malaise ou te déplaire.

Je suis trop gentille quand tu me mets mal à l’aise et que je le garde pour moi pour t’épargner ce même malaise.

Je suis trop gentille quand tu enfreins mes limites et mes valeurs et que je souris quand même ou que je garde le silence pour ne pas le laisser transparaitre.

Je suis trop gentille quand tu insistes alors que je t’ai dit non et que je te réponds mielleusement ou avec humour pour ne pas te froisser.

Je suis trop gentille quand je ne crois pas un mot de ce que tu me dis, mais que je fais semblant de te croire.

Je suis trop gentille quand je te dis le contraire de ce que je pense pour t’éviter une remise en question ou une émotion négative.

Je suis trop gentille avec toi et si méchante avec moi quand je me bafoue et que je te laisse me manquer de respect, me décevoir, m’utiliser, me toucher ou me manipuler contre mon gré, sans dire un mot.

Je suis trop gentille avec toi quand je te trouve déplaisant avec moi et que j’agis comme si je devais compenser cet inconfort et ce non-sens qui survient dans ces moments troublants où je me sens ébranlée par une vérité difficile à assumer.

Je suis trop gentille quand j’achète ta paix au détriment de la mienne.

Je suis trop gentille quand je te dis oui alors que tout mon corps crie non.

Cette année, j’apprends la transparence inconditionnelle pour arrêter de me faire violence avec mes silences gentils alors que mes tripes crient de malaise et de non sens.

Cette année, j’apprends à développer mon intuition pour me protéger et me choisir vraiment. J’ai fini d’être plus gentille que vraie pour ne pas déranger et pour camoufler mon inconfort et mon ressenti profond. Cette année la personne qui sera au coeur de mes décisions c’est moi.

Cette année, je ne me laisserai plus manquer de respect ni intimider par ceux qui cherchent à me faire sentir petite, incompétente ou insignifiante. Cette année je déploie ma lumière à tout prix et en toutes circonstances. Et je réagirai comme mes tripes le font, vivement et intuitivement, en imposant ce respect que je mérite.

Je choisis la liberté totale et inconditionnelle avec tout ce que cela impliquera comme révolution spirituelle. Je suis une grande voyageuse spirituelle avec comme seul pays la liberté. Je serai dès aujourd’hui patriote de ma liberté et je militerai à chaque jour de mon existence pour que rien ne brime ma lumière et mon authenticité.

Je serai MOI pleinement et entièrement et je ne tolérerai plus ce qui me déplaît ou me défait. Je suis suffisamment sûre de mon essence, ma valeur et mes limites pour les défendre coûte que coûte sans me laisser ébranler par des mensonges, des trahisons, du non-respect et de la souffrance mal canalisée…

Je ne laisserai plus " d’ennemis " franchir mes frontières. Je me permettrai de mettre mes limites clairement et franchement sans chercher à minimiser la gravité de la situation par gentillesse. Je serai non négociable sur ce que j’ai de meilleur à préserver: mon intégrité, ma vérité, mon énergie, mon confort, mon équilibre, mon feu et ma lumière.

J’ai fini de ravaler et de me faire la guerre pour tenter de maintenir une fausse paix entre nous.

Cette année je DIS ce que je suis et ressens sans compromis puisque je suis suffisamment fière de qui je suis pour me défendre, m’affirmer et m’assumer sans laisser rien ni personne me mettre dans tous mes états. C’est ça la liberté ultime et je la mérite ! JE DIS DONC JE SUIS.

Je n’ai pas besoin d’être  » gentille  » pour être aimée, car dans ces conditions-là, plus tu m’aimeras moins je m’aimerai moi.

Je n’ai plus envie d’être gentille, j’ai envie d’être MOI et de dire ce qu’on retient par fausse politesse, alors que c’est plutôt une grande insulte à soi-même que de ne pas dire ce qui nous brûle les lèvres.

Découvrez mon recueil de textes inspirants: http://mademoisellemymy.com/produit/mon-carnet-antinaufrage/
Mademoiselle Mymy