Impossible de chiffrer le nombre d’enfants victimes de l’inconscience de certains parents pervers ou manipulateurs qui utilisent leurs enfants comme des « enfants soldats » contre l’autre parent,

Impossible de dire combien d’enfants sont victimes de maltraitances dans l’indifférence la plus totale des citoyens, de certains services sociaux, de services Judiciaires, parfaitement au courant de certaines situations.

Impossible de totaliser le nombre d’enfants victimes de conflits conjugaux, le nombre de rapts parentaux répétés en France, "sous couvert de l’autorité parentale" comme l’a cautionné le tribunal de TARASCON dans un jugement de 2009.

Depuis 18 ANS déjà ou seulement, STOP VIOLENCE lutte contre la Violence Educative, l’Aliénation Parentale ou plus exactement la manipulation des enfants ou leur « formatage » pour les utiliser comme des "enfants soldats" contre l’autre parent, et lutte aussi contre toutes formes de Maltraitances faites aux enfants.

ENFANT SOLDAT : Un père est allé jusqu’à demander à sa fille de 15 ans, dans le cadre d’une résidence alternée, de relever les caractéristiques de la carte bleue de sa mère et les lui envoyer par texto, pour effectuer ensuite des achats pour plus de 5000€ … Cela s’est passé en décembre 2009 dans l’Isère…

QUI POURRAIT IMAGINER QUE CELA PUISSE SE FAIRE ?

Accusé de viol sur sa fille de moins de 15 ans par son ex compagnon, laquelle était enceinte de son petit copain, le père innocent a dû faire face courageusement à cette situation humiliante et dégradante. Un travail sérieux des enquêteurs a permis de prouver très vite la fausse déclaration ce cette mère, qui porte un préjudice certain à tous les enfants réellement victimes de viol ou d’inceste.

Que risque-t-elle pour cette fausse déclaration, alors que le père risquait plus de 10 ans de prison ? La logique serait que la peine risquée par le père se retourne pour fausse déclaration contre son auteur. Injustice tu règnes en maître…

Un père fait une fausse déclaration d’attouchements sur sa fillette par le beau-père qui sera totalement innocenté. Il obtient avec cette fausse déclaration la garde de sa fillette à titre provisoire, privant ainsi celle-ci de vivre avec sa maman… Justice ou es-tu ?

Tout comme un autre père avait déclaré que son ex-femme avait tenté d’étouffer son enfant avait obtenu à titre de précaution la garde de son fils durant plus de 9 mois, alors que l’enquête de Gendarmerie avait démontré très vite qu’il n’en était rien. Mais à ce moment, pourquoi les juges ont-ils privé cet enfant de sa mère ? Justice que fais-tu ?

suit ici

 

http://stopviolence.fr/accueil/jacques-barbier-et-sa-lettre-2013/