calendrier 1984

le 16 c’est un Mardi… en général un enfant de 4 ans va à l’école maternelle..

et là c’est le mardi .. et les enfants sortent pour 17 heures comme les parents en usine normalement

 

La découverte du corps, 16 octobre 1984.
Vers 21 h 15, les pompiers de Docelles découvrent le corps de Grégory Villemin, 4 ans, flottant pieds et poings liés dans la Vologne, à 6 km du domicile familial de Lépanges-sur-Vologne. Son oncle a reçu quelques heures plus tôt (17 h 32) un appel téléphonique revendiquant l’assassinat. Les parents de Grégory reconnaissent immédiatement la voix du corbeau qui les harcèle depuis plusieurs mois.

 

si l’oncle a reçu à 17 h 32 l’appel téléphonique… comment se fait il que les parents reconnaissent immédiatement la voix ??? ils étaient présents chez l’oncle ??? NOrmalement lorsque l’on reçoit un appel c’est pas enregistré à moins que ce soit sur le répondeur…

 

lettre postée avant la levée de 17.15 h   à lépanges  sur vologne qui est aussi domicile familial

corps retrouvé à Docelles 6 km plus loin   

 

Bernard Laroche arrêté et inculpé 31 octobre 1984.
Les gendarmes passent outre cette recommandation et interpellent sans plus attendre Bernard Laroche à son domicile d’Aumontzey et Marie-Ange à son usine de Gérardmer. Le couple est relâché le lendemain après-midi car tous deux ont pu fournir un alibi pour l’heure du crime.

 

Changement d’heure 1984  logiquement au 16 octobre il commence à faire nuit à 17 heures passé

« Calendrier 1983
Calendrier 1985 »

Passage à l’heure d’été:
Di: 25. Mars 1984, 2:00 -> 3:00

Passage à l’heure d’hiver:
Di: 30. Septembre 1984, 3:00 -> 2:00

Heure d’hiver:
1. Janvier 1984 – 24. Mars 1984

Heure d’été:
25. Mars 1984 – 29. Septembre 1984

Heure d’hiver:
30. Septembre 1984 – 31. Décembre 1984

 

 

vologne

Monique tient le bureau de presse de Bruyères, autre bourgade de la vallée où de nombreuses maisons grisonnantes sont à vendre. En 1984, elle travaillait à la filature avec Christine Villemin. «Ici, il y a trois versions qui courent», confie-t-elle. «Il y a ceux qui disent que c’est Christine la coupable, d’autres que c’est Bernard Laroche le meurtrier et quelques-uns qui pensent que l’assassin n’a toujours pas été identifié et continue sa vie tranquillement parmi nous». Elle assure que «cette affaire rythme toujours la vie du coin, qu’elle a coupé les gens : il y a ceux qui soutiennent les Villemin et ceux qui soutiennent les Laroche». Monique, elle, se souvient en tout cas «d’avoir vu, avec d’autres collègues, Christine se rendre à la poste de Lépanges avec sa Renault 5 le jour du meurtre», le 16 octobre 1984. C’est de là que le «corbeau» postera, à l’adresse de Jean-Marie Villemin, une lettre revendiquant l’enlèvement et l’assassinat de Grégory.

 

 

avant la levée de 17 h 15 h on es d’accord …. bon en sortant à 17 heures heure normale pour une sortie d’usine… qui de surcroît quand on y a travaillé même un peu.. on sait que l’on doit pointer et pas avant 17 heures  , passer au vestiaire pour reprendre ses affaires personnelles.. et puis sortir et démarrer son auto qu’on a pas mis sur le devant de la porte de sortie… mais sur le parking…

tout cela demande du temps…. alors comment avoir pu poster un courrier dès la sortie et avant 17 heures ??? et puis il faut bien un quart d’heure entre le pointage, le vestiaire, passer sur le parking etc …  et forcément les gens regardent leur montre lorsqu’ils voient quelqu’un sortir de l’usine et faire ce qu’elle a à faire…. tout le monde est sous surveillance …!  et puis il faut récupérer l’enfant avant de rentrer à la maison..

