Avis à tous les tarés qui ne supportent pas qu’on puisse montrer notre chagrin….. si tu pleures, tu es malade… il faut te faire enfermer……   faut appeler personne c’est dangereux de nos jours……. si si .. véridique..

L’image contient peut-être : ciel, plante, arbre et plein air

L’Enseignement Tibetain De La Vie Et De La Mort

Hier, à 08:28 ·

LORSQU’UN MALHEUR SURVIENT,
OUVREZ LA FENETRE EN GRAND.

Quand tout s’effondre sous nos pieds et que nous sommes terrassés par la douleur, c’est à nous de décider si cela peut nous servir de déclic, ou si nous préférons nous anesthésier en rêvant de dormir pour évacuer la douleur.

Si nous choisissons de rester face à nous-mêmes et aux émotions que nous éprouvons, sans chercher à nous mettre à l’abri, nous avons une chance de pouvoir réellement être présents au monde.
N’hésitez pas à appeler à l’aide si vous en avez besoin; vous n’en attendriez pas moins de ceux que vous aimez s’ils avaient besoin de votre soutien. N’ayez pas peur de pas pouvoir vous rattraper si vous tombez, il vous suffit de vous faire confiance et de vous accorder la bienveillance et la compassion que vous accordez aux autres dans hésiter.

La souffrance, la tristesse et le chagrin constituent des éléments essentiels de la nature humaine; d’une certaine façon, ils sont même inhérents au bonheur. Nous pouvons tirer des enseignements des épreuves que nous traversons, découvrir parfois des forces que nous ne nous connaissions pas ou décider de nous améliorer. Elles nous rappellent que la vie est importante et que nous n’avons pas une minute à perdre; elles nous permettent de mieux apprécier la vie. Alors, n’hésitez pas à éprouver de la tristesse ou de l’affliction – ayez le courage de vous laisser aller à votre chagrin, mais, efforcez-vous d’accroître la part de joie et d’affection qui est en vous, pour ne jamais vous enfermer dans la souffrance.

Encore une fois, c’est en prenant soin de notre esprit que nous pouvons y parvenir et vivre pleinement toutes les émotions de la vie. Ainsi, l’espace que nous nous aménageons intérieurement grâce à la méditation, nous aide à nous réconcilier avec nos émotions, ce qui signifie , parfois, leur laisser libre cours.

LE BONHEUR EST DEJA LA.

SA SAINTETE GYALWANG DRUKPA.

Publicités