La construction de votre personnalité

Votre personnalité est constituée d’un ensemble de tendances, de traits de caractère qui forment un tout cohérent. Ces tendances ont en commun une motivation inconsciente, au plus profond de vous-même. D’après vos réponses au questionnaire, il semblerait que cette motivation profonde et inconsciente soit la peur de ne pas être assez aimée ou d’être abandonnée. Elle se traduit au quotidien par :

– Une grande sensibilité au regard des autres

– Des émotions exacerbées

– Le sentiment d’être différente, à part

Il semblerait que votre personnalité se soit très tôt développée sur cette impression d’être différente, à part. Vous avez cru que cette différence vous empêcherait d’être vraiment acceptée et pourtant, dans le même temps, désirant être authentiquement aimée pour qui vous êtes, vous avez affirmé votre différence en n’acceptant pas de vous conformer aux autres. Cette situation paradoxale vous a pourvu d’une sensibilité et d’émotions intenses auxquelles vous vous êtes identifiée.

Nous allons revenir en détail sur chacun de ces éléments.

Le sentiment d’être différente

Ce sentiment d’être différente est en fait l’objet d’une certaine ambivalence : vous le vivez parfois comme un fardeau (il serait la cause d’un sentiment très présent en vous : la peur du rejet) et parfois comme un élément que vous valorisez. En effet vous attachez une certaine importance à votre unicité. Votre plus grande crainte serait d’être banale ou d’avoir une vie banale et c’est pourquoi vous n’hésitez pas à exprimer votre différence. C’est ce qui vous a amenée à développer une certaine créativité qui en est la marque. Elle peut s’exprimer à travers votre personne, votre façon de vivre, de réagir, de vous habiller, ou d’aborder le quotidien. Elle peut aussi se traduire par un penchant prononcé pour le beau, l’esthétique, le noble, le délicat, l’harmonieux… et un besoin d’affirmer votre propre style.

Ce sentiment d’être hors norme peut parfois conduire jusqu’à une impression que vous n’appartenez à aucun groupe, que vous êtes en décalage. Cette impression de ne pas être comme tout le monde entraîne une forme de non-conformisme. Vous avez besoin de faire les choses comme vous l’entendez et vous avez d’ailleurs du mal à vous adapter aux "règles" d’un groupe.

Quand vous vivez un évènement douloureux, vous pouvez avoir tendance à vous créer une certaine image dramatisée de vous-même. Cette image vous ranime et vous anoblit par la perception de votre personne comme quelqu’un d’à part, une sorte de personnage tragico-romantique.

La peur d’être rejetée

Cette crainte d’être rejetée reste sous-jacente, même si elle est souvent inconsciente. Elle peut vous amener à réagir immédiatement à tout signe émanant des autres qui pourrait être interprété en ce sens – même si ce n’est pas la réalité : tout évènement, toute attitude, tout commentaire incertains ou ambigus peuvent faire remonter à la surface ce sentiment, cette peur d’être rejetée.

Des émotions particulièrement intenses

C’est avec énormément d’intensité que vous vivez vos émotions. Elles sont au centre de votre vie, au cœur de vos motivations. Très changeantes, elles peuvent vous faire passer facilement du bonheur au malheur, du chagrin à la joie, de l’enthousiasme au désespoir avec autant de force.

En effet, les émotions que vous vivez aujourd’hui font écho avec celles très fortes ressenties dans votre enfance, sur lesquelles votre personnalité s’est construite : à un moment où vous vous êtes peut-être sentie abandonnée, que cela corresponde ou non à une réalité. A l’époque votre état interne oscillait entre le désespoir de ne pas être assez aimée et l’espoir retrouvé dès que l’on vous portait de l’attention. Or vous aviez l’impression que celle-ci ne durait pas, et vous étiez alors replongée dans l’angoisse précédente, et ainsi de suite.

Ces oscillations émotionnelles ont probablement continué à l’âge adulte, avec ainsi une certaine faculté de passer facilement d’un état positif à un état négatif et vice-versa. Vos états positifs correspondent vraisemblablement à une situation interprétée inconsciemment comme une promesse de bonheur et d’amour réparateur qui sont la quête de votre vie. Vos états négatifs sont quant à eux la conséquence de ce que vous pouvez inconsciemment interpréter comme des signes de rejet, de manque d’attention, et de séparation.

De tout cela découle une connexion très forte au monde émotionnel lié à la souffrance, la mélancolie, la nostalgie. La mélancolie est d’ailleurs probablement une émotion assez présente en vous, si bien que vous pouvez avoir tendance à vous identifier à elle. Elle fait écho à votre sentiment diffus d’avoir vécu d’une certaine façon un drame personnel.