 

et puis quelle filature ???   autmonzey  – saulxure – cheniménil etc…  

ben oui  cela fait des km tout de même..

 

autmonzey une dizaine de km de lépanges

 

à 100 km: h  on fait 10km en 10 mn….  et bien évidemment tous ceux qui travaillent à la filature habite automatiquement à lépanges… oh ben oui

 

Muriel Bolle habite à bruyère  mais elle aussi 15 ans.. on ne sort pas du collège pour rentrer chez ses parents directement… on va trainer ailleurs…. c’est normal…  et puis le mari de sa soeur qui viendrait la chercher au collège… un homme marié qui a une femme et un enfant ne rentre pas chez lui directement à la sortie du travail…??      pourtant il y a ce qu’il faut à Bruyères en école… qu’est ce que son beau frère viendrait faire jusque là pour la chercher  ?? et puis il travaille.. il ne peut pas être à deux endroits en même temps  même plus … bruyères lépanges et puis docelles ou l’enfant est retrouvé http://www.ville-bruyeres.fr/fr/les-etablissements-scolaires.html

 

Pourquoi a t elle menti ??  elle protège qui ???

 

 

Le 16 octobre 1984, vers 17 heures, Grégory Villemin, né le 24 août 1980, disparaît alors qu’il joue sur un tas de sable dans le jardin devant la maison de ses parents Christine (ouvrière à la Manufacture de confection vosgienne) et Jean-Marie Villemin (contremaître à l’usine de pièces de voitures Autocoussin) à Lépanges-sur-Vologne (Vosges). Sa mère était alors en train de repasser et part à sa recherche, en vain.

Elle travaille à la filature mais repasse en même temps chez elle à 17 heures… et un gamin de 4 ans tout seul dehors mi octobre alors que la nuit tombe…. wouah  et puis en plus, il fait pas chaud et puis en plus un gamin qui sort de l’école a besoin de son goûter, il a faim…

 

 

 

 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/16/1973336-affaire-du-petit-gregory-30-ans-de-mystere.html

 

et puis   est ce 3 ans ou 4 ans de harcèlement ????? parce que si on lit les articles, c’est pas toujours pareil

 

et puis qu’est ce qui s’est passé il y a 4 ans … parce que cette vengeance est liée à quelque chose qui a eut lieu à cette époque…

 

Le lendemain, le 17 octobre, une lettre anonyme adressée à Jean-Marie Villemin revendique le crime : « J’espère que tu mourras de chagrin, le chef. Ce n’est pas ton argent qui pourra te redonner ton fils. Voilà ma vengeance, pauvre con. » La lettre a été postée à Lépanges-sur-Vologne, le jour du meurtre, avant la levée de 17 h 15 (d’après l’oblitération). Ce « corbeau » à la voix rauque harcelait le couple Villemin depuis environ quatre ans et la mort de Grégory est une exécution des menaces proférées au cours de ces quatre années

 

 

mais là , il n’y a pas d’empreintes de relevées ???? 

Parallèlement, une ampoule et une seringue d’insuline sont retrouvées le 9 novembre 1984, près du local des pompiers où le corps de Grégory aurait pu être jeté dans la Vologne, ce lieu étant désigné par Muriel Bolle comme étant l’endroit ou Bernard Laroche serait descendu de voiture avec Grégory. Ces éléments matériels peuvent suggérer l’utilisation de ce produit pour provoquer sur Grégory un coma hypoglycémique avant de le jeter dans la rivière9.

