Oui, encore CORBEAU    en lien avec les attaques …. comme on avait re pris avec l’affaire Gregory..   et liens avec oiseau.. ou la langue des oiseaux  .. aussi..  australie lien commun,  la pie aussi.. ( moi aussi par deux fois j’ai eu une pie qui m’a sauté dessus, venant de je ne sais où..) et un corbeau venant taper dans les carreaux pendant de longs mois.

 

 

 

Les Australiens passent déjà tout leur printemps à esquiver d’impitoyables pies fonçant sur eux. Et maintenant ce sont les corbeaux qui s’y mettent.

Les corbeaux sont des animaux intelligents. Mais ils ont peur des humains. Cela dit, si une espèce peut modifier ses habitudes en moins de 10 ans, alors on vous le confirme : ces supers démons du ciel sont en train d’outrepasser cette peur. Et ils n’oublient jamais, jamais un visage.
Un jour, l’écologiste Darryl Jones, qui enseigne à la Griffith University, a vu un corbeau faire son nid depuis la fenêtre de son bureau. Il n’en avait jamais vu s’installer aussi près d’une structure humaine. Il a alors compris qu’il était le témoin d’une mini-évolution naturelle.
Le scientifique a vite fait l’expérience des inconvénients de cette évolution : "Ces corbeaux se sont mis à m’attaquer", raconte-t-il à Mashable Australia.
"Ils ne me touchent pas mais s’approchent à 3 cm de ma tête et le font par surprise, par derrière. J’ai plein de collègues qui ne se font pas attaquer et qui me regardent. Je les cherche du regard parce que ces satanés oiseaux me terrifient, mais ils se moquent juste de moi."
Cette attitude est étrangement proche de celle des pies, qui attaquent déjà les humains de la même manière.

 

Darryl Jones voit ce changement comme symptomatique de l’urbanisation rapide du pays. "En tant qu’animal, si vous pouvez surmonter votre peur des hommes, la ville devient un immense réservoir de nourriture. Ils sont lentement en train de "s’habituer" aux gens et oublient leur peur. Et n’hésitent donc plus à descendre en piqué sur nous."
Au Canada, à Vancouver, les attaques de corbeaux sont devenues tellement fréquentes que l’an dernier, le chercheur Jim O’Leary a créé une carte des lieux où les volatiles attaquent le plus souvent.
Le chercheur a confié à Motherboard : "Les gens venaient après s’être fait taper sur la tête, après que des oiseaux leur avaient foncé dessus", ajoutant que les attaques sont plus sévères pendant la saison de ponte, quand les corbeaux "protègent agressivement leurs petits".
Je sais pas vous, mais moi ça me rappelle un film de Hitchcock…PETER KARLSSON/FLICKR
Les Australiens sont déjà habitués aux pies descendant en piqué sur leurs têtes au printemps. Les corbeaux semblent donc s’y mettre aussi, s’ajoutant ainsi à la liste des "choses en Australie qui essaient de vous tuer".
– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.