Sincère, cohérent, conscient, intègre, total, avoir des valeurs, être vrai, authentique, nature, qui a du caractère ( se distinguer et être distingué), complet, adulte ( valeureux), présent, qui va jusqu’au bout de ses idées qui peut être diplomate , sans être hypocrite. Qui a su rassembler toutes ses personnalités et qui peut donc comprendre celle des autres

Sortir de l’état de victime, être intégré, avoir confiance en soi, avoir tous les éléments

ce qui donne une forte personnalité puisqu’elle a rassemblé toutes ses personnalités pour n’en faire qu’Une. On ne peut donc pas lui mettre une étiquette et d’autre part pour mettre tout le monde d’accord : pas facile à manipuler ( dur pour certains)

 

Certaines personnes ne les apprécient pas, parce que la vérité ne plaît pas toujours. Etre extrême c’est aller jusqu’au bout, mais cela ne donne pas pour autant une personne totalitaire et extrémiste. Elle va jusqu’au bout de ce qu’elle a à dire, ce qu’elle entreprend.

Elle regarde la totalité, l’ensemble et ne ferme pas les yeux sur ce qui dérange, ce qui est faux, ne ferme pas les yeux sur les mensonges, les illusions.

La personne peut aussi ne pas aller jusqu’au bout si cela ne vaut pas le coup, notion de valeurs. Selon l’article plus bas, en philosophie, elle argumente, elle donne tous les détails, elle détaille tous les éléments. Bien loin de ceux qui pensent que la personne entière ne fait pas de détail. Trancher c’est se faire une opinion, faire un choix, ne pas avoir le “cul entre deux chaises” être décidé et savoir décider, penser par soi même. Et comme elle se connait bien, elle peut donc aussi connaitre les autres. Elle a des points de repères . Elle regarde les gens droit dans les yeux , elle a les yeux en face des trous et si un jour elle voit d’un mauvais oeil , c’est que quelque chose va de travers. La personne n’épluche pas les petits pois avec des gants de boxe et si elle n’avale pas n’importe quoi, c’est une personne délicate..  Petite remarque pour ceux qui veulent faire croire que ce sont des boxeurs . –Clignement d'œil Les personnes délicates ou fines bouches( à la fois gourmet et gourmand) ne sont pas sur le ring mais des observateurs, brutes de décoffrage ?  il ne faut pas mélanger avec ceux qui, sous prétexte de dire la vérité, le font uniquement dans le but de blesser..

Une personne intègre, redresse, remet debout, remet à la place mais ne s’amuse à descendre. Juste pour faire la différence ..! et cela dérange ….

Ce n’est pas une brute épaisse qui ne fait pas attention aux autres, elle fait attention à tout, et dans cette société où beaucoup portent des masques, une personne qui se met à nu ( son âme, mais pas son corps..)  fait forcément impact , du bout du doigt, elle touche ce que les autres veulent cacher.

Une faculté à rentrer dans l’autre….  ! très drôle , elle traverser la carapace.

ce que certains diraient entre blanc et noir est tout simplement c’est Oui ou Non.  l’entre deux est Je ne sais pas. Trancher c’est uniquement cela et ne pas rester dans l’indécision , le n’importe quoi.

C’est mettre Noir sur blanc   et si l’on voit le tableau c’est aussi blanc sur noir .

 

Quelques éléments glanés ici et là ….

 

 

Qui a toutes ses parties, toute son étendue, complet.
Se dit des choses abstraites qui sont dans leur totalité: une entière confiance.
{sens figuré} Qui ne cède pas, direct, tranchant: un caractère entier.

 

pour une personne, ça veut dire ni mentir aux autres, ni se mentir à soi-même
Sincérité, franchise et le Bluff à la poubelle d’emblée…
Bref ne pas être une publicité mensongère, simplement être soi-même avec tous nos défauts et QUALITES :AMOUR:
C’est ce que j’ai toujours fait et que je fais ou suis encore toujours, mais ce n’est pas toujours aussi évident…. parfois les menteurs/ses ont la meilleure côte

 

 

*********************

 

pour moi ca veut dire que la personne ne se voile pas la face par rapport à ce qu’elle est, et par rapport aux autres, qu’elle va être sincère et ne pas faire semblant d’aimer ou non une personne.
je donnerai un synonyme : franc.
et ce n’est pas souvent qu’on rencontre des gens ainsi.
je pense que ces gens là font peur aussi parfois car ils ne prennent pas de gant et parfois c’est nécessaire.