 

*********à force d’éplucher

 

Christine part de son usine à 16h52. Elle va chercher Grégory chez la nourrice et rentre chez elle. Elle se gare dans le garage sans porte et, avant de repasser, elle va chercher le bonnet du petit garçon qui reste jouer dehors. Elle allume la radio…Quand elle ressort 20 minutes plus tard, Grégory a disparu…C’est la version que donnera et que donne toujours Christine…
Etant donné le manque de témoignages concernant l’absence d’allée et venue près de la maison des Villemin et aux alentours, on en a déduit que Christine ne pouvait être la seule et unique assassin de son fils. Pourtant il y eu celui de Monsieur Claude Gremillet, approuvé par son épouse, demeurant rue de Bellevue, affirmant qu’il avait vu une voiture monter la rue des Champs entre 17h05 et 17h10 mais qu’il ne l’avait pas vu redescendre. En raison de la distance et de la configuration des lieux il ne pouvait dire la marque de la voiture et sa couleur.

 

ah ben oui on sort à 17 heures, on roule, on prend l’enfant chez la nounou le tout en 10 minutes… oh mais c’est formidable cette rapidité.. en 10 mn on a tout fait et on est chez soi…  ils sont rapides dans les vosges…

 

voilà un article qui me botte.. la personne a les mêmes réflexions…    que des menteurs et des trucs impossibles et on juge et condamne avec des trucs pareils… il y a trop de choses qui clochent….. Pourtant, on sait si on s’intéresse aux investigations que ce soit par sherlock Holmes ou les experts etc… que la solution , la vérité se trouve dans les détails, les éléments qu’on a mis de côté, les croyant sans importances.. c’est à croire qu’il n’y a que dans les séries qu’on nous montre à la TV que le ou la Juge s’investie d’avantage dans le dossier.. lorsque la fiction dépasse la réalité..

Bon, je ne vais pas noter ce que moi perso je retiendrai en suivant mon intuition avec des mots liens.. et puis, c’est étrange aussi que j’ai du vers 2001 avoir à travailler sur Epinal.. et j’ai eu  à aller plusieurs fois dans ce coin et qu’on m’avait montré la rivière dans laquelle l’affaire avait eu lieu.. comme je ne sais pas non plus pourquoi je continue sur ce fil de Grégory… mais je le suis.. cold case… des affaires qui sont classées sans avoir été élucidées qui , un jour, refont surface jusqu’à ce qu’on trouve, enfin, la vérité..  

http://www.thinesclaude.com/affaire-gregory—septieme-partie.php

 

en plus ce n’était une année à beau temps

 

http://www.meteo-paris.com/chronique/annee/1984

 

 

le genre qui est pénible on recopie les articles des autres et en plus on change encore des donnes .. maintenant il a 3 ans et plus 4  donc des journalistes qui sont comme les gens sur place à raconter n’importe quoi…

    • Mis à jour le 27.07.2015 à 17:15
  • Le véritable meurtrier, dans l’affaire Grégory

Ce 16 octobre 1984, vers 17 h, Grégory, 3 ans, disparaît alors qu’il joue sur un tas de sable dans le jardin devant la maison de ses parents Christine et Jean-Marie Villemin, à Lépanges-sur-Vologne (Vosges). Sa mère signale sa disparition. Vers 21 h 15, le corps de l’enfant mort noyé est découvert, tout habillé, plaqué contre un barrage dans la Vologne, à Docelles. Son corps ne présente pas de trace de violence mais une cordelette lui lie jambes et mains croisées sur son ventre.

 

en suivant thines claude je découvre d’autres choses..  on se croirait dans une salle à débattre comme avec des Jurés… et les 12 hommes en colère…     

 

et en plus je découvre que d’autres personnes se posent aussi des questions au sujet de plusieurs corbeaux et de jalousie amoureuse…  ce qui me semble plausible..   plus que jalousie d’argent… puisque l’on met un être cher en jeu comme avoir un enfant de aussi…   l’argent n’achète pas l’amour…

 

http://forums.france2.fr/france2/Non-elucide/affaire-gregory-sujet_215_8.htm

 

 

 

Afficher l'image d'origine

Publicités