Vous êtes probablement attirée par un univers d’épanchements émotionnels exacerbés : ils vous procurent un ressenti d’une intensité dont vous êtes à l’origine, et non plus une émotion subie provenant du détachement d’une personne.

Vous avez même inconsciemment tendance à accentuer, à démultiplier vos ressentis, en un chavirement intérieur dramatisé plus attirant que le simple quotidien et son cortège de petites émotions. C’est aussi inconsciemment l’occasion de théâtraliser votre vie en vous sentant, une fois de plus, différente et unique. Pourtant vos émotions ne sont pas forcément visibles de l’extérieur et les autres ne les perçoivent pas toujours. De plus, malgré votre désir d’être comprise, vous ne parvenez pas forcément à communiquer sur tout ce que vous ressentez.

Une tendance à l’exagération

Il est probable que vous ayez tendance à généraliser cette habitude d’accentuer vos émotions, en la transposant à d’autres domaines.

Ainsi vous pouvez parfois avoir tendance à présenter certains faits de façon exagérée voire dramatique, par exemple en employant facilement des superlatifs ou des termes excessifs. Et c’est inconsciemment que vous ajoutez cet aspect dramatique à la réalité, parce que vous la vivez comme telle. Certaines personnes peuvent penser que vous déformez la réalité en la théâtralisant alors que, pour vous, ce n’est qu’une juste retranscription de ce que vous avez vraiment ressenti à un moment donné. Ce qui est dommage c’est que ces personnes peuvent l’interpréter comme un manque d’authenticité alors que c’est précisément à cette authenticité que vous êtes attachée. D’autres personnes, inversement, seront impressionnées par les aspects tumultueux de votre vie, et attirées par votre personnalité.

Le goût de l’authenticité

L’authenticité est sûrement dans beaucoup de domaines ce que vous recherchez le

plus.

Authenticité des liens : vous détestez sans doute les relations purement frivoles et légères. Au contraire vous aimez la profondeur et l’intensité des relations et des moments de partage.

Authenticité des sentiments : vous attachez beaucoup d’importance à la vérité des sentiments et vous détestez probablement les gens qui simulent sans rien ressentir.

Authenticité des personnes : vous n’aimez probablement pas les gens superficiels. Vous appréciez les êtres vrais et authentiques.

Relation au temps

Vous vivez au présent des émotions émanant de votre projection à un autre temps. En effet, d’un côté cette impression héritée de l’enfance d’avoir perdu une forme de bonheur peut vous amener à ressasser des impressions du passé avec une certaine nostalgie et à les revivre émotionnellement. D’un autre côté vous pouvez aussi être transportée dans un futur fantasmé, prometteur d’un bonheur réparateur.

Votre attention oscillant entre ce passé ressassé et ce futur fantasmé a tendance, dans l’instant présent, à se focaliser sur ce qui manque par rapport à eux. Vous pouvez ainsi avoir parfois tendance à ne pas apprécier pleinement les situations présentes car vous ressentez tout de suite ce qui pourrait être mieux, ce qui aurait pu rendre l’instant plus intense, ce qui n’est pas là et qui aurait pu l’être… Et c’est peut-être sous l’influence du regret ou de la déception que vous vous détournez alors de ce que vous vivez. Vous repartez dans votre imaginaire.

Cette habitude est accentuée par le rôle que joue votre imagination : elle amplifie les éléments désagréables pour les rendre franchement déplaisants, et embellit ce qui manque pour le rendre enviable. Vous êtes ainsi probablement attirée par tout ce qui est hors d’atteinte.

Vos valeurs

De votre personnalité découlent certaines de vos valeurs.

Parmi elles nous pouvons citer :

– La différence, l’originalité en tant que fuite de la banalité

– L’amour, les grands sentiments, les émotions, la passion

– L’authenticité, le besoin d’être dans le vrai

– La sensibilité, le besoin de vivre avec intensité

– Le beau, l’esthétique

Bien sûr vous avez encore bien d’autres valeurs. Mais celles que nous venons de citer sont étroitement liées à la construction de votre personnalité, et c’est en cela qu’elles nous intéressent dans ce profil.

Des qualités inhérentes à votre personnalité

Ces éléments de personnalité que nous avons décrits vous confèrent un certain nombre de qualités qui vous sont propres.

Ainsi vous êtes, entre autres :

– Créative

– Originale

– Spontanée

– Authentique

– Sensible

– Humaine

– Attentive aux autres

– Empathique. Vous êtes une vraie confidente.

– Compatissante

– Dotée d’une réelle intelligence émotionnelle

– Non-conformiste

– Douée d’une certaine sensibilité artistique

– Passionnée

Publicités