 

**********************

Je réponds à la question posée par un précédent internaute, précisément parce que je suis quelqu’un de trés entier et de trés direct sans fioriture.
Je déteste l’ambiguité ce qui ne veut pas dire que je ne sois pas diplomate mais j’ai horreur qu’on me mente ou que l’on me fasse perdre mon temps.Je hais l’eau trouble

 

***************************

 

 

Deux exemples professionnels:
IL y a quelques années j’étais directeur d’un réseau dont les membres avaient accepté le principe de l’exclusivité entre eux de manière contractuelle.L’un des membres me demande d’assister à son conseil d’administration. Il n’y avait aucune raison objective pour que j’y assiste, je me doutais donc qu’on allait me demander quelque chose. Cela n’a pas loupé, le membre en question voulait obtenir ma caution morale pour donner avec mon accord un coup de canif dans le contrat. Bien entendu j’ai refusé ce qui ne lui a pas plu, il m’a traité de bon professionnel mais trop entier. Dans son esprit cela voulait dire pas assez souple, pas assez "politique".Le pire c’est qu’il me payait lui au même titre que les autres pour que je fasse respecter les conditions du contrat.
Un autre exemple: il y a quelques mois je suis contacté par un chef d’entreprise italien qui contrôlait entre autre une entreprise en France ( 80% des parts) il souhaitait m’embaucher pour occuper une fonction de direction dans sa filiale française mais il ne voulait pas m’imposer au directeur local qui contrôle toujours 20% des parts. On se rencontre,on se met d’accord et il me dit:" Bon on se revoit dans quinze jours, j’organise une rencontre avec le directeur local" et il repart en Italie. Puis plus de nouvelles, je le relance une fois puis deux fois etc…. et à chaque fois il me dit:" J’ai demandé au directeur local de vous contacter, il va le faire bientôt!!" Puis toujours rien, finalement je le rappelle et il me confirme ce qu’il m’a dit et me redemande mon numéro de téléphone qu’il connaissait par coeur. Evidemment je me doute dès cet instant que quelque chose ne va pas ou ne va plus mais il n’a pas le courage de me dire la vérité, e qui est quand même incroyable de la part d’un chef d’entreprise. Finalement mon sang ne fait qu’un tour et je prends l’initiative d’appeler directement le directeur local pour lui faire part de mes entretiens avec son "financier" italien. Et le directeur local de me répondre:" mais, monsieur je ne suis au courant de rien, monsieur machin ne m’a même pas parlé de vous mais s’il le fait, bien entendu je vous appelerais". Ecoeuré par ce comportement qui pour moi relève à la fois de la mauvaise éducation et du mensonge, j’appelle immédiatement l’italien et lui fait part de l’entretien que j’ai eu avec son directeur de filiale en France. L’autre, même pas capable de s’assumer joue les étonnés et je lui dit mon fait. J’ai été entier.La franchise, l’intégrité est une qualité qui évite de perdre son temps et de le faire perdre aux autres. Cela évite aussi d’entraîner les gens sur de fausses routes, leur donner de faux espoirs mais cela n’a rien à voir avec le fait d’aimer ou ne pas aimer une personne. Beaucoup de gens ne sont pas toujours capables d’entendre la vérité, la gestion de leurs émotions leur est difficile et certains sont obligés de prendre des gants pour leur parler. C’est vrai que la vérité peut faire peur, mais la vérité est le langage de la réalité.
Lorsque Nicolas Sarkozy accepte de recevoir monsieur kadhafi en France, que cela soulève un tollé général parce qu il reste un contentieux important entre la France et la Libye à cause de l’affaire du DC10 d’UTA qui a provoqué de nombreux décès vers la fin des années 70 et qu’il dit:" Quant à ceux auxquels cela ne plaît pas je vous rappelle que des contrats pour plus de 10 Millions d’Euros ont été signés et que cela va faire travailler de nombreuses personnes dont Alstom, Areva etc……. on peut dire qu’il a été entier. Cela ne veut pas dire qu’il a oublié les nombreux morts mais qu’il accepte de tourner la page parce que de toute façon cela ne fera pas revenir les morts et que l’avenir du pays ne passe pas par les morts mais par les vivants qui travaillent ou qui cherchent du travail, il a simplement énoncé un principe de réalité, une vérité mais……. qui ne plait pas à tout le monde.

