Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami après un séisme de magnitude 7,8 (VIDEO)

14 Novembre 2016

"Un tsunami destructeur" ?

De premières vagues, certaines de deux mètres de haut, consécutives à ce choc tellurique ont touché le littoral, a déclaré le ministère de la Défense civile, avertissant dans un bulletin spécial que d’autres, susceptibles d’atteindre cinq mètres, pouvaient suivre.

Cette onde océanique a un caractère « dangereux » et un « tsunami destructeur » est possible.

source

 

 

——————————————————

Le tremblement de terre, de magnitude 7,8, a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à 23 kilomètres de profondeur et à 90 kilomètres au nord de la ville de Christchurch, sur l’île du Sud.

Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami après un séisme de magnitude 7,8 (VIDEO)

Un séisme de magnitude 7,8 a secoué la Nouvelle-Zélande dimanche 13 novembre en pleine nuit, endommageant des bâtiments et provoquant un tsunami, ont annoncé les autorités du pays, sans préciser l’ampleur de ce dernier phénomène.

Le ministère de la défense civile néo-zélandais s’est limité à souligner que cette onde océanique, consécutive au choc tellurique, avait un caractère « dangereux » et qu’un « tsunami destructeur » était « possible ». Aucune victime n’a été signalée. « La première vague pourrait ne pas être la plus haute », a prévenu le ministère.

Le tremblement de terre, largement ressenti dans le pays, a eu lieu lundi à minuit heure locale (dimanche à 10 heures en France) à 23 kilomètres de profondeur et à 90 kilomètres au nord de la ville de Christchurch, sur l’île du Sud, où un séisme de magnitude 6,3 fit 185 morts en février 2011, a annoncé l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS). Une série de fortes répliques se sont produites.

Le séisme a provoqué des pannes de courant et de téléphone dans certaines parties du pays. « Nous étions endormis et nous nous sommes réveillés en sentant la maison trembler, a déclaré à l’Agence France-Presse Tamsin Edensor, habitante de Christchurch. Ça a continué à aller et venir en s’intensifiant. » Le tremblement de terre a duré « longtemps ».

Des débris de verre dans la ville de Wellington, alors qu’un séisme de magnitude 7,8 a secoué la Nouvelle-Zélande.

AFP PHOTO / Marty Melville

Un séisme a touché le pays ce dimanche, déclenchant une alerte au tsunami. Aucune victime n’a été signalée dans un premier temps.

Un séisme de magnitude 7,8 a secoué dimanche en pleine nuit la Nouvelle-Zélande, endommageant des bâtiments, selon l’Institut de géologie américain. Ce tremblement de terre est survenu à quelque 90 kilomètres au nord de la ville de Christchurch, où un séisme de magnitude 6,3 avait fait 185 morts en février 2011. 

 

 

 

 

je reviens ici le 14   car je viens de lire que le 11 c’était aussi au Japon

http://alerte-la.blogspot.fr/2016/11/62-tremblement-de-terre-de-magnitude.html

11

L’image contient peut-être : plein air

Camille Kermelin

20 h ·

Fort séisme M 6,2 au Japon, le site nucléaire de Fukushima a été endommagé, nouveau pic de radiation !

Un violent séisme de magnitude 6,2 a frappé le Japon hier, causant des secousses importantes au site de la catastrophe nucléaire de Fukushima, provoquant un pic de radiation dans toute la région !

Avec l’attention du monde concentrée sur l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, cette nouvelle catastrophe importante semble être tombée sous le radar. Mais comme les rapports font état d’un pic sérieux du rayonnement du site de Fukushima, l’attention se focalise sur le développement de ce nouvel évènement.

Le tremblement de terre a eu lieu à 21h42 UTC dans l’océan Pacifique à environ deux km au large de la côte du Japon, à une profondeur de 44,8 km. Selon l’USGS, le séisme a un niveau de «6» sur l’échelle Mercali modifiée, ce qui signifie que le séisme est perçu à la surface comme «fort» et que la probabilité de dommage était «légère». Cependant, le site de la catastrophe nucléaire de Fukushima ayant été si gravement endommagé lors du séisme de magnitude 9 de mars 2011, que l’évaluation «normale» des dégâts «légers» n’est pas applicable.

Les réservoirs de combustible usés dans l’un des bâtiments de réacteurs endommagés ne sont toujours pas vidés de leurs barres de combustible nucléaire hautement enrichies parce que la radiation dans ce bâtiment est trop élevée pour que quiconque y entre. Le même réservoir de combustible usé, fuit, est fissuré et instable. C’est cette réserve de combustible usé qui pose un grand danger.

Si la piscine craque ou s’effondre, elle pourrait perdre l’eau qui recouvre les barres de combustible usées, leur permettant de surchauffer, fondre et aller à la fusion. Cela signifierait un feu nucléaire en plein air, émettant de fortes radiations directement dans l’atmosphère. Il ne faut que trois jours pour que ces radiations aériennes atteignent la côte ouest des États-Unis.

Bien qu’il y ait eu un «pic» de radiation dans et autour du site de Fukushima, il n’y a pas d’incendie nucléaire et aucune alerte de nouveaux problèmes au sujet du réservoir de combustible usé… pour l’instant.

L’explication donnée pour le pic de radiation est simplement que, comme le sol a été secoué, de la poussière radioactive s’est décollé de la terre et est allé dans l’air pendant une courte période. On s’attend à ce que les radiations reviennent rapidement au statut «normal» mais le Japon n’est pas très communiquant.

Les gens de la côte ouest des États-Unis et du Canada sont encouragés à utiliser des détecteurs de radiation pour la semaine prochaine, afin de voir si des «pointes» de radiations dangereuses atteignent la côte est. Si une telle «pointe» devait arriver, elle commencera à le faire dans les 48 heures à partir d’aujourd’hui (samedi).

Les gens le long de la côte ouest peuvent également utiliser le site Web de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis, et regarder leurs lectures officielles "RADnet" pour surveiller les niveaux de radiation. S’il ya un pic important, les gens doivent garder les fenêtres de leurs maisons fermé et changer immédiatement de vêtements quand ils viennent de l’extérieur afin de ne pas répandre à l’intérieur la poussière radioactive des vêtements.

Les vêtements contaminés peuvent se laver avec du savon et de l’eau. Il ne devient dangereux que s’il est inhalé ou mangé.

[Source > https://www.superstation95.com/index.php/world/2452]

 

et comme on a pu le constater sur le thème astral  vis à vis de cette  Pleine LUne    Super pleine Lune    Jupiter est en carré à PLuton en capricorne..   on voit le résultat  et comme pluton est déjà en carré à Uranus

QUANT à la piscine qui risque de s’effondrer c’est saturne en sagittaire carré neptune

quand GEO est relevé c’est pas pour des queues de prunes….   Géo physique Géo Politique Géologie..   Géomancie… 

si l’on peut éventuellement contrôler nos comportements…. ce qui se passe en Géo est bien moins maitrisable.. Lorsque la Terre parle …… ( et la Lune en taureau) lorsque la Terre craque.. et qu’elle n’en peut plus..

 

Publicités