Dans une France marquée par le fascisme et les prémisses de la Seconde Guerre mondiale, des êtres se rencontrent et croisent leurs destins sans parvenir à trouver le bonheur. Il y a Michel Vigaud, séducteur et dillettante qui trouve dans l’amour pour Elisabeth et l’expérience nouvelle de l’engagement politique, la gravité qui manquait jusque-là à son existence ; il y a Bielenki, juif émigré, capitaliste cynique et désabusé, en un sens traître aux siens, qui n’hésite pas à blesser et à tromper Michel en acceptant d’épouser Elisabeth, ruinant ainsi l’amitié qui les unissait. Il y a Elisabeth enfin, successivement déçue par Michel et Bielenki, et qui consentira finalement à épouser un "Suédois sans visage".

Même si le rêve et l’action sont voués à l’échec (Michel désespéré trouvera la mort pendant la drôle de guerre) et même si l’histoire confirme ici sa violence, l’amour demeure le seul idéal et la seule force vraiment authentique, capable de donner un sens à toutes les douloureuses contradictions qui déchirent ces destins individuels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cheval blanc

Le mythe du cheval blanc est universel. Il est présent dans toutes les religions, à commencer par l’hindouisme.
Lié au soleil et à la fécondité, le cheval blanc est vénéré par les Romains et les Grecs. Le blanc est associé à la fertilité ; le cheval et surtout la jument y sont pleinement associés.
Parmi les purs-sangs, certains chevaux sont d’un blanc immaculé. On a baptisé le Camargue " « Le cheval blanc de la mer ». L’Albinos se caractérise également par sa robe blanche.

http://www.google.fr/imgres?start=371&client=firefox-a&sa=X&rls=org.mozilla:fr:official&biw=1638&bih=632&tbm=isch&tbnid=VOyws8JzXBF7PM:&imgrefurl=http://www.cyberspaceministry.org/Lessons/Future/Lesson031/fre-s031.html&docid=z5BozONldMAx-M&imgurl=http://www.cyberspaceministry.org/Lessons/Future/Lesson031/fut-031.jpg&w=225&h=150&ei=4kqLUruBD8vP0AWltIGoDA&zoom=1&iact=hc&vpx=1189&vpy=209&dur=7448&hovh=120&hovw=180&tx=72&ty=72&page=11&tbnh=120&tbnw=180&ndsp=28&ved=1t:429,r:89,s:300,i:271

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C5%93ur_Marie_des_Anges

soeur Marie des Anges

 

le MaraisSaint-Germain, les illusions perdues

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antino%C3%BCs

 

RÉVÉRENDE MÈRE MARIE DES ANGES. DU TRÈS SAINT SACREMENT. ABBESSE DU MONASTÈRE DES CLARISSES DE LOURDES de 1887 à 1926.

 

http://www.valdegrace.org/pages/page53.html

 

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/9670/Bienheureuse-Marie-des-Anges.html