 

*************************

 

Bonjour,
J’ai une idée qui me viens spontanément et qui est:
Etre entier peut aussi vouloir dire Etre Un.
J’ai lu dernièrement un livre super intéressant qui parlait des plusieurs "moi" en nous même.
A chaque instant, un "moi" prend la direction de ce que je veux faire (Exemple: en plein étude, il y aura confrontation entre un moi intellectuel qui trouve l’étude du moment enrichissante et un moi instinctif qui veut stopper cette étude et aller manger un bout).
Le moi qui gagnera sera celui qui est le plus convaincant sur le moment.
Alors, un Etre entier sera quelqu’un qui sera "conscient" de cela et qui, par expérience vécue, saura méditer entre ces "moi" de sorte à les unir vers Un, ou vers un but commun qui motive tout le monde.

 

*************************

J’ai une idée qui me viens spontanément et qui est:
Etre entier peut aussi vouloir dire Etre Un.
J’ai lu dernièrement un livre super intéressant qui parlait des plusieurs "moi" en nous même.
A chaque instant, un "moi" prend la direction de ce que je veux faire (Exemple: en plein étude, il y aura confrontation entre un moi intellectuel qui trouve l’étude du moment enrichissante et un moi instinctif qui veut stopper cette étude et aller manger un bout).
Le moi qui gagnera sera celui qui est le plus convaincant sur le moment.
Alors, un Etre entier sera quelqu’un qui sera "conscient" de cela et qui, par expérience vécue, saura médier entre ces "moi" de sorte à les unir vers Un, ou vers un but commun qui motive tout le monde.

****************

 

va faire l’amour et pense à ce que disait ton père à propos de son chemisier mal repassé, non rien, même pas un petit plaisir alors le corps y est la tête est ailleurs, comme quoi "il faut être entier et pas à moitié" bay
moi aussi.

 

( avoir la tête à ce que l’on fait)

 

*********************

Etre entier, c’est ne pas être hypocrite, sans pour autant être méchant ! Si c’est blanc c’est blanc.
On dit souvent que je suis entière… Je ne peux dire à une amie qu’elle est bien habillée pour ne pas la blesser alors qu’elle est habillée comme un sac, je vais donc lui dire en choisissant mes mots.
Mais j’attends la pareille des autres !
Souvent on me demande mon avis parce que l’on sait que je ne vais pas mentir…

 

*************************

Avoir sa propre personnalité, ne pas dépendre des autres, ne pas être influençable et changer chaque jour pour les autres.

 

**************************

 

ça veut dire qu’on est spontané, soi-même, on fait pas de calcul,on dit ce qu’on pense tout en étant gentil ,éduqué, respectant les autres….

 

**************************

 

c’est un terme politiquement correct qui consiste à décrire une personne qui agit, parle, sans contrainte aucune (diplomatie entre autre et sans nuance de jugement).

