on va donc reprendre le fil de l’astro… que l’on trouve avec saturne en sagittaire carré neptune et trigone Uranus.. puisqu’on avait relevé stupéfiant ou stupéfaction  et que Neptune est Psi Psy.. et qu’uranus donne les neurones .. mais on a pu aussi… voir dans les documentaires que les autistes génies ont aussi cette hyper connexion que les autres dit “normaux” n’ont pas..

On retrouve donc aussi ce mot ambigüe .. mais en fait   entre saturne qui se dit réalité et Neptune l’invisible.. c’est le lien entre deux mondes..  cependant….  On colle des psychotropes chimiques à volonté…. pour altérer la conscience des gens dont on ne veut pas supporter ou admettre qu’ils puissent avoir une perception plus développée que la majorité des gens… On préfère réduit le champ des neurones… en psychiatrie…      Mais….. on a pas besoin de champignon pour avoir un esprit hyper connecté..      Mais …. comme a pu le constater dans l’excellente analyse de Valéry pour 2017  ce carré à Neptune va s’en aller…  ce qui implique qu’on ne sera plus paumé face à de telles situations… Il faudra bien admettre que c’est la nature qui veut cela….  et qu’il y a des gens qui ont un esprit éclairé et que d’autres l’auront aussi au fur et à mesure du temps..  Tout le monde n’est pas étroit du bulbe…

 

 

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/comment-les-champignons-hallucinogenes-rearrangent-le-cerveau_28062

 

NEURONES. Les champignons hallucinogènes provoqueraient une sorte "d’expansion de l’esprit" par hyperconnection des réseaux neuronaux entre eux selon des chercheurs britanniques de la University College London. Un phénomène semblable à celui qui est observé lorsqu’une personne rêve selon eux.

La carte des connexions entre les réseaux neuronaux (image de une) que les scientifiques ont publié mercredi 29 octobre dans le Journal of the Royal Society représente les "méta-réseaux" (des réseaux de réseaux neuronaux) d’une personne à jeun (à gauche) et d’une personne ayant reçu de la psilocybine, le principe actif des champignons hallucinogènes.

Elle a été obtenue en observant grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) le cerveau de 15 volontaires auxquels de la psilocybine a été injectée par intraveineuse. Le but de la recherche n’était pas d’étudier les effets sur le cerveau des drogues psychédéliques mais plutôt d’observer les effets d’une altération la conscience.

Les promesses ambiguës de la médecine psychédélique

IMPORTANT. Les champignons hallucinogènes sont des stupéfiants dont la cueillette et la consommation sont strictement interdites. Par ailleurs l’usage de ces psychotropes fait courir un risque de complications psychiques et psychiatriques sévères.

"Expansion de l’esprit"

Les chercheurs ont ainsi constaté une augmentation de l’activité cérébrale dans les zones liées à la pensée émotionnelle, en particulier l’hippocampe et le cortex cingulaire, qui s’activent selon un schéma comparable à celui du rêve selon les chercheurs.

Les auteurs de cette expérience parlent d’un "phénomène d’expansion de l’esprit", avec une mobilisation des régions primitives du cerveau, et d’une voie de recherche sur "les portes de la perception".

La psilocybine, le principe actif des champignons hallucinogènes, peut provoquer des hallucinations visuelles (intensification des couleurs, visions kaléidoscopiques, modification des formes environnantes), auditives (augmentation de l’acuité auditive ou bourdonnement, sifflement), tactiles (augmentation de la sensibilité du toucher) et synesthésiques (les sons sont vus, les images sont entendues ou ressenties). Une altération de la perception du temps et de l’espace (impression de ralentissement du temps) peut également être ressentie.

 

 

pour  en donner le meilleur exemple et non avec des visions psychédéliques déformées qui rendraient malade comme si on état ivre…  mais avec Cubrick et sa façon de glisser des détails, des symboles qu’une personne éclairée peut décoder…. c’est voir tous les détails qui passent inaperçus pour les autres.

 

Hier soir, l’émission est passée…  toujours synchronicité

 

http://www.konbini.com/fr/culture/shining-room-237-theories-stanley-kubrick/

Publicités