 

****************************

 

peut-être le contraire de faire l’autruche

 

**************

 

etre entier  Philosophie

 

**************************

 

Se mettre à nu à l’intérieur de soi

Jacques Salomé

Jacques Salomé

Jacques Salomé est psychosociologue. Il est notamment l’auteur de Le courage d’être soi (Pocket) et de Vivre avec les autres (Ed. de l’Homme)

Se mettre à nu, non pour être remarqué, vu, ou par souci d’exhibitionnisme, mais pour être plus près de soi-même. Oser se montrer à la fois pour se réconcilier avec les multiples aspects de sa personne et pour exister. A propos de l’un de mes derniers ouvrages, quelqu’un m’a écrit récemment : « Dans Passeur de vies que j’ai lu il y a quelques mois, je vous ai vu nu. Mais cette fois, avec Je mourrai avec mes blessures, j’ai l’impression d’avoir vu vos tripes ! » Diantre, je ne savais pas que j’avais révélé une intimité aussi intime !

C’est vrai qu’aujourd’hui je peux me dire, sans trop me leurrer ou me raconter d’histoires, en restant au plus près de mes valeurs et de mes croyances. Par la traversée chaotique de mes différentes vies, je peux témoigner de mes angoisses et de mes doutes, de mes errances et de mes tâtonnements, de mes découvertes et de mes enthousiasmes. Je peux enfin inscrire dans le mieux-être de ma vie, comme repères et points d’ancrage, quelques-unes des naissances qui ont jalonné mon existence.

J’ai entrepris de m’avancer sur ce chemin avec hésitations et peurs, maladresses et outrances, enthousiasmes et réticences. Tout a commencé, lorsque sur le divan de mes 28 ans, ma psychanalyste préférée de l’époque acceptait, sans se démonter, mes silences, mes dérobades, mon sommeil (oui, oui je m’endormais quelques minutes après le début de la séance et je me réveillais pile, cinq minutes avant la fin !), mes provocations (je la réglais parfois, de la main à la main, avec cent cinquante pièces de un franc), mes abandons aussi, fugaces, mais si intenses. Et puis un travail d’intériorisation a bien dû se faire. Un apaisement surgir, un début de réconciliation avec mon enfance commencer.

Mais ce ne fut pas suffisant, il y avait tant et tant de zones d’ombres, de strates aveugles, de conflits enfouis, de blessures purulentes, de contradictions et surtout d’autoviolence présentes qu’il a fallu aller fouiller encore l’imaginaire avec du psychodrame, réveiller le corps avec de la bioénergie, irriguer des énergies en sommeil avec de la danse, de la transe…

Il a bien fallu satisfaire des curiosités interdites, explorer des registres inconnus, des fantasmes redoutables. Il a bien fallu entendre l’indicible, se laisser aimer, accepter d’aimer, s’abandonner, faire confiance, recevoir, demander, refuser, donner et, comme étapes ultimes, oser s’aimer et se respecter, se responsabiliser et s’engager. Pour pouvoir vivre au présent, moins divisé, moins morcelé, plus unifié, pour être plus entier dans chaque instant, pour avoir le goût de l’éternité et de l’éphémère, pour rencontrer l’émerveillement d’être vivant.

Je ne suis pas encore arrivé, je suis toujours en chemin, avec au cœur seulement quelques croyances que je partage, que j’agrandis aussi, que je garde, précieux viatique pour demain. Je ne regarde pas attentivement les gens, à de rares exceptions près, mais je me sens attentif la plupart du temps avec chacun.

 

***************************

 

Se voir comme une personne entière

Se voir comme une personne entière pour un poupon et un trottineur, c’est être capable de se dissocier des autres, de se reconnaitre en tant que personne; il y a moi et il y a tous ceux qui m’entourent.

 

*******************

trop gentille

*********************

 

une personne vraie, c’est pour moi une personne simple, naturelle, sincère et entière.

Quelqu’un de tolérant, qui expose ses idées avec diplomatie, sur qui l’on peut compter aussi.

Qui a des valeurs humaines..

voilà la définition pour moi.

image Je te met la photo pas très réussie de ce que j’ai sur mon brouillon, je n’ai pas retrouvé l’image, pas retrouvé l’endroit ou je l’ai prise.. mais cela te donne une idée. Pour moi, avec l’original cela me fait penser à une chouette aussi en dehors de la personne qui prie

 

397914_2331748578586_178029847_n.jpg

 

La Tête le Coeur et les mains   ( spirituel)

 

